Les producteurs laitiers mobilisés contre Lactalis

Publié le 29/08/2016 - 18:23
Mis à jour le 30/08/2016 - 07:18

Alors que le  numéro un mondial des produits laitiers Lactalis a annoncé la reprise des négociations sur le prix du lait ce mardi 30 août 2016 à Laval, les producteurs se mobilisent autour d'une quinzaine de sites en France. En Haute-Saône, une mobilisation est prévue dans la soirée peu après 21h30 sur le site de Loulans-Verchamp.

vaches_bis_007.jpg
© archives carvy

crise du lait

PUBLICITÉ

Reprise des négociations mardi à Laval 

La rencontre est prévue à la Préfecture de Mayenne, précise le communiqué du groupe alors que des actions nationales contre des sites Lactalis ont débuté lundi à l’appel de la FNSEA, premier syndicat agricole. Ces actions sont accompagnées d’opérations de sensibilisation des consommateurs a précisé le secrétaire général de la FNSEA Dominique Barrau. Dans ce contexte, le géant laitier a appelé « au calme et à la responsabilité de tous » et « s »interroge sur la surenchère d’actions orchestrée par la FNSEA« .

« Au moins entre 290 et 300 euros« 

« Les actions se feront avec peu de monde et dans le temps (…) c’est symbolique« , a expliqué le président de la FDSEA d’Ile-et-Vilaine Loïc Guines, présent à Cesson-Sévigné, un des sites visés par les producteurs. « Ce que l’on demande c’est que Lactalis arrive au moins entre 290 et 300 euros« , car obtenir plus, selon lui, est inenvisageable en raison du marché, plombé par la surproduction européenne. Selon M. Barrau toutefois, la FNSEA n’a pas « de recommandation précise » sur le prix qui devrait être accordé par Lactalis, mais laisse juges sur ce point les organisations de producteurs qui participent directement aux négociations. 

Mobilisation en Haute-Saône

Les producteurs laitiers de Haute-Saône mèneront une opération de blocage du site Lactalis situé sur la commune de Loulans-Verchamp. La mobilisation devrait avoir lieu dans la soirée vraisemblablement aux alentours de 22h. « Cette opération se renouvellera tant que Lactalis n’aura pas accepté la juste revendication des producteurs.

Une première bataille a été perdue la semaine dernière les producteurs ne perdront pas cette nouvelle guerre du lait » expliquent des responsables FDPL et de la FDSEA de Haute-Saône. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

crise du lait

Crise du lait : une action d’envergure nationale contre Lactalis

Crise du lait : une action d’envergure nationale contre Lactalis

Le médiateur du gouvernement avait lui fait une proposition à 280 euros la tonne, ce qui n'a pas été accepté par les producteurs de lait. "Une action d'envergure nationale" a donc  été décidée contre Lactalis par les syndicats agricoles, a déclaré ce dimanche 28 août 2016  Philippe Jéhan, président de la FDSEA Mayenne, sur BFMTV.

Action coup de poing des agriculteurs de Haute-Saône contre des produits Charal, Bigard et Président

Action coup de poing des agriculteurs de Haute-Saône contre des produits Charal, Bigard et Président

Des agriculteurs de Haute-Saône ont mené mercredi des actions contre des supermarchés Casino, auxquels ils reprochent de ne pas avoir retiré de leurs rayons les produits des marques Président, Caprice des dieux, Charal et Bigard, comme ils le leur avaient demandé, a-t-on appris auprès des syndicats. Les agriculteurs ont déversé deux bennes de fumier devant le magasin Casino d'Arc-lès-Gray. A Luxeuil, ils ont sorti du supermarché Casino un chariot de fromage de ces marques et l'ont distribué gratuitement aux clients.

Crise du lait : la confédération milite pour « une autre agriculture »

Crise du lait : la confédération milite pour « une autre agriculture »

Une petite trentaine de militants de la Confédération Paysanne était devant les portes du Géant Casino à Chateaufarine Besançon ce mercredi 2 septembre 2015 de 10h à 13h. Eux n'iront pas à Paris pour bloquer les routes. Ils militent, ville par ville, pour une "agriculture paysanne"  et une "alimentation saine pour tous". Ils ont distribué des verres de lait pour engager la conversation avec les consommateurs…

Dans la catégorie

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès «?Mon 1er toit comtois?», un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.31
pluie modérée
le 15/10 à 12h00
Vent
3.765 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
97 %

Sondage