Le Racing pour un record de France…

Publié le 02/03/2013 - 11:02
Mis à jour le 15/04/2019 - 17:37

Pour son retour au championnat, après trois longs mois de trêve, le Racing Besançon accueille ce soir (20h) son dauphin Côteaux-de-Seille dans un stade Léo-Lagrange rattrapé par la ferveur. Un record d’affluence de France, au septième niveau, est en effet tenté…

 ©
©

Football (LR2)

1000 personnes, ou plus, pour un match de LR2. La chose n’est encore jamais arrivée en France. Elle pourrait survenir ce soir… à Besançon, où le Racing, en sommeil depuis trois mois en raison d’une trêve hivernale longue comme un jour sans pain, joue une incroyable opération séduction.

Suite à son dépôt de bilan l’été dernier, le club bisontin est devenu, on le sait, une sorte d’ovni dans le paysage du football régional. Cette jeune équipe du cru, qui comptera en plus ce soir sur Michaël Isabey, Yohann Rangdet et Mickaël Pichot, a en effet l’occasion de témoigner de l’engouement hors du commun qu’elle suscite, par sa générosité. Les fidèles de Léo-Lagrange, toujours attachés à leur Racing, ont en effet été associés à une mobilisation tout à fait exceptionnelle.

Même un feu d’artifice ?

L’idée de départ, lancée par Michel Mospinek, un historien du football français, était d’établir un nouveau record d’affluence de France, à ce niveau (NDLR : il est détenu par Valence, avec 800 spectateurs). Emballé par l’idée, le Racing a tout de suite plongé. Avec, en prime, une impressionnante synergie. Ville de Besançon en parrain, nouveau sponsor maillot, mobilisation de tous les jeunes : tout a été vu en grand, notamment par Philippe Renard, le responsable de l’événementiel. L’histoire du club défilera quand on sait que les anciens du Racing (nostalgie, quand tu nous tiens !) seront présentés sur le terrain, où se produira, au chant, la fille de Michaël Isabey, avant d’assister, si le record d’affluence est battu, à un feu d’artifice.

Pour que la fête soit totale, l’équipe de François Bruard devra bien sûr réaliser l’essentiel : gagner. Pas évident, quand on sait que Côteaux-de-Seille, à trois points, mais potentiellement leader avec son match en retard, présente la caractéristique de n’avoir pris que deux buts en neuf matches. Un sommet en LR2 ? Qui l’aurait cru il y a quelques mois. Mais le Racing aime décidément se faire démarquer…

Racing - Côteaux-de-Seille

Ce soir (20h) au stade Léo-Lagrange. Entrée gratuite.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Les tireurs sportifs intègrent le SIA

Après son ouverture aux détenteurs chasseurs puis aux détenteurs sans titre, ce sont les tireurs sportifs qui intègrent le système d'information sur les armes (SIA) du ministère de l'Intérieur et des Outre-mer ce mardi 27 février 2024.

Sports : réaction attendue pour le FCSM, le Racing reçoit le leader et l’ESBF accueille du lourd

Au menu de ce week-end sportif des 23 et 24 février 2024, le FCSM doit réagir et afficher ses ambitions face à Martigues, tandis que le Racing reçoit le leader pour tenter un coup d'éclat. En handball, le GBDH et l'ESBF auront affronteront chacun un gros morceau. 

Une nouvelle pivot pour l’ESBF

Le club bisontin vient d’officialiser l’arrivée de Camille Mandret en provenance du club danois de Sønderjyske Håndbold. La pivot a signé un contrat qui la lie à l’ESBF jusqu’en 2026.

Le Norvégienne Céline Solstad débarque à l’ESBF pour 2 ans

Une joueuse norvégienne posera ses valises en France et dans la capitale du temps en juillet 2024. Céline Solstad, passée par Øygarden, Gneist et Fana en Norvège, quittera pour la première fois son pays natal pour se lancer dans une nouvelle aventure. L’arrière droite paraphe un contrat sous les couleurs de l’ESBF jusqu’en 2026.

Il met K.O son adversaire en un seul round au Mexique : qui est Islem Merabet, boxeur professionnel bisontin ?

Islem Merabet, boxeur bisontin, s’est rendu à Tijuana au Mexique pour préparer son combat qu’il remporte le 28 janvier 2024 en un seul round. Installé depuis 5 ans dans la capitale de la Franche-Comté, le boxeur professionnel nous partage son expérience et son quotidien de sportif.

Classic Grand Besançon, Tour du Jura et Tour du Doubs : le triptyque franc-comtois de retour les 12, 13 et 14 avril

Lancé en 2023 à l’initiative des organisateurs de la Classic Grand Besançon Doubs, du Tour du Jura et du Tour du Doubs, le triptyque franc-comtois persiste et signe pour une deuxième année consécutive de rapprochement temporel des courses qui se dérouleront les 12, 13 et 14 avril 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.26
couvert
le 01/03 à 18h00
Vent
1.96 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
65 %