Crise du lait : du lisier et des ordures pour Lactalis

Publié le 25/03/2010 - 07:10
Mis à jour le 18/04/2019 - 11:20

Mécontents, les producteurs de lait ont déversé cette nuit du lisier dans la cour de la société Lactalis à Loulans-Verchamp en Haute-Saône.

1269497425.jpg
©
PUBLICITÉ




Les agriculteurs accusent Lactalis d’avoir entraver les négociations sur le prix du lait.  La société refuserait également selon les producteurs de lait de payer l’augmentation de 15 € la tonne de lait à partir du 2e semestre 2010.

Ne sachant pas combien ils seront payés, les éleveurs laitiers ont décidé de prendre le taureau par les cornes en menant plusieurs actions qui soulignent leur ras-le-bol face au sentiment d’être devenus des vaches à lait….

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

crise du lait

Les producteurs laitiers mobilisés contre Lactalis

Alors que le  numéro un mondial des produits laitiers Lactalis a annoncé la reprise des négociations sur le prix du lait ce mardi 30 août 2016 à Laval, les producteurs se mobilisent autour d'une quinzaine de sites en France. En Haute-Saône, une mobilisation est prévue dans la soirée peu après 21h30 sur le site de Loulans-Verchamp.

Crise du lait : une action d’envergure nationale contre Lactalis

Le médiateur du gouvernement avait lui fait une proposition à 280 euros la tonne, ce qui n'a pas été accepté par les producteurs de lait. "Une action d'envergure nationale" a donc  été décidée contre Lactalis par les syndicats agricoles, a déclaré ce dimanche 28 août 2016  Philippe Jéhan, président de la FDSEA Mayenne, sur BFMTV.

Action coup de poing des agriculteurs de Haute-Saône contre des produits Charal, Bigard et Président

Des agriculteurs de Haute-Saône ont mené mercredi des actions contre des supermarchés Casino, auxquels ils reprochent de ne pas avoir retiré de leurs rayons les produits des marques Président, Caprice des dieux, Charal et Bigard, comme ils le leur avaient demandé, a-t-on appris auprès des syndicats. Les agriculteurs ont déversé deux bennes de fumier devant le magasin Casino d'Arc-lès-Gray. A Luxeuil, ils ont sorti du supermarché Casino un chariot de fromage de ces marques et l'ont distribué gratuitement aux clients.

Crise du lait : la confédération milite pour « une autre agriculture »

Une petite trentaine de militants de la Confédération Paysanne était devant les portes du Géant Casino à Chateaufarine Besançon ce mercredi 2 septembre 2015 de 10h à 13h. Eux n'iront pas à Paris pour bloquer les routes. Ils militent, ville par ville, pour une "agriculture paysanne"  et une "alimentation saine pour tous". Ils ont distribué des verres de lait pour engager la conversation avec les consommateurs…

Opération « coup de poing » chez les producteurs de lait de Haute-Saône

Lundi 20 juillet 2015, les agriculteurs et producteurs de lait de Haute-Saône ont mené une action "coup de poing" pour dénoncer le coût du prix du lait employé par les transformateurs, notamment Lactalis. Pas moins de 16.000 litres de lait ont été déversés dans une unité de transformation de la société à Loulans-Verchamps. 

Dans la catégorie

Une trentaine d’infirmier.eres de bloc opératoire manifeste au CHU de Besançon

Suite à l'appel à la grève nationale de l'Union syndicale des associations d'infirmie.eres de bloc opératoire diplômé.es d'Etat (Unaibode) dont le Syndicat national des infirmiers de bloc opératoire (Snibo), une trentaine d'infirmier.eres de bloc opératoire (Ibode) s'est rassemblée jeudi 7 novembre 2019 sur le parvis du CHU de Besançon. Pourquoi les Ibode sont-ils en grève ? Réponses…

« Pour défendre notre système de santé », un rassemblement devant l’ARS à Besançon le 14 novembre 2019

Les organisations syndicales représentatives médicales et paramédicales CFDT, CGT, Solidaires ( ou SUD) et UNSA du Doubs appellent à un rassemblement de tous les salarié-es et usag-è-r-e-s pour jeudi 14 novembre 2019 pour défendre notre système de Santé et d’Action Sociale.

Entre 50 et 70 tracteurs dans Besançon et devant la préfecture

[Mis à jour] • La FDSEA et les JA du Doubs ont décidé de répondre à l’appel à mobilisation national lancé par leurs réseaux FNSEA et JA Nat. Trois convois de tracteurs se sont mis devant la Préfecture de Besançon ce 22 octobre 2019. Selon le FDSEA du Doubs, 150 agriculteurs sont mobilisés. Ils ont ensuite déambulé, en tracteur, dans Besançon, avant de partir vers 15h.

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs appellent à une mobilisation nationale mardi 22 octobre 2019. Trois convois de tracteurs circuleront à Besançon pour arriver devant la préfecture du Doubs à 11 heures. Objectif : interpeller      le président de la République Emmanuel Macron.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.26
couvert
le 14/11 à 6h00
Vent
1.56 m/s
Pression
1001 hPa
Humidité
77 %

Sondage