Le tribunal donne raison à deux lycéens soupçonnés de fraude au Bac

Publié le 20/03/2013 - 14:24
Mis à jour le 20/03/2013 - 14:27

Le tribunal administratif de Besançon a donné mercredi raison à deux lycéens d'une vingtaine d'années, à qui le rectorat avait retiré leur baccalauréat professionnel car il les soupçonnait d'avoir triché pendant une épreuve, a-t-on appris ce mercredi 20 mars 2013.

PUBLICITÉ

Le tribunal a annulé la décision de la commission de discipline du baccalauréat de l'académie de Besançon, en date du 10 septembre 2012, qui avait retiré leur Bac aux deux lycéens, qui étudiaient dans la même classe d'un lycée de Besançon.

Cette commission avait estimé qu'il était "totalement improbable qu'avec (leur) niveau dans la discipline", les deux garçons aient pu obtenir la note parfaite de 20/20 lors d'une épreuve de rattrapage du bac professionnel portant sur la "mécanique du presse-agrumes", sans connaître le contenu à l'avance.

Or pour le tribunal, "ce motif ne repose sur aucun élément formel", il ne s'agit que d'un "présupposé" et non d'une preuve. Le rectorat n'avait pas pu préciser par quel moyen le duo aurait fraudé. Pour leur défense, les lycéens avaient expliqué "avoir beaucoup travaillé et être tombés par chance sur un sujet qu'ils avaient révisé".

Le rapporteur public a estimé, lors de l'audience du 26 février 2013, que s'il existe une "suspicion de fraude", il n'y a "aucune preuve de cette fraude" et que "le doute doit profiter aux requérants". Les avocats des requérants, Mes Randall Schwerdorffer et Catherine Suissa étaient également intervenus dans ce sens.

L'académie de Besançon devra saisir le jury du baccalauréat pour qu'il délibère à nouveau sur les résultats obtenus par les deux lycéens, dont l'un est désormais chauffeur routier et l'autre poursuit des études en licence de sciences techniques et santé.

Saisi en référé dans un premier temps, le tribunal administratif de Besançon avait déjà suspendu la décision du rectorat en octobre, dans l'attente du jugement au fond de l'affaire.

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Concours de plaidoiries : 10 lycéens de Bourgogne-Franche-Comté en finale régionale

Le Mémorial de Caen organise la 23e édition du Concours de plaidoiries des lycéens pour les droits de l'homme. Quatorze équipes de lycéens représentant les différentes régions de France se retrouveront pour la finale au Mémorial de Caen, le vendredi 24 janvier 2020. En attendant, place aux finales régionales le 18 décembre à Dijon avec deux élèves du lycée Saint-Jean de Besançon.

« Lutter contre le harcèlement scolaire doit être une ambition prioritaire » (A. Genevard)

Annie Genevard, députée du Doubs et vice-présidente de l'Assemblée nationale, a souhaité consacrer une journée au harcèlement scolaire le 5 décembre 2019. Elle invitera Nora Fraisse, mère d'une victime de harcèlement s'étant donnée la mort en 2013. Un ciné-Débat, ouvert à tous, se déroulera à 19h30 au théâtre l'Atalante de Morteau.

Un Bisontin, major de promotion du Master « Aménagement et Promotion immobilière » à Paris

Le groupe Espi (école supérieure des professions immobilières) organisait mardi 26 novembre 2019 au Théâtre Mogador à Paris sa soirée de remise de diplômes. Parmi les 500 nouveaux diplômés du Campus de Paris, un Bisontin, Louis Jeannot, a été reçu major de sa promotion en Master (Bac + 5) "Aménagement et Promotion Immobilière".

Nouvelle session de formation d’aides-soignants en 2020

Une nouvelle session de formation d’aides-soignants ouvrira mi-février 2020 pour 75 demandeurs d’emploi titulaires d’un baccalauréat professionnel SAPAT (Services aux personnes et aux territoires) ou ASSP (Accompagnement, soins et services à la personne). La formation des stagiaires est prise en charge par la Région. Ils sont également rémunérés avec la garantie d’un emploi à la clef.

Semaine de l’apprentissage dans l’industrie : le pôle formation UIMM Franche-Comté ouvre ses portes !

PUBLI-INFO • Du 2 au 7 décembre 2019, le Pôle formation UIMM Franche-Comté ouvre ses portes sur tout le territoire franc-comtois pour inviter les jeunes et leurs familles à découvrir les métiers et la réalité l’industrie : un secteur qui propose des emplois qualifiés et bien rémunérés, des emplois qui ont du sens et qui intègrent les attentes des nouvelles générations, en termes de perspectives d’évolution, de formation et de conditions de travail. Rendez-vous à Besançon, Belfort, Dole, Exincourt, Gevingey et Vesoul !

Un étudiant s’immole à Lyon : appel au rassemblement contre la précarité devant le Crous de Besançon ce soir

Le syndicat Solidaires Etudiant.e.s lance un appel à un rassemblement national le 12 novembre 2019 devant les CROUS de toute la France suite au geste désespéré d'un étudiant en grande précarité à Lyon vendredi dernier. L'ASDE (Association Solidaires de Défense des Étudiant.e.s,) appelle donc à se rassembler devant le CROUS de la Bouloie à Besançon mardi 12 novembre à 18 heures.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.37
légère pluie
le 07/12 à 12h00
Vent
3.33 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
84 %

Sondage