Les notaires en grève en Franche-Comté et dans le reste de la France pour la première fois

Publié le 15/09/2014 - 17:47
Mis à jour le 07/05/2019 - 16:56

Pour la première fois, les notaires de France se mettent en grève soit 9.500 notaires et plus de 48.000 collaborateurs mercredi 17 septembre 2014. En Franche-Comté, 155 notaires et 750 collaborateurs devraient descendre dans les rues de Besançon et de Paris pour exprimer leur mécontentement quant à une nouvelle réforme qui doit passer en octobre. A Besançon, huit offices fermeront leurs portes. Cette réforme annoncerait une "disparition du notariat français dans la plus grande discrétion par voie d'ordonnance sans débat parlementaire".

notaire.jpg
Image d'illustration ©http://www.ndf.fr/la-une/11-05-2011/notaires-orage-ou-fin-du-monde

Arnaud Montebourg, alors qu'il était encore ministre de l'Economie, a annoncé en juillet 2014 une réforme du tarif des notaires et a saisi l’Autorité de la Concurrence, "le projet de loi pour déréglementer notre profession étant déjà prêt sans que nous en soyons informés, foulant ainsi au pied les règles élémentaires de la démocratie" indique Brigitte Racle, présidente du Conseil régional des notaires. "De plus, nous venons de savoir que cette réforme passera, en force, par voie d’ordonnance le mois prochain." Ajoute-t-elle. 

"Ce projet est présenté par le gouvernement comme une réforme tendant à limiter la rémunération des notaires. Cette présentation est inexacte" juge la présidente, "Si quelques études parisiennes ont effectivement des revenus très importants, tel n’est pas le cas de la majorité des notaires français, a fortiori en cette période de crise." 

"Il en résulterait un chômage accru et une déréglementation préjudiciable à l’ensemble des français."

Brigitte Racle précise que "dans notre région, nombre de notaires ne prélèvent plus de rémunération depuis des mois afin de sauvegarder l’emploi. C’est la période qu’a choisi le gouvernement pour porter atteinte à l’essence même du notariat."

La présidente du Conseil régional des notaires explique que "Le notaire, conseil impartial et indépendant, présent sur l’ensemble du territoire français, y compris dans les régions aujourd’hui délaissées par d’autres professions, risque de disparaître. Il en résulterait un chômage accru et une déréglementation préjudiciable à l’ensemble des français. Cette réforme est d’autant plus malvenue qu’elle intervient alors que la crise financière a mis en lumière la nécessité de renforcer la régulation et le contrôle des activités juridiques et financières."

  • La manifestation est prévue mercredi 17 septembre 2014 à 14h sur la parking de la Rodia à Besançon et sur la place de la République à Paris.
  • En cas d’urgence, une permanence téléphonique est assurée par le Conseil Régional des Notaires au 03.81.50.40.52

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

L’aménagement des échéances fiscales et sociales pour les entreprises affectées par la crise sanitaire

Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes Publics, et Alain Griset, ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises, ont échangé mardi 13 octobre 2020 avec les acteurs économiques sur les différents dispositifs de soutien aux entreprises, notamment en matière d’échéances fiscales et sociales.

Grève des agents de santé : entre 200 et 280 manifestants à Besançon

Une journée blanche de grève et de mobilisation nationale des agents de santé (sanitaire, médico-social, social des secteurs publics et privés) est organisée ce  jeudi 15 octobre 2020. A Besançon, plus de 200 professionnels de santé, dont de nombreux agent de l'hôpital, se sont rassemblés vers 14h devant l'hôpital St Jacques. Le cortège s'est ensuite rendu devant l'agence régionale de santé où une délégation a été reçue...

Grève : le réseau Ginko perturbé ce vendredi 9 octobre

72% des services assurés en journée • Suit à un appel à la grève illimitée de la CFTC, le réseau Ginko sera perturbé ce vendredi 9 octobre 2020. Après des perturbations en journée, aucun bus ni tram ne circulera après 20h. Samedi 10 octobre, le réseau pourrait à nouveau connaitre des perturbations. 

« #Et nous ? » : la CFDT Santé-sociaux du Doubs demande plus d’équité salariale

Le syndicat CFDT santé-sociaux lance une mobilisation dans toute la France et pour tout le mois d’octobre. Il souhaite que le Ségur continue à se décliner et que les mesures socles se généralisent à tous les acteurs mobilisés sur le terrain... Le syndicat devrait être reçu par le préfet ce 13 octobre 2020 dans la matinée. Il tiendra ensuite un stand place Granvelle à Besançon de 14h00 à 17h00.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.31
légère pluie
le 28/10 à 3h00
Vent
4.92 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
92 %

Sondage