Les professionnels des industries de carrière alertent les pouvoirs publics

Publié le 28/05/2015 - 11:00
Mis à jour le 28/05/2015 - 17:12

Depuis 2007, les professionnels des matériaux de construction font face à une baisse d’activités de -25 à -30%. L’Unicem (Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction) annonce une nouvelle contraction pour 2015, avec des estimations à -5% en moyenne. La filière Unicem en Bourgogne et en Franche-Comté exige des actions d’urgence. 

 ©
©

Les responsables de la filière Unicem en Bourgogne et en Franche-Comté, présidée par Laurent Delafond, alertent les pouvoirs publics et réclament des actions d'urgence face au ralentissement de la filière. L'Unicem demande "une pause réglementaire pour alléger la pression administrative de la filière, le déblocage de la construction des logements "gelés" depuis les élections municipales de mars 2014, l'instauration d'un bonus pour les collectivités qui investiront en 2015 et la priorité aux solutions constructives locales". 

Laurent Delafond ajoute : "C'est au quotidien que les entreprises se battent sur le terrain et nous craigons des fermetures de sites dans les prochains mois si rien n'est fait".

Pour ces entreprises, le nouveau découpage des régions "risque d'alourdir le millefeuille réglementaire". L'Unicem souhaite donc une "pause réglementaire" afin d'avoir "une lecture unique de textes que les uns et les autres se sont appropriés en y apportant sa propre interprétation". Cette simplification passe également par l'expérimentation d'une "autorisation unique pour les ICPE". Ces installations classées pour la protection de l'environnement concernent l'eau, le gaz, l'air, les paysages, les espèces protégées ou encore l'archéologie. 

Les industries de carrière en Franche-Comté représentent 152 entreprises regroupant 1.000 emplois directs et 2.400 emplois induits. 49 centrales à béton produisent 360 000 tonnes de béton industriel.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Tiny Houses, tentes XXL, espace snaking… Le nouveau visage du camping Chalezeule

Installée depuis un mois, les 10 tiny houses (…) et les 5 tentes familiales complètent désormais l’offre du camping de Chalezeule qui comptait déjà (et encore) des espaces dédiés aux campeurs sous une tente personnelle. Repensé l’espace snacking a également été officiellement inauguré vendredi 19 juillet 2024.

Les Barbiers by l’Atelier, le nouveau salon de la rue de Belfort

À Besançon, le salon de coiffure L’Atelier, situé rue de Belfort a fait le choix de scinder sa clientèle autrefois mixte, pour désormais accueillir ces messieurs à quelques pas, au 63 de la rue de Belfort. Ouvert depuis le 2 juillet 2024, Les Barbiers by l’Atelier propose des prestations pour hommes dans un cadre masculin et élégant. 

Véhicules électriques : 50 points de recharge publics dans le Grand Besançon

Marie Zéhaf, vice-présidente de Grand Besançon Métropole chargée des mobilités, Catherine Barthelet, vice-présidente en charge des projets de territoire, Marie-Jeanne Bernabeu, maire d’Avanne-Aveney et conseillère communautaire déléguée à la commande publique ainsi que Nicolas Bardou, directeur général de la société Easy Charge Services, ont inauguré mercredi 17 juillet 2024, l’un des 50 points de recharge électrique actuellement disponibles dans le réseau public dans le Grand Besançon.

Bourgogne-Franche-Comté : les effectifs salariés du secteur privé se stabilisent au 1er trimestre 2024

Le niveau des effectifs salariés du privé continue de stagner ce premier trimestre 2024 en région avec une augmentation d’environ 300 postes, alors que le niveau national observe un léger rebond de +0.3 %, soit 65.000 postes, selon les analyses de l’Urssaf Bourgogne Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.11
couvert
le 21/07 à 06h00
Vent
0.83 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
95 %