Les Francs-Comtois n'aiment pas leur corps... mais ils le montrent

Publié le 05/07/2019 - 17:23
Mis à jour le 05/07/2019 - 17:24

Les habitants de Bourgogne Franche-Comté sont ceux qui notent le moins bien leur corps parmi tous les Français, révèle une étude IFOP sortie début juillet 2019. Par contre, on n’est pas très pudiques…

selfie illustration ©Pixabay

Les enquêteurs ont demandé aux Français de donner une note sur dix à leur corps. La moyenne nationale est de 6,6. La moyenne comtoise de 6,2, la plus faible dans l’hexagone.

Par comparaison, on se donne 7 en Bretagne, et 7,1 dans le Grand-Est, nos voisins.

Les femmes et les jeunes complexent

Sans trop de surprise, les hommes sont moins critiques sur eux-mêmes (6,9) que les femmes (6,4), le diktat de l’apparence étant plus présent chez ces dernières.

Et assez logiquement, plus les Français avancent en âge (35 et plus) et plus ils valorisent leur corps (6,7 contre 6,4 chez les plus jeunes.)

On n'aime pas notre corps mais on s'en moque !

Par contre, si on n'aime pas notre corps, on n'est en revanche pas très pudique : 65% des gens se disent pudiques en Franche-Comt, contre 74% en moyenne nationale ! Pour dire, c'est la 2e plus faible moyenne régionale ; on peut se comparer à l'ïle-de-France par exemple (82%) ou à la Basse-Normandie (83%) !

1 Commentaire

j'ai 5 kgs de trop et je n'arrive pas à les perdre ne pouvant pas faire de sport. Aidez moi
Publié le 6 juillet 2019 à 08h11 par Pascal Carry • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Société

Violences conjugales : le dépôt de plainte bientôt possible à l’hôpital de Besançon…

Dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes ce 25 novembre 2020, plusieurs acteurs du département ont signé une convention relative à l’accueil, la prise en charge et la prise des plaintes des femmes victimes de violences, dans les locaux du Centre Hospitalier Universitaire de Besançon.

Violences conjugales : le premier bracelet anti-rapprochement testé dès le 8 décembre à Besançon

À l'occasion de la journée de lutte contre les violences faites aux femmes, le procureur de la République de Besançon et le préfet du Doubs entouré de leurs partenaires (France Victime Besançon, Police, Gendarmerie et Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation) ont signé ce mercredi 25 novembre 2020 le protocole de mise en œuvre du "Bracelet anti-rapprochement" au sein du tribunal judicaire de Besançon. Objectif : mieux protéger les victimes de conjoints ou ex-conjoints violents.

Violences conjugales : un signalement possible sur le site internet de l’enseigne Carrefour

Dans le cadre de la mobilisation des forces de l’ordre contre les violences conjugales, Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, chargée de la Citoyenneté, s’est rendue ce 24 novembre 2020 dans le magasin Carrefour de la Ville du Bois afin de lancer officiellement le partenariat entre Carrefour et la Gendarmerie Nationale.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.85
ciel dégagé
le 26/11 à 18h00
Vent
0.89 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
91 %

Sondage