Les parlementaires d'opposition contre une fusion entre Bourgogne et Franche-Comté

Publié le 30/05/2014 - 09:45
Mis à jour le 30/05/2014 - 09:47

Dans un communiqué commun, les parlementaires de droite et du centre de Bourgogne et de Franche-Comté ont affiché leur opposition au projet de fusion des deux régions, après la visite de la ministre de la Décentralisation Marylise Lebranchu.

bourgogne-franche-comte.jpg
Carte Franche-Comté Bourgogne ©DR
PUBLICITÉ

Se disant favorables à la simplification du « mille-feuille territorial » et à une « réforme de fond, cohérente« , ils demandent le retour à la loi de 2010 qui instituait un conseiller territorial devant « remplacer les conseillers généraux et régionaux et fusionner à terme régions et départements.

« Oui il faut simplifier notre « mille-feuille » territorial, oui une re?forme de fond, cohe?rente, est ne?cessaire et attendue par les e?lus locaux et les citoyens« , estiment les parlementaires d’opposition des deux régions.

Selon eux, « le gouvernement socialiste ferait mieux de reconnai?tre son erreur quand il a supprime? le « conseiller territorial » qui devait remplacer les conseillers ge?ne?raux et re?gionaux et fusionner a? terme re?gions et de?partements« .

« Cette loi de 2010 e?tait une bonne re?forme, elle supprimait un e?chelon, re?duisait le nombre d’e?lus locaux, clarifiait les compe?tences entre les collectivite?s, alors Madame Lebranchu, re?tablissez-la tout simplement« , demandent-ils.

« Quelle vision, quelle organisation du territoire ? Personne ne le sait vraiment, pas me?me les membres du Gouvernement, oblige?s de ficeler une re?forme incompre?hensible dans l’urgence afin de masquer l’e?chec total du pre?sident dans tous les domaines », ajoutent les élus.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Après l'annonce officielle de son investiture ce mercredi 10 juillet 2019 dans la soirée , le candidat officiel d'En Marche à Besançon a réagi sur sa  page Facebook. Éric Alauzet a dévoilé une des quatre priorités issues de sa consultation auprès des Bisontins : la santé.

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Dans une lettre aux Bisontins, le candidat socialiste, place publique société civile, a souhaité faire part de ses priorités : transition écologique, qualité de vie pour tous et attractivité de Besançon et de sa communauté urbaine. Au-delà, Nicolas Bodin souhaite "ouvrir la voie vers de nouvelles méthodes de gouvernance plus ouvertes et inclusives".

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Le nom du candidat désigné  par En Marche pour les municipales devait être annoncé ce lundi 1er juillet lors de la seconde vague d'investiture. Mais LREM a fait un pas en arrière et a repoussé l'annonce au 10 juillet. En coulisses, le nom d'Éric Alauzet revient avec force et insistance. Alexandra Cordier quant à elle ne souhaite pas commenter l'imbroglio politique bisontin dans l'attente de la décision du bureau exécutif. Difficile de savoir si le match se joue encore...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.85
partiellement nuageux
le 17/07 à 9h00
Vent
1.75 m/s
Pression
1015.17 hPa
Humidité
55 %

Sondage