Le Pôle métropolitain Centre Franche-Comté se dévoile

Publié le 13/02/2013 - 16:38
Mis à jour le 13/02/2013 - 16:40

Le nouveau pôle métropolitain s’anime autour de deux réseaux principaux d’échanges, l’un à Besançon et l’autre, à Lons-le-Saunier, et se présente comme une zone résidentielle.

 ©
©

une zone résidentielle

Le pôle métropolitain Centre franche-Comté qui regroupe les intercommunalités de Besançon, Dole, Vesoul, Lons-le-Saunier et Pontarlier, rassemble 600 000 habitants et 260 000 emplois (en tenant compte de ses aires d’influence qui s’étendent jusqu’à Gray et Morteau).

L'insee vient de lui consacrer une étude, en partenariat avec la Communauté d'agglomération du Grand Besançon (CAGB) et a identifié ses principaux flux d'échanges.

Environ 16 000 actifs vont travailler chaque jour à l'extérieur

On apprend tout d'abord que presque 16 000 personnes quitteraient chaque jour ce territoire pour se rendre à leur travail, quand seulement 3200 y entreraient. « C’est davantage une zone à vocation résidentielle »,  précise Patrick Pétour, directeur de l’Insee Franche-Comté. Les frontaliers expliqueraient à eux seuls 80% du déficit (10 400 sorties).

la principale destination des actifs de ce territoire étant la Suisse, suivie de la Bourgogne. L’une des caractéristiques majeures de ce pôle est ainsi son ouverture vers la Suisse à l’Est, et sur les aires urbaines de Dijon et du Val de Saône, à l’Ouest. « C’est un territoire qui envoie plus d’actifs à l’extérieur qu’il n’en accueille », souligne Gilles Zemis, chargé de l'étude à l'Insee.

À noter que d'autres actifs rejoignent les aires de Paris (1100 personnes), Lyon (350) ou encore Mulhouse (150), davantage connecté à la partie Sud Alsace.

Un réseau principal en étoile autour de Besançon

Une autre caractéristique, relevée par cette étude, est la structuration de ce territoire en sept zones d'échanges (toujours selon les flux de déplacements domicile-travail) autour de Besançon, Vesoul, du quatuor Champagnole-Poligny-Arbois-Salins-les-Bains, de Pontarlier, Lons, Gray et Dole.

Ceux-ci sont eux-mêmes structurés autour de deux réseaux. Le principal est concentré autour de Besançon "qui bénéficie d’une position centrale au sein du pôle", remarque Gilles Zemis, et le second se trouve au niveau du triangle jurassien : Champagnole, Dole et Lons-le-Saunier.

Inscrit dans une large partie Est de la France, le pôle Centre Franche-Comté développe enfin une dynamique Ouest-Est de la Bourgogne vers la Suisse. Belfort-Montbéliard et Chalon-sur-Saône seraient quant à eux des nœuds secondaires dans les déplacements d’actifs.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Le Sénat approuve l’inscription de l’IVG dans la Constitution, le Congrès réuni lundi

Les sénateurs ont largement voté mercredi 28 février 2024 en faveur de l’inscription de l’IVG dans la Constitution en des termes identiques à ceux de l’Assemblée, assurant de ce fait une "liberté garantie" aux femmes d’avoir recours à l’avortement. Cette modification de la Constitution doit désormais être soumise au Congrès qui se réunira dès lundi à Versailles.

L’inscription de l’IVG dans la Constitution française sera-t-elle votée par le Sénat ?

Le Sénat se prononcera mercredi 28 février 2024 après-midi sur l'inscription de l'IVG dans la Constitution, un vote rendu très incertain par les réticences de la droite et qui pourrait bouleverser le calendrier parlementaire de la réforme. C'est l'étape la plus périlleuse de la révision constitutionnelle promise par le président de la République, Emmanuel Macron : l'exécutif ne pourra la faire aboutir sans un vote majoritaire des 348 parlementaires du Palais du Luxembourg.

Hommage aux Manouchian à Besançon : une ”instrumentalisation” du Parti communiste selon Besançon maintenant

Une cérémonie en hommage aux résistants du groupe Manouchian s’est tenue place du 8 Septembre à Besançon, organisée par le Parti communiste français et la Ville de Besançon. Pour Ludovic Fagaut (LR), chef du groupe Besançon maintenant au conseil municipal, parle d’une ”instrumentalisation à des fins partisanes”.

À Besançon, une centaine de personnes rassemblées en hommage au groupe Manouchian

Alors que le couple de résistants communistes, Missak et Mélinée Manouchian étaient panthéonisés lors d’une cérémonie d’hommage national à Paris mercredi 21 février, en même temps à Besançon, une cérémonie s’est  tenue place du 8 Septembre en présence d’une centaine de personnes.

Visas, pesticides, simplification : Gabriel Attal donne des gages aux agriculteurs avant le Salon

Un mois après le début d'un mouvement d'exaspération des paysans, Gabriel Attal a placé mercredi 21 février 2024 l'agriculture "au rang des intérêts fondamentaux" du pays, récapitulant les engagements déjà pris par le gouvernement et annonçant quelques nouvelles mesures sur les saisonniers étrangers, les pesticides et la rémunération.

Reçus à l’Elysée, FNSEA et JA attendent des “décisions claires” avant le Salon de l’agriculture

Les dirigeants des deux syndicats agricoles majoritaires, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), ont dit attendre des "décisions claires" d'Emmanuel Macron qui les reçoit mardi 20 février 2024 dans l'après-midi à l'Elysée, à quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.81
légère pluie
le 03/03 à 21h00
Vent
2.87 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
88 %