Les Français se résignent à un duel Macron-Le Pen en 2022 (sondage)

Publié le 10/02/2021 - 08:15
Mis à jour le 10/02/2021 - 15:06

Les deux-tiers des Français jugent probable un duel Macron-Le Pen en 2022 mais ne le souhaitent pas, sans identifier d’autres concurrents qui s’imposeraient nettement, indique un sondage Ifop pour le Figaro publié ce mardi 9 février 2021.

Quelque 67 % des sondés jugent assez ou très probable un second tour entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, contre seulement 18 % qui le jugent peu ou pas probable. La part de ceux qui pronostiquent ce duel atteint respectivement 82 % et 86 % chez les sympathisants LREM et RN.

En revanche, 70 % des Français ne souhaitent pas ce face à face, dont 67 % des sympathisants LREM. Seuls les sympathisants RN sont très majoritaires à l'espérer, à 75 %.

Quel résultat ?

Interrogés sur celui qui l'emporterait en cas de duel, les Français sont 37 % à pronostiquer la victoire d'Emmanuel Macron, 25 % misent sur Marine Le Pen et 38 % ne se prononcent pas.

Quant aux autres personnalités qui seraient de "bons candidats" pour la droite ou pour la gauche, aucun nom ne rassemble une majorité. Pour la droite, Xavier Bertrand, cité par 27 % des sondés, arrive nettement en tête, suivi par Valérie Pécresse (pour 17 %), talonnée par Michel Barnier (15 %), qui fait son entrée dans ce classement. Suivent Laurent Wauquiez (11 %) et Bruno Retailleau (6 %).

Les avis sur les "bons candidats" pour la gauche sont également dispersés, avec Anne Hidalgo citée par 20 % des sondés, suivie de Jean-Luc Mélenchon (18 %), Arnaud Montebourg (16 %), et des écologistes Yannick Jadot (12 %) et Eric Piolle (3 %)

Par ailleurs, les deux-tiers des Français (64 %) jugent le clivage gauche droite dépassé, ou plus déterminant (28 %). Seuls 8 % trouvent qu'il joue encore un rôle déterminant.

L'enquête a été menée auprès d'un échantillon de 2.085 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, et a été réalisée en ligne du 5 au 8 février 2021.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Accord signé au Nouveau Front populaire : Dominique Voynet, candidate dans le Doubs

Les Écologistes, le Parti socialiste, la France insoumise et le Parti communiste ont trouvé et signé jeudi 13 juin au soir un accord pour la création d'un "Nouveau Front populaire", après l'annonce de la dissolution de l'Assemblée nationale le 9 juin dernier. Dominique Voynet (EELV), ancienne ministre et secrétaire régionale d'Europe Écologie-Les Verts en Bourgogne-Franche-Comté est candidate dans la deuxième circonscription du Doubs, supplée par Anthony Poulin, adjoint à la maire de Besançon.

Législatives 2024 : Éric Alauzet se retire et laisse la place à Benoît Vuillemin

Selon un communiqué du 13 juin 2024, le député de la deuxième circonscription du Doubs du parti Renaissance, Éric Alauzet, a décidé de se retirer de la campagne pour l’élection législatives anticipée des 30 juin et 7 juillet. Il confirme la candidature de Benoît Vuillemin, maire de Saône et vice-président de Grand Besançon Métropole.

Législatives 2024 : un collectif mobilisé contre l’extrême droite à Besançon

À l'initiative de la Ligue des droits de l'Homme, une cinquantaine d'associations, d'ONG et d'organisations syndicales se sont réunies lundi 11 juin 2024 et ont décidé de former un collectif suite aux résultats des élections européennes. Pour rappel, une mobilisation contre l’extrême droite est prévue samedi 15 juin 2024 à 15h00 place de la Révolution à Besançon.

Législatives 2024 : comment voter par procuration ?

Le 9 juin 2024, Emmanuel Macron a annoncé la dissolution de l’Assemblée Nationale, appelant ainsi les Français à retourner aux urnes les 30 juin et 7 prochains. En vue de ces élections législatives, et en ce début de saison estivale, le ministère de l’Intérieur et des Outre-mer renouvelle le dispositif de procuration dématérialisée, mis en place pour la première fois pour les élections Européennes 2024. Précisions.

Eric Ciotti exclu des LR, Annie Genevard reprend la co-gouvernance

La secrétaire générale Les Républicains et députée du Doubs a tenu une courte conférence de presse aux côtés Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne Rhône-Alpes ce mercredi 12 juin 2024 après avoir convoqué un bureau politique exceptionnel suite à l’annonce d’ Eric Ciotti d’un accord avec le Rassemblement national en vue des élections législatives.

Législatives : les élus LR et de l’Union de la droite, du centre du Département du Doubs refusent ”clairement” le ralliement avec le RN

Dans un communiqué du mardi 11 juin 2024, le groupe majoritaire Les Républicains et apparentés du groupe Union de la droite, du centre et de la Société civile du conseil départemental du Doubs, dont la présidente Christine Bouquin, demandent une réunion du bureau de LR pour refuser ”clairement” la proposition d’Eric Ciotti.

Législatives : PS, PCF, EELV et LFI veulent “des candidatures uniques” dans “chaque circonscription” au premier tour

Le Parti socialiste, le Parti communiste, les Ecologistes et La France insoumise ont indiqué vouloir "soutenir des candidatures uniques dès le premier tour" des élections législatives, dans un communiqué également signé par Place publique, ou Générations. Pour rappel les élections législatives se dérouleront le 30 juin et 7 juillet 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.23
couvert
le 14/06 à 12h00
Vent
5.88 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
68 %