Le piano solidaire inauguré dans le hall du CHU de Besançon !

Publié le 20/06/2019 - 18:32
Mis à jour le 20/06/2019 - 18:41

Le « fameux » piano, financé en partie par la générosité des citoyens bisontins a pris place ce jeudi 20 juin 2019 dans le hall du CHU Minjoz. Et a fait résonner le lieu de sa douce mélodie à travers les doigts savants de Damien Groleau, pianiste bisontin…

PUBLICITÉ

« J’ai eu l’idée en voyant les pianos installés dans les gares et je me suis dit : pourquoi pas » raconte Chantal Carroger, directrice générale du CHU de Besançon. « L’art et la musique permettent aux patients de s’évader de ce lieu souvent perçu comme angoissant » explique-t-elle ; « et c’est aussi valable pour leurs familles, les visiteurs et même le personnel. »

Comme dans les gares SNCF donc, le piano, un Yamaha «  facile d’utilisation et au très bon son », est mis à la disposition de chacun, à quelques mètres du bureau des entrées. « Tout le monde est libre de venir y jouer un petit morceau : pour se détendre soi-même, pour faire profiter les gens autour, pour se rappeler que l’hôpital est un lieu de vie» assure la directrice.

L'hôpital n'a pas versé un centime, la solidarité a fait son oeuvre

Une fois l’idée germée, Chantal Carroger a dès lors chercher à faire financer l’instrument, rappelant que « le CHU ne dispose d’aucun budget culture. »

Et Karim Bouhassoun, co-fondateur du mouvement Bisontines Bisontins, s’est proposé de trouver ces financements. « En quatre jours, 90% des 10 000€ étaient débloqués par des mécènes, des entreprises ou des acteurs privés » se félicite le conseiller de la présidente de Région.«Le cinquième jour, on a appelé à la générosité des citoyens et en une matinée à peine, le montant était atteint » se souvient-il, reconnaissant.

Un pianiste bisontin pour extraire les premières notes

Pour marquer l’événement, l’honneur d’extraire les premières notes du « piano solidaire » a été remis entre les mains expertes de Damien Groleau, pianiste bisontin.

En ce jeudi après-midi, on pouvait alors entendre une sonate de « Beth » faire ralentir le pas des patients, visiteurs, médecins et infirmiers qui passaient en hâte dans le hall de l’hôpital, illuminé par un soleil d’été ; des gens qui, leurs oreilles caressées par une douce mélodie dans un lieu que rien ne prédestinait à cela, laissaient traîner le talon pour permettre à un air entraînant et mélancolique de les transporter ailleurs quelques secondes, quelques mètres, quelques pas de plus.

Infos +

Le piano sera le cœur de l’animation prévue au CHU pour la fête de la Musique ce vendredi. Toute la journée,  personnels, patients et visiteurs pourront venir faire partager leurs talents de pianiste.

  • Les élèves de la classe de piano de Christine Lambert seront au piano du Hall Minjoz, de 11h00 à 12h00 et de 18h00 à 18h30
  • Et de 16h à 17h, ce sera au tour de la chorale d’enfants et d’adolescents du Sacré-Cœur de Vercel et à leur répertoire de chansons françaises.

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Plusieurs actions de sensibilisation à la pollution à Besançon

Une trentaine d’activistes d’Alternatiba Besançon, ANV-COP21 Besançon et le Collectif Pacte pour la Transition ont organisé mardi 21 janvier 2020 une mobilisation devant trois écoles de Planoise (école Artois, école Champage, école Île de France) pour sensibiliser parents et enseignants et interpeller les candidat.e.s aux élections municipales sur la thématique de la pollution de l’air, en particulier aux abords de la RN57.

Un (gros) coup de pouce pour Shukar, un cheval d’Eternoz

Shukar, un cheval de spectacle et d'école âgé de 14 ans, appartenant à Lucie Miot, une artiste voltigeuse sur cheval à Eternoz, est malade, mais il a des chances d'être sauvé s'il est hospitalisé. Le transport et les soins d'un cheval aussi costaud que celui-ci ont un coût certain. C'est pourquoi un appel à la générosité a été lancé par l'entourage de l'équidé.

Une pétition nationale pour dire stop au démarchage téléphonique

Alors que l’Assemblée nationale va prochainement discuter, en deuxième lecture, d’une proposition de loi sur le démarchage téléphonique, l’ADEIC, l’AFOC, l’ALLDC, la CSF, le CNAFAL, la CLCV, Familles de France, Familles Rurales, l’UFC-Que Choisir et l’UNAF, "tirant les conséquences de l’exaspération des consommateurs et des litiges issus des appels commerciaux non désirés", s’unissent et lancent une pétition "démarchage téléphonique : interdisons le fléau" selon un communiqué de lundi 20 janvier 2020.

La Côte-d’Or saisit la justice après un documentaire sur l’Aide sociale à l’enfance

Le président du département de la Côte-d'Or, François Sauvadet, a annoncé lundi 20 janvier 2020 avoir saisi la justice après la diffusion sur M6 d'un documentaire dénonçant les défaillances de l'aide sociale à l'enfance, dont une partie a été tournée à Dijon.

En Bourgogne Franche-Comté, 12% des enfants vivent dans une famille recomposée

Selon une récente étude de l'Insee, 569.000 enfants mineurs habitent avec au moins un de leurs parents dans la région. Plus des deux tiers vivent dans une famille composée d’un couple et de leur(s) enfant(s). 12 % font partie d’une famille recomposée. Et plus les enfants grandissent, moins ils vivent en famille dite "traditionnelle"

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -2.02
partiellement nuageux
le 22/01 à 0h00
Vent
1 m/s
Pression
1037 hPa
Humidité
61 %

Sondage