Le Temps des Cerises opte pour des randonnées thématiques pour sa campagne en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 26/05/2021 - 18:29
Mis à jour le 26/05/2021 - 16:09

Régionales 2021 •

Du 28 mai au 6 juin 2021, le tête de liste, Bastien Faudot entouré de ses colistiers de la liste Le Temps des Cerises pour les élections régionales 2021 en Bourgogne Franche-Comté fera une randonnée en huit étapes, dans les huit départements de la région à travers huit thématiques. Objectifs : rencontrer les acteurs locaux sur le terrain et diffuser leur message politique.

Pour changer des traditionnels porte-à-porte et autres visio-conférences forcées par la situation sanitaire, la liste Le Temps des Cerises en Bourgogne Franche-Comté a choisi de réaliser une randonnée de campagne électorale pour les élections régionales qui se dérouleront les 20 et 27 juin prochains.

Les étapes de la randonnée :

  • Vendredi 28 mai à Nevers (Nièvre) sur le thème de la forêt
  • Samedi 29 mai à Auxerre (Yonne) sur le thème des transports et services publics
  • Dimanche 30 mai à Saulnot (Haute-Saône) sur le thème de la santé et les déserts médicaux
  • Mardi 1er juin à Rougegoutte (Territoire de Belfort) sur le thème de l'industrie, l'emploi et de la formation
  • Mercredi 2 juin à Besançon (Doubs) sur le thème de l'eau
  • Vendredi 4 juin à Fleury-sur-Ouche (Côte-d'Or) sur le thème de l'agriculture et des circuits courts
  • Samedi 5 juin à Lons-le-Saunier sur le thème de la démondialisation et la relocalisation
  • Dimanche 6 juin à Mâcon (Saône-et-Loire) sur le thème du territoire et du patrimoine.

Huit mesures "d'urgence" face à la crise sanitaire

Bastien Faudot, ses colistières et colistiers présenteront par la même occasion les 9 mesures qu'il mettront en place "immédiatement" si leur liste est élue telles que

  • la mobilisation exceptionnelle de 100 millions d'euros pour soutenir les PME, TPE, artisans et commerçants qui ont subi la crise sanitaire,
  • la création de 6.000 emplois pour les moins de 25 ans, un fonds régional de soutien pour la filière viticole,
  • une subvention de 6 millions d'euros pour le budget de l'aide alimentaire,
  • l'installation d'extracteurs et de purificateurs d'air dans les lycées de la région,
  • le conditionnement des aides publiques de la région au respect d'un plan zéro licenciement et zéro délocalisation,
  • un plan de vaccination à la rentrée 2021 dans les lycées et pour les élèves volontaires,
  • une augmentation de 25% de l'enveloppe consacrée à la culture
  • la signature d'un contrat de service public de 10 ans avec la SNCF pour empêcher la privatisation des lignes TER.

99 mesures de "bifurcation" sur le mandat

En plus de ces mesures d'urgence, 99 mesures "de bifurcation" seront "la boussole" des candidats s'ils sont élus, comme l'explique Séverine Véziès, tête de liste dans le Doubs. Cette liste unissant neuf partis de la gauche, appuie son programme autour de quatre points cardinaux :

  • "Pour un modèle de production écologique et social"
  • "Pour l'égalité territoriale"
  • "Pour la reconquête démocratique"
  • "Pour un bouclier sanitaire et social"
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Apprentis étrangers : les sénateurs rejettent la loi « Ravacley »

Connu pour s’être fermement opposé à l’expulsion de son apprenti en janvier dernier par une grève de la faim, le boulanger Stéphane Ravaclay n’a pas fini de faire parler de lui. Il a notamment créé l’association patrons solidaires et s’est rendu au Sénat pour tenter de faire passer une loi portée par Jérôme Durain. Cette dernière a été rejetée par 237 voies contre 107.

France 2030 : un « plan audacieux » pour Éric Alauzet

Vidéo • Quelles sont les conditions de la réussite de ce plan ? Dans les questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le député LREM du Doubs a interrogé le ministre Cédric 0 tout en félicitant le gouvernement pour son "plan d’investissement audacieux pour la France afin de relever tant de défis : climat et biodiversité, démographie et migration, inégalités et exclusions".

Projets photovoltaïques : « le gouvernement traduit enfin ses engagements » selon Marie-Guite Dufay

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a annoncé, ce jeudi 7 octobre, la signature d’un arrêté facilitant le développement des projets photovoltaïques sur grandes toitures, en permettant aux projets de moins de 500 kW, soit 5 000 m2 de surface, d’avoir droit à un tarif d’achat sans avoir besoin de passer par un appel d’offres. Pour la présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté, qui dit s'être "beaucoup battue" sur ce sujet, s'en réjouit dans un communiqué.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.78
couvert
le 19/10 à 6h00
Vent
1.66 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
73 %

Sondage