Les militaires jouent au foot à Léo Lagrange pour leurs blessés !

Publié le 25/06/2019 - 12:00
Mis à jour le 25/06/2019 - 11:32

Le samedi 22 juin 2019 s’est tenue la journée nationale des blessés de l’armée de terre. Un tournoi de football était organisé par le 6 e régiment du matériel dans l’enceinte du stade Léo Lagrange de Besançon. Y ont participé les militaires, mais aussi les gendarmes, policiers, pompiers et même agents municipaux !

Solidarité et fraternité étaient les thèmes centraux de cette journée qui a pour but de faire connaître la condition des blessés de l’armée de terre, de les soutenir moralement et de récolter des fonds au profit de l’association Terre Fraternité chargée d’accompagner les blessés et leur famille.

Tous se sont retrouvés dans un moment de cohésion, en l’honneur de ceux qui ont été douloureusement marqués dans leur chair ou dans leur esprit dans l’accomplissement de leur mission.

Militaires, pompiers, police nationale, gendarmerie, mairie...

A cette occasion, des unités de la garnison de Besançon, le 6 e RMAT, le 19 e régiment du génie et la 1 re Division ont affronté des équipes volontaires venant des pompiers, de la police nationale, de la protection civile, de la gendarmerie et également de la mairie de Besançon, tous ayant à cœur d’apporter leur soutien à cette grande cause. Toutes ces entités étaient unies vers un même objectif !

Cette journée a débuté par l’accueil des équipes et des invités dès 13h00. Après le mot d’ouverture du chef de corps, la place a été donnée au sport avec le début du tournoi. La proclamation des résultats s’est faite en fin d’après-midi et a clôturé cette journée pleine d’émotion, de convivialité, de joie et de bonne humeur.

Facebook du 6e RM

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

La police et la gendarmerie mobilisées en Haute-Saône pour lutter contre les « distracteurs »

Après une année pendant laquelle l'accidentologie a fortement baissé (crise sanitaire, confinements, couvre-feu...) une recrudescence d’accidents graves est constatée depuis le mois de mai 2021 par la préfecture de Haute-Saône. Ils sont provoqués le plus souvent par des comportements dangereux... Lors d'une opération de contrôle dans le département le 15 juin dernier, 62 infractions ont été recensées par les forces de l'ordre liées notamment aux "distracteurs de conduite".

Baisse de la vaccination en Haute-Saône : la préfète veut booster la prise de rendez-vous à l’approche de l’été

Malgré 46% de la population primo-vaccinés en Haute-Saône, la préfète Fabienne Balussou souhaite promouvoir davantage la vaccination par le biais des acteurs locaux suite à une baisse de la prise de rendez-vous au mois de juin, selon un communiqué du 17 juin.

VNF met en garde contre les dangers de la baignade dans les fleuves, canaux et rivières

S’ils constituent un grand terrain de détente et de loisirs où fourmillent une multitude d’activités, les canaux et rivières françaises ne sont pas faits pour la baignade, hors espaces aménagés. La baignade y est dangereuse et, sauf exceptions, interdite, alerte les Voies navigables de France (VNF) ce jeudi 17 juin.

Le préfet du Doubs abroge l’arrêté portant sur le port du masque obligatoire en extérieur

Suite aux annonces du Premier ministre le 16 juin 2021, et au vu de l’évolution sanitaire favorable depuis plusieurs semaines, Jean-Philippe Setbon, préfet du Doubs par intérim, a décidé d’abroger l’arrêté préfectoral du 3 juin 2021 portant sur l’obligation du port du masque en extérieur dans le Doubs pour les personnes de plus de onze ans.

Coup de balai sur les déchets dangereux des entreprises de Bourgogne Franche-Comté

Les Chambres de Métiers et de l'Artisanat organisent chaque année une opération d’élimination de déchets dangereux à destination des entreprises qui produisent des Déchets Toxiques en Quantités Dispersées (déchets de peinture, solvant, diluant, colle, vernis, résine, aérosols…). En 2021, l'opération se déroulera du 21 au 25 juin dans tous les départements de Bourgogne Franche-Comté.

Tentative d’enlèvement d’enfant à Montceau-les-Mines : la préfecture confirme « une fausse information »

Une rumeur circule actuellement sur les réseaux sociaux relative à la présence d’un individu qui tenterait d’enlever des enfants aux alentours d’une école à Montceau- les-Mines. Ce mercredi 16 juin, la préfecture de Saône-et-Loire dément cette information et invite les internautes à vérifier les informations avant de les relayer sur les réseaux sociaux.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 28.44
peu nuageux
le 18/06 à 18h00
Vent
1.98 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
37 %

Sondage