Le taux du Livret A passera de 1,75% à 1,25% le 1er août prochain

Publié le 18/07/2013 - 16:26
Mis à jour le 18/07/2013 - 16:27

La décision de la baisse de rémunération du placement préféré des français a été officialisé ce jeudi 18 juillet. Alors que le gouvernement penchait plutôt vers un taux s’approchant de 1%, ce sera finalement 1,25%. Cependant, ce taux du Livret A retrouve son plus bas niveau historique. Selon Pierre Moscovici, la situation de l’économie et du pouvoir d’achat des ménages justifie une telle baisse.

«Une baisse de 1,75 à 1% aurait été très importante, nous avons décidé de nous affranchir de cette formule», a expliqué Pierre Moscovici. L'objectif est de «donner un coup de pouce» à ce placement. Selon ministre de l'économie, «ce taux permet de garantir le pouvoir d'achat du Livret A en le maintenant au-dessus du niveau de l'inflation», actuellement à 0,8%. Le rendement réel du Livret A reste donc positif, autour de 0,45 point.

«Pour un livret avec le niveau d'encours moyen de 3 796 euros, la perte sur un an est de 19 euros. Pour un Livret A au plafond de 22 950 euros, la perte est de 114 euros», calcule Philippe Crevel économiste au Cercle des épargnants à 20minutes.fr. Pour lui, «le premier objectif est d'inciter les Français à consommer plus. La baisse s'inscrit dans le prolongement du déblocage de l'épargne salariale. Le Gouvernement espère une très légère reprise d'ici la fin de l'année et gagner ainsi le pari du retournement de la courbe du chômage car en 2012, la consommation s'est contractée de 0,4 % et le pouvoir d'achat a baissé de 0,9 %.»

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Maison Loiseau ouvre un restaurant au Japon 

Blanche Loiseau, qui a travaillé en immersion une année au Japon en 2019-2020, avant d’assumer son premier rôle de cheffe à "Loiseau du Temps " à Besançon pendant une année, se rendra au Japon pour ouvrir "Loiseau de France". Son second, Léo Pujol, qu’elle forme depuis un an, deviendra son successeur à Besançon, apprend-on ce 1er mars 2024.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.89
couvert
le 02/03 à 12h00
Vent
3.02 m/s
Pression
1002 hPa
Humidité
62 %