Les pompiers veulent élargir le recrutement

Publié le 02/03/2011 - 15:46
Mis à jour le 16/04/2019 - 14:19

La Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) et quatre syndicats de pompiers professionnels représentant la majorité du métier ont dévoilé leurs premières propositions pour revaloriser la carrière et «moderniser» la filière, en ouvrant le recrutement. La France compte quelque 249.300 sapeurs-pompiers, dont 16% de professionnels, 79% de volontaires et 5% de militaires.

 ©
©
«Nous voulons redonner de l'allant à notre métier», a expliqué Patrice Beunard, président du Syndicat national des sapeurs-pompiers professionnels (SNSPP-Pats), lors d'une conférence de presse.
 
«Nous souhaitons que les sapeurs pompiers, dont l'évolution de carrière était jusqu'à présent soumise au suivi de formations, deviennent les véritables acteurs de leur carrière, tant en catégorie C (la plus basse) que dans les autres (B et A, la plus haute)», a souligné Pierrick Janvier, de FO Sapeurs-pompiers.
 
Les sapeurs pompiers professionnels (16% du total des pompiers français) lorgnent en outre la «pépinière de sapeurs pompiers volontaires dans laquelle nombre de gens sont capables de mener à bien des missions», selon M. Janvier.
Ils proposent ainsi d'ouvrir «une possibilité d'entrer dans la profession sans concours, par sélection».
 
Dans la catégorie A, ils plaident pour la création d'un accès «externe» pour les candidats de niveau bac+5 et master, doublée d'un «parcours qualifiant» pour rétribuer la connaissance du terrain.
 
Ce même parcours serait introduit pour l'avancement des sapeurs pompiers de catégorie B. Les syndicats entendent par ailleurs s'attaquer la gestion de la fin de carrière.
 
Ces propositions sont lancées conjointement par la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF), le Syndicat national des sapeurs pompiers professionnels et des agents administratifs et techniques des Sdis (SNSPP-Pats), Avenir Secours (affilié CGC), FO Sapeurs-pompiers et l'Unsa. Ces organisations vont solliciter un entretien avec le nouveau ministre de l'Intérieur Claude Guéant.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Reçus à l’Elysée, FNSEA et JA attendent des “décisions claires” avant le Salon de l’agriculture

Les dirigeants des deux syndicats agricoles majoritaires, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), ont dit attendre des "décisions claires" d'Emmanuel Macron qui les reçoit mardi 20 février 2024 dans l'après-midi à l'Elysée, à quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris.

Renouvellement de congé de présence parentale : les règles s’assouplissent

Pour les salariés du secteur privé comme pour les agents de la fonction publique, titulaires ou non, il est désormais plus simple de renouveler, avant son terme, un congé de présence parentale ainsi que le droit de bénéficier de l'allocation journalière de présence parentale (AJPP). Cela fait suite à un décret publié au Journal officiel le 4 février 2024, annonce service-public.fr.

Guerre à Gaza : un rassemblement pour boycotter Carrefour à Ecole-Valentin

Une dizaine de personnes se sont rassemblées devant Carrefour à Ecole-Valentin samedi 17 février 2024 vers 10h00 à l’occasion de la "journée nationale d’action #BoycottCarrefour" lancée par la campagne BDS (Boycott désinvestissement sanctions) en France. L’enseigne est accusée d’être "complice et bénéficiaire de la colonisation illégale de la Palestine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.39
légère pluie
le 01/03 à 3h00
Vent
3.76 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
91 %