Les Catherinettes : d'où vient cette tradition ?

Publié le 25/11/2017 - 08:16
Mis à jour le 26/11/2017 - 12:47

Depuis le XVIe siècle, le 25 novembre, on fête les Catherinettes, c'est-à-dire les femmes de 25 ans et qui ne sont pas mariées. Pourquoi ? D'où vient cette tradition ? Un peu d'histoire avec la question du jour… 

carte-ste-catherine-vintage.jpg
©starbox.com

La question du jour…

PUBLICITÉ

Au XVIe siècle et jusqu’il n’y a pas si longtemps, il faut savoir qu’une qui avait 25 ans et qui n’était pas mariée était une honte pour sa famille. On pensait que si aucun homme ne voulait d’elle avant cet âge, elle finirait « vieille fille ».

Le 25 novembre, les Catherinettes portent un chapeau de couleurs qui ne s’accordent pas, le vert et le jaune : elles « coiffent Sainte Catherine ». En effet, la tradition voulait que les jeunes femmes renouvellent la coiffure de la statue de la sainte dans les églises. Les jeunes filles faisaient alors des vœux pour un prompt mariage.

Aujourd’hui, cette fête est plutôt prise sous le ton ironique : les femmes et les hommes se marient moins ou plus âgés. 

Et pour les hommes ?

On en parle moins, mais les hommes, à 25 ans et pas marié ont également leur saint protecteur : Saint Nicolas. Ils doivent alors « porter la crosse de Nicolas »…

 

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Ce mardi 15 octobre 2019, un collectif de 90 personnalités, dont l'acteur Omar Sy, demande "urgemment" à Emmanuel Macron de condamner "l'agression" dont a été victime la femme voilée prise à partie par un élu RN alors qu'elle accompagnait une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.79
légère pluie
le 20/10 à 21h00
Vent
1.79 m/s
Pression
1008.31 hPa
Humidité
97 %

Sondage