Alerte Témoin

Le tourisme génère 3 % de l'emploi en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 18/10/2017 - 12:10
Mis à jour le 23/04/2019 - 17:13

Dans son dernier numéro "Analyses Bourgogne-Franche-Comté", l'Insee vient de dévoiler les chiffres des retombées économiques et de la création d'emplois liée au tourisme. En Bourgogne Franche-Comté fréquentation touristique génère en moyenne annuelle 29 700 emplois dont 5.100 dans le Doubs et 3.200 dans le Jura.

"De loisirs ou d’affaires, le tourisme induit d’importantes retombées économiques, des créations d’emplois non délocalisables notamment" indique don son étude l'Insee qui arrive à un chiffre de 29.700 emplois. " Cet indicateur exclut un certain nombre d’emplois touristiques tels ceux relevant des agences de voyages ou de transports non urbains, dont les prestations ne servent pas une consommation locale. Avec eux, la région compterait 41 200 emplois touristiques au sens large".

Les emplois liés à la présence de touristes en Bourgogne-Franche-Comté sont essentiellement salariés. Leur saisonnalité est au final peu marquée comparée à d'autres régions. L’hébergement est le premier secteur pour l’accueil des touristes, avec quelque 10 000 emplois répartis entre hôtellerie traditionnelle, résidences hôtelières et campings, soit plus du tiers de l’emploi lié à la fréquentation touristique. "La présence de touristes génère aussi des emplois dans des activités économiques partagées avec les résidents. Elle engendre 5 800 emplois supplémentaires dans les seuls restaurants et cafés, 2 800 dans les établissements du patrimoine" note par ailleurs l'Insee. "Les activités économiques spécifiquement destinées à la population locale – supermarchés, salons de coiffure, artisanat – emploient enfin 8 000 personnes pour satisfaire les besoins supplémentaires qu’engendre l’arrivée de touristes".

Les chiffres par département

La fréquentation touristique pèse davantage dans les départements de la Côte-d’Or, du Jura et de l’Yonne, atteignant 6 % de l’emploi total voire plus dans le Vignoble de Côte-d’Or, le parc naturel régional du Haut-Jura et l’Avallonnais. A contrario, Haute-Saône et Territoire de Belfort sont peu impactés, 1,7 % et 1,6 % de l’emploi total.

 Emploi lié à la présence de touristes par département © Insee BFC

Le tourisme urbain 

Concernant le tourisme urbain, les secteurs de Dijon, Besançon et du Sud- Bourgogne (Mâcon), et dans une moindre mesure celles de Lons-le-Saunier, Auxerre, Joigny-Migennes, regroupent 10 500 emplois liés à la présence de touristes, soit plus du tiers de l’emploi touristique régional.

Cependant, dans les plus grands pôles d’emploi, sur Dijon et Besançon notamment, la part du tourisme est modeste - respectivement 2,8 % et 2,3 % de l’emploi total. Ces zones se caractérisent par un poids élevé de la restauration, notamment dans le Grand Dijon, le sud Bourgogne, et l’Auxerrois.

Enfin, à Besançon, plus d’un emploi touristique sur quatre relève du patrimoine et de la culture. C’est deux fois moins à Dijon. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La FRTP de Bourgogne Franche-Comté se retire du Carrefour des collectivités de Micropolis Besançon

Dans un communiqué du 18 septembre 2020, le président de la Fédération des Travaux publics de Bourgogne Franche-Comté Vincent Martin et le président du Cluster Eco-Chantier Eric Vermot, annoncent leur décision de se retirer de l'organisation de l'édition 2020 du Carrefour des collectivités prévue les 8 et 9 octobre.

Soutiens aux entreprises : quel bilan et quelles nouvelles mesures six mois après le début de la crise ?

Des chiffres et des chiffres. L’Urssaf Franche-Comté, la Direction départementale des Finances publiques du Doubs et la Banque de France du Doubs ont présenté ce jeudi 17 septembre 2020 les nouvelles de mesures de soutien aux entreprises et aux travailleurs indépendants. Occasion de faire un premier bilan chiffré six mois après le début de la crise sanitaire.

Travaux publics de Bourgogne Franche-Comté : « la relance se fera par les territoires »

Dans un communiqué du 16 septembre 2020, le président de la fédération des travaux publics de Bourgogne Franche- Comté Vincent Martin évoque l'attente d'une mise en œuvre "rapide" du plan de relance dans les territoires. Suite au confinement, les entreprises de travaux publics constatent aujourd'hui une baisse d'activité 25%.

Risque de fermeture administrative de bars à Besançon : le BBRBU demande une table ronde « en urgence »

Suite à l'annonce du préfet du Doubs le 15 septembre sur des fermetures administratives de bars où les gestes barrière ne sont pas respectés, l'association des Bars Boîtes Restos de Besac Unis (BBRBU) demande l'organisation d'une table ronde en urgence en réunissant "au plus vite" les représentants de la Ville, de la Préfecture, de l'ARS et tous les gérants de débits de boisson qui le souhaitent.

Métiers d’Art : Émilie Barbier, ébéniste bourguignonne remporte le prix régional

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat de région BFC organise, chaque année, le prix métiers d’art, à destination des professionnels des métiers d’art, qu’ils soient chefs d’entreprises ou salariés d’une entreprise immatriculée au Répertoire des Métiers. C'est Emilie Barbier, ébéniste dans l’Yonne qui a obtenu le prix régional 2019.

Covid-19 et évènementiel : La Rodia en « alerte rouge » à Besançon. Pourquoi ?

Mardi 15 septembre, la tour de La Rodia était en rouge comme de nombreuses salles de concerts et de spectacles en France. Pourquoi ? Les prestataires du secteur de l'évènementiel sont au bord du gouffre suite à la crise sanitaire de la covid-19. Le syndicat professionnel de prestations techniques lance l'"alerte rouge"…

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     23.9
    couvert
    le 19/09 à 15h00
    Vent
    2.15 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    55 %

    Sondage