Opération "coup de poing" chez les producteurs de lait de Haute-Saône

Publié le 22/07/2015 - 12:09
Mis à jour le 29/08/2016 - 18:29

Lundi 20 juillet 2015, les agriculteurs et producteurs de lait de Haute-Saône ont mené une action "coup de poing" pour dénoncer le coût du prix du lait employé par les transformateurs, notamment Lactalis. Pas moins de 16.000 litres de lait ont été déversés dans une unité de transformation de la société à Loulans-Verchamps. 

1-img_7266.jpg
©FDSEA 70

En colère

PUBLICITÉ

Après une rencontre entre les producteurs de lait, la FDSEA de Haute-Saône, les dirigeants de Lactalis et de Sodiaal, une autre société de transformation de lait, « aucune annonce concrète » n’a été publiée. C’est pourquoi les agriculteurs sont passés à l’action ce lundi.

Quelles réclamations ? 

Depuis le 1er janvier 2015, Lactalis débourserait pour 1000 litres de lait, la somme de 300 euros. Pour Emmanuel Aebischer, président de Fédération des producteurs de lait (FDPL) de Haute-Saône, « le prix doit être revalorisé de 30 euros par millier de litres ». 

Actuellement, « les éleveurs peinent à payer leurs charges et se faire un salaire » nous confie Emmanuel Aebischer. « De l’autre côté, on a le PDG de Lactalis qui est une des plus importantes fortunes en France ». 

Les agriculteurs attendent la fin du conseil des ministres qui se tient actuellement à Matignon. Le gouvernement doit dévoiler dans la journée de ce mercredi 22 juillet 2015 un plan de soutien à l’élevage français, dans l’espoir d’obtenir la levée des barrages qui paralysent de nombreux axes routiers, en particulier dans l’ouest de la France. François Hollande a promis mardi un « plan d’urgence » pour les éleveurs affaiblis par la baisse des prix de leurs productions, dont les mesures seront annoncées à l’issue du conseil des ministres. Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a déjà indiqué que cela concernerait notamment des allégements de charge ainsi que le désendettement des exploitations les plus fragilisées.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

publi-info • Le centre de sports indoor Play Arena propose une offre unique à Besançon : 3 terrains de football, 4 terrains de badminton et 2 courts de squash sur une surface de plus de 2 800 m2. C’est aussi un complexe aménagé pour l’accueil des séminaires d’entreprises et team building.

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Publi-info • Peugeot Saveurs SNC conçoit et fabrique à Quingey nombre de produits qui prennent place sur nos tables, dont les célèbres moulins Peugeot et des accessoires dédiés à la dégustation du vin. Cette année, du 21 au 23 juin, la manufacture organise sa première grande braderie autour de ses fabrications.

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Installé à  Saint-Loup-sur-Semouse en Haute-Saône, le fabricant de meubles en kit a été placé à sa demande en redressement judiciaire le 5 juin 2019 par le tribunal de commerce de Dijon. Huit élus ont décidé de se mobiliser. A leur initiative, une réunion se tiendra prochainement à Bercy.

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le 2 mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert "Beaux Art" au centre-ville de Besançon. La case de Sophie, propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.31
ciel dégagé
le 17/06 à 9h00
Vent
4.82 m/s
Pression
1018.87 hPa
Humidité
65 %

Sondage