Alerte Témoin

Les chaussures André rachetées par le site de vente en ligne Spartoo

Publié le 10/01/2018 - 08:09
Mis à jour le 10/01/2018 - 08:09

Le site français de vente en ligne Spartoo va racheter l'enseigne de chaussures André (groupe Vivarte), dont il s'engage à reprendre l'ensemble du personnel, a-t-on appris i auprès des deux groupes et de sources syndicales. André compte six boutiques en Franche-Comté.

10Chaussures009.JPG
©Alexane Alfaro

Cette annonce a été faite aux organisations syndicales lors d'un comité central d'entreprise André dans la matinée du mardi 9 janvier 2018.

Spartoo s'engage à reprendre tous les magasins, sauf un à Paris "ne faisant pas partie du périmètre de l'offre", selon un communiqué commun Vivarte/Spartoo diffusé en fin d'après-midi et qui évoque une entrée "en négociations exclusives" pour les deux enseignes avec une finalisation du processus au printemps 2018.

Ce "rapprochement permettrait d'exploiter pleinement le potentiel d'André pour créer le seul groupe de distribution de taille significative avec un chiffre d'affaires réparti à égalité entre son réseau de magasins physiques et son activité internet", précise le communiqué. L

Le nouveau groupe constitué représenterait un chiffre d'affaires consolidé proche de 250 millions d'euros

 Créé en 1896 et en vente depuis mars dernier, André compte environ 120 boutiques et emploie, de source syndicale, environ 700 salariés. De son côté, Spartoo, fondé en 2006 à Grenoble, a ouvert son premier magasin physique en 2015.

Maintien de l'enseigne 

La semaine dernière, lors de la publication des résultats annuels de Vivarte, le PDG du groupe, Patrick Puy, avait annoncé qu'il donnerait cette semaine aux partenaires sociaux les noms des repreneurs des marques André et Naf Naf (vêtements), mises en vente en mars dernier.

Spartoo "reprend l'effectif total de la société André", a confirmé à l'AFP Christophe Martin (CGT), secrétaire du CCE. "Mais pendant combien de temps, c'est ça le souci, on n'a pas d'engagement. A court terme, on aimerait bien savoir s'il ne va pas fermer quelques magasins, sur 2018 ou 2019", s'est-il inquiété. La procédure d'information devrait avoir lieu le 17 janvier, en présence du PDG de Spartoo, Boris Saragaglia, selon la CGT.

Le communiqué précise que l'opération, sous réserve d'être validée par l'Autorité de la concurrence, "devrait être réalisée au second trimestre 2018". "Nous gardons l'ancienne [enseigne] André", a assuré Farid Elhairy (CFDT), une information que confirment les deux groupes, qui soulignent que ce "projet permettrait de maintenir l'enseigne André", dont les magasins serviront de "point de +click and collect+ pour les clients du groupe Spartoo".

Selon le communiqué commun, "le projet industriel permettrait à André de se recentrer sur sa clientèle familiale avec l'ajout de marques internationales et d'une offre enfant plus importante". Vivarte, qui cherche à vendre également sa marque de chaussures Besson, a subi un recul de son chiffre d'affaires d'environ 18 % lors de son exercice décalé 2016-2017, tout en affichant des pertes réduites de plus de moitié et un excédent brut d'exploitation (Ebitda) "en progression pour la première fois depuis six ans".

Info +

 Depuis plusieurs mois, Vivarte, engagé dans un plan de cession et de restructurations, s'est recentré sur ses marques-phare: La Halle (chaussures et vêtements), Minelli, San Marina, CosmoParis et Caroll.

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Vrabiloc, une épicerie ambulante de produits en vrac, bio et locaux sillone le Grand Besançon…

Après avoir travaillé dans la restauration, Alexandra, 38 ans, a décidé de se mettre à son compte en septembre 2019 en ouvrant une épicerie itinérante dans le Grand Besançon : Vrabiloc. Son concept : proposer des produits locaux et artisanaux, frais ou sec et sans déchet. Le truc en + de son épicerie : elle est 100% autonome grâce à des panneaux solaires. Interview.

Rachat de Bombardier Transport par Alstom : « la Bourgogne Franche-Comté doit tirer son épingle du jeu » (MG Dufay)

La Commission européenne a autorisé sous conditions vendredi 31 juillet 2020 le rachat par Alstom de la branche transports du canadien Bombardier, qui donnera naissance à un géant du rail, un an et demi après le mariage avorté du groupe français avec Siemens."C’est toute la filière ferroviaire régionale qui en sort gagnante notamment pour les trois sites Alstom que compte notre territoire" a commenté Marie-Guite Dufay, la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté.

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Relocalisation du Meltblown pour la fabrication de masques en France :  une entreprise de Montbéliard se distingue…

Créée en juin 2020 à Montbéliard, la société Meltblo France a été retenue par l'État pour produire du meltblown, une matière filtrante utilisée pour la fabrication de masques chirurgicaux et de masques FFP2 et FFP3. Le projet d'investissement de Meltblo France s'élève à 4,5 M€. La Région Bourgogne Franche-Comté a décidé de soutenir la société à hauteur de 1,1 M€. La future ligne de production de meltblown devrait être opérationnelle au printemps 2021.

Le marché automobile français continue de se redresser en juillet, aidé par les mesures de soutien

Les immatriculations de voitures particulières neuves en France ont progressé de près de 4% en juillet, a annoncé samedi le comité des constructeurs CCFA, se félicitant que les mesures de soutien déployées par le gouvernement en faveur du secteur "aient bien fonctionné". Si le groupe  Renault affiche de très bon chiffres (+33%), PSA est en recul de 5 %.

Comme un nouveau souffle chez le concessionnaire Savy à Besançon

PUBLI-INFO • Depuis le 1er juillet 2020, Jérôme Pruvot et Régis Guillon sont arrivés chez le concessionnaire Savy à Besançon. Respectivement directeur général et responsable commercial de Savy Franche-Comté, ces deux passionnés d'automobile qui en ont fait leur métier ont pour objectif de donner un nouveau souffle à la concession. L'occasion d'aborder les nouveautés BMW, Mini et BMW Motorrad.

L’allocation de rentrée scolaire, majorée de 100€, sera versée le 18 août

Majorée "exceptionnellement" de 100 euros cette année, en raison "des conséquences sociales de la crise épidémique", elle sera versée le 18 août en Métropole, indique le ministère de la Santé et des Solidarités mercredi 29 juillet. Plus de trois millions de familles aux revenus modestes devraient en bénéficier cette année.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     25.68
    peu nuageux
    le 06/08 à 12h00
    Vent
    3.65 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    29 %

    Sondage