Les professionnels des industries de carrière alertent les pouvoirs publics

Publié le 28/05/2015 - 11:00
Mis à jour le 28/05/2015 - 17:12

Depuis 2007, les professionnels des matériaux de construction font face à une baisse d’activités de -25 à -30%. L’Unicem (Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction) annonce une nouvelle contraction pour 2015, avec des estimations à -5% en moyenne. La filière Unicem en Bourgogne et en Franche-Comté exige des actions d'urgence. 

laurent_delafond.jpg
Laurent Delafond ©Unicem
PUBLICITÉ

Les responsables de la filière Unicem en Bourgogne et en Franche-Comté, présidée par Laurent Delafond, alertent les pouvoirs publics et réclament des actions d’urgence face au ralentissement de la filière. L’Unicem demande « une pause réglementaire pour alléger la pression administrative de la filière, le déblocage de la construction des logements « gelés » depuis les élections municipales de mars 2014, l’instauration d’un bonus pour les collectivités qui investiront en 2015 et la priorité aux solutions constructives locales ». 

Laurent Delafond ajoute : « C’est au quotidien que les entreprises se battent sur le terrain et nous craigons des fermetures de sites dans les prochains mois si rien n’est fait ».

Pour ces entreprises, le nouveau découpage des régions « risque d’alourdir le millefeuille réglementaire ». L’Unicem souhaite donc une « pause réglementaire » afin d’avoir « une lecture unique de textes que les uns et les autres se sont appropriés en y apportant sa propre interprétation ». Cette simplification passe également par l’expérimentation d’une « autorisation unique pour les ICPE ». Ces installations classées pour la protection de l’environnement concernent l’eau, le gaz, l’air, les paysages, les espèces protégées ou encore l’archéologie. 

Les industries de carrière en Franche-Comté représentent 152 entreprises regroupant 1.000 emplois directs et 2.400 emplois induits. 49 centrales à béton produisent 360 000 tonnes de béton industriel.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

OFFRES D'EMPLOI • Envie de rejoindre un environnement qui bouge ? Intégrez une équipe de 50 collaborateurs au sein d’une entreprise tant grandissante que stimulante et découvrez de nouvelles possibilités avec LEO & Associés ! Plusieurs postes sont à pourvoir : Commercial clientèle Particuliers et/ou Professionnels, Chargé de clientèle Entreprise, Gestionnaire sinistres spécialisé ou non (flottes, construction), Gestionnaire administratif assurance et Assistant(e) polyvalent(e) d’accueil.

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Pour celles et ceux qui ont peur de ne pas réussir leurs saucisses, brochettes ou autres viandes, "il n'y a plus de soucis à avoir avec le barbecue Traeger", selon Aurélien Philippe, vendeur en électroménager au magasin Boulanger à Besançon qui précise que "cela ne peut pas brûler, car on ne met pas directement les aliments en contact avec la chaleur".

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le mois de mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert Beaux-Arts au centre-ville de Besançon. La case de Sophie propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Soyez prêts à la rentrée avec IKEA Dijon exceptionnellement ouvert le 15 août

Soyez prêts à la rentrée avec IKEA Dijon exceptionnellement ouvert le 15 août

publi-info • Fin août approche. C’est le moment où jamais de vous demander si vous êtes prêts pour la rentrée, qu’il s’agisse d’aménager la chambre du dernier qui rentre au CP ou d’aider la plus grande qui prend un appartement. Alors, pour être certain de ne rien oublier, IKEA Dijon vous ouvre exceptionnellement ses portes le 15 août 2019, de 10 à 19 heures.

Sécheresse : la série noire continue pour les agriculteurs

Sécheresse : la série noire continue pour les agriculteurs

Après l’année noire de 2018, les agriculteurs de Franche-Comté subissent une nouvelle fois les aléas météo. L’année 2019 a été marquée par le froid de mai et la canicule de juin. Un nouveau coup de massue pour les exploitants, qui pourraient ne pas résister à une troisième année consécutive dans ces conditions.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.69
couvert
le 20/08 à 0h00
Vent
1.42 m/s
Pression
1021.25 hPa
Humidité
87 %

Sondage