L'épidémie de grippe se stabilise en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 06/04/2022 - 16:23
Mis à jour le 06/04/2022 - 16:23

L'épidémie de grippe augmente encore, avec un impact sur les hospitalisations et les décès, mais à un rythme moindre que les semaines précédentes, selon le bilan hebdomadaire de Santé publique France, publié mercredi.    

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

La semaine écoulée, "les indicateurs de la grippe étaient toujours en hausse en métropole, bien que l'augmentation soit moins marquée par rapport aux quatre semaines précédentes", indique l'agence de santé publique.

L'évolution de l'épidémie était variable selon les régions, en hausse dans neuf d'entre elles mais stable dans quatre autres.

Tendance à l’augmentation dans neuf régions et stabilité dans les quatre autres : Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Corse et Pays de La Loire

La reprise tardive de la grippe cette année peut être liée à une immunité collective moins bonne face à cette épidémie. L'hiver 2020-2021, les Français ont été moins infectés que d'ordinaire, car les mesures de confinement anti-Covid ont bloqué la circulation de bien d'autres virus. En outre, l'intensification des dernières semaines a très probablement été favorisée par l'allègement des mesures anti-Covid, notamment la levée du masque obligatoire.

Dans ce contexte, d'ailleurs aussi marqué par une épidémie persistante de Covid, Santé publique France réaffirme l'importance des gestes barrières et de la vaccination.

Un peu plus de la moitié seulement (environ 51,4%) des personnes à risque, les plus de 65 ans et les personnes vulnérables, a été vaccinée contre la grippe, selon les estimations.

Qui plus est, la vaccination anti-grippe a démarré il y a un peu plus de cinq mois, soulevant des interrogations sur le niveau de protection désormais.

Par ailleurs, le vaccin anti-grippe 2021-2022 semble d'une efficacité faible contre le virus A(H3N2), désormais largement majoritaire, selon des données préliminaires.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Chantal Carroger, la directrice du CHU de Besançon, part en retraite

Après sept années passées à la direction générale du CHU de Besançon, Chantal Carroger quittera ses fonctions le 23 mai 2022 pour partir en retraite. L’intérim sera assuré par Emmanuel Luigi, actuel directeur général adjoint, jusqu’à la nomination d’un nouveau directeur général dont la prise de fonction débutera au 1er janvier 2023.

Covid-19 : baisse des contaminations et des hospitalisations en Franche-Comté

DERNIERS CHIFFRES • Selon les chiffres officiels de Santé publique France arrêtés le 28 avril, le nombre de contaminations à la Covid-19 continue légèrement de baisser, mais il reste très élevé et dépasse encore le seul d’alerte. En Bourgogne Franche-Comté, le nombre de hospitalisations et de réanimations a légèrement augmenté en une semaine : 1.125 personnes hospitalisées, 71 en réanimation.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.97
couvert
le 19/05 à 9h00
Vent
5.95 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
21 %

Sondage