Les Catherinettes : d'où vient cette tradition ?

Publié le 25/11/2017 - 08:16
Mis à jour le 26/11/2017 - 12:47

Depuis le XVIe siècle, le 25 novembre, on fête les Catherinettes, c'est-à-dire les femmes de 25 ans et qui ne sont pas mariées. Pourquoi ? D'où vient cette tradition ? Un peu d'histoire avec la question du jour… 

carte-ste-catherine-vintage.jpg
©starbox.com

La question du jour…

PUBLICITÉ

Au XVIe siècle et jusqu’il n’y a pas si longtemps, il faut savoir qu’une qui avait 25 ans et qui n’était pas mariée était une honte pour sa famille. On pensait que si aucun homme ne voulait d’elle avant cet âge, elle finirait « vieille fille ».

Le 25 novembre, les Catherinettes portent un chapeau de couleurs qui ne s’accordent pas, le vert et le jaune : elles « coiffent Sainte Catherine ». En effet, la tradition voulait que les jeunes femmes renouvellent la coiffure de la statue de la sainte dans les églises. Les jeunes filles faisaient alors des vœux pour un prompt mariage.

Aujourd’hui, cette fête est plutôt prise sous le ton ironique : les femmes et les hommes se marient moins ou plus âgés. 

Et pour les hommes ?

On en parle moins, mais les hommes, à 25 ans et pas marié ont également leur saint protecteur : Saint Nicolas. Ils doivent alors « porter la crosse de Nicolas »…

 

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Anne Gay-Mignerot, 40 ans, et Karine Mary-Odelot, 44 ans, prendront le départ de la 30ème édition du rallye Aïcha des Gazelles au Maroc l’an prochain, le 13 mars 2020. Une course folle qui nécessite de l’entraînement et une entente irréprochable. Mais avant cela, les deux copines devront trouver quelques sponsors pour participer à cette aventure.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.79
couvert
le 18/06 à 12h00
Vent
1.74 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
52 %

Sondage