Les Français se résignent à un duel Macron-Le Pen en 2022 (sondage)

Publié le 10/02/2021 - 08:15
Mis à jour le 10/02/2021 - 15:06

Les deux-tiers des Français jugent probable un duel Macron-Le Pen en 2022 mais ne le souhaitent pas, sans identifier d'autres concurrents qui s'imposeraient nettement, indique un sondage Ifop pour le Figaro publié ce mardi 9 février 2021.

Quelque 67 % des sondés jugent assez ou très probable un second tour entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, contre seulement 18 % qui le jugent peu ou pas probable. La part de ceux qui pronostiquent ce duel atteint respectivement 82 % et 86 % chez les sympathisants LREM et RN.

En revanche, 70 % des Français ne souhaitent pas ce face à face, dont 67 % des sympathisants LREM. Seuls les sympathisants RN sont très majoritaires à l'espérer, à 75 %.

Quel résultat ?

Interrogés sur celui qui l'emporterait en cas de duel, les Français sont 37 % à pronostiquer la victoire d'Emmanuel Macron, 25 % misent sur Marine Le Pen et 38 % ne se prononcent pas.

Quant aux autres personnalités qui seraient de "bons candidats" pour la droite ou pour la gauche, aucun nom ne rassemble une majorité. Pour la droite, Xavier Bertrand, cité par 27 % des sondés, arrive nettement en tête, suivi par Valérie Pécresse (pour 17 %), talonnée par Michel Barnier (15 %), qui fait son entrée dans ce classement. Suivent Laurent Wauquiez (11 %) et Bruno Retailleau (6 %).

Les avis sur les "bons candidats" pour la gauche sont également dispersés, avec Anne Hidalgo citée par 20 % des sondés, suivie de Jean-Luc Mélenchon (18 %), Arnaud Montebourg (16 %), et des écologistes Yannick Jadot (12 %) et Eric Piolle (3 %)

Par ailleurs, les deux-tiers des Français (64 %) jugent le clivage gauche droite dépassé, ou plus déterminant (28 %). Seuls 8 % trouvent qu'il joue encore un rôle déterminant.

L'enquête a été menée auprès d'un échantillon de 2.085 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, et a été réalisée en ligne du 5 au 8 février 2021.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

RN57 et Les Vaîtes : Allenbach demande « un réferendum multi-questions » à Anne Vignot

Groupes de travail, concertations, études d'expert, commissions, conférences citoyennes… Depuis l'arrivée d'Anne Vignot aux manettes de la ville, nous lisons très régulièrement ce type de mots pour tenter d'avancer sur divers projets. Le président du Mouvement Franche-Comté, ex-candidat à la mairie de Besançon, demande à la maire d'organiser un référendum notamment sur les questions de la RN57 et des Vaîtes "pour simplifier les choses".

Marie-Guite Dufay veut « tout faire » pour barrer la route au Rassemblement National

RÉGIONALES 2021 • La présidente socialiste de région, candidate à sa réélection en Bourgogne-Franche-Comté, a présenté sa liste la liste "Notre Région par cœur" pour le département du Doubs. Bilan, enjeux de la campagne, contexte incertain et particulier : Marie-Guite Dufay, "femme de gauche" fait le point et déclare vouloir se battre "avec sincérité et ardeur pour ses idées" face au Rassemblement national.

Régionales : un « infiltré » sur la liste RN à Belfort renonce après un déferlement de haine

Tête de liste du Rassemblement National (RN) dans le Territoire-de-Belfort, Kamel Agag-Boudjahlat, qui affirme avoir voulu infiltrer le parti d'extrême droite, a annoncé lundi 3 mai 2021 qu'il retirait sa candidature après un déferlement d'insultes et de haine sur les réseaux sociaux.

RN 57 : le Modem dit « OUI » à la 2 x 2 voies

Laurent Croizier, président du MoDem du Doubs et conseiller du Grand Besançon Métropole et Jean-Paule Michaud, maire de Thoraize et vice-président du Grand Besançon chargé de l'aménagement du territoire, se prononcent ouvertement en faveur du doublement de la RN 57 entre Micropolis et Beure. Leur formulaire en ligne a déjà récolté près de 500 adhésions...

Christine Bouquin, officiellement candidate à sa réélection dans le département du Doubs

DÉPARTEMENTALES 2021 • La présidente du Département du Doubs est officiellement candidate pour un second mandat de six ans, a-t-on appris ce jeudi 29 avril lors d'une conférence de presse en fin de matinée à la Gare d'Eau de Besançon. Les élections départementales (comme les régionales) se dérouleront les 20 et 27 juin 2021. Christine Bouquin  dit avoir toujours "le même enthousiasme et  le même engagement à servir les habitants du territoire".

Macron présentera « les perspectives » du déconfinement vendredi soir

Près d’un mois après la mise en place des mesures de restrictions pour freiner l’épidémie de coronavirus, Emmanuel Macron s’adressera aux Français, vendredi 30 avril, pour présenter "les perspectives" de "sortie progressive", a indiqué le Premier ministre, Jean Castex, ce mercredi à l’issue du conseil des ministres et du conseil de défense sanitaire.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.33
légère pluie
le 06/05 à 9h00
Vent
2.92 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
100 %

Sondage