Les propositions de Jean-Louis Fousseret à Marylise Lebranchu

Publié le 15/10/2014 - 11:18
Mis à jour le 12/04/2019 - 11:44

Le 8 octobre 2014, Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon et président de la communauté d’agglomération du Grand Besançon (CAGB) a rencontré Marylise Lebranchu, ministre de la décentralisation et de la Fonction publique pour lui exposer des propositions relatives au projet de loi portant sur la réforme et l’organisation territoriale. « La ministre s’est montrée favorable » selon le maire. 

 ©
©

Réforme térritoriale

Jean-Louis Fousseret a de nouveau exprimé sa vision de la réforme territoriale en rappelant à la ministre "le rôle essentiel que jouera le fait métropolitain dans ce mouvement." Il a également expliqué à la ministre que "Le renforcement des pôles de développement entre agglomérations capitales constitue l’axe majeur sur lequel doivent s’appuyer les politiques à l’échelle des futures grandes régions et de la France tel qu’elles seront dessinées dans les 20 prochaines années." 

Pour le maire de Besançon, "Ces pôles métropolitains constituent en outre les outils d’une nécessaire nouvelle gouvernance des territoires afin de garantir une efficience et une efficacité accrues des politiques conduites par les agglomérations, les communautés urbaines et les métropoles en matière de développement économique et universitaire, d’aménagement du territoire et d’offre de services adaptés aux nouveaux besoins des populations." 

Il a également proposé l'idée de la constitution d'axes métropolitains "forts" qui "constitue la clef de voute d’une mise en réseau des villes avec le monde rural et doit ainsi permettre d’édifier des connexions solides pour plus d’intégration réciproque entre les aires urbaines et rurales des territoires."

D'après Jean-Louis Fousseret, Marylise Lebranchu s'est montrée "favorable" à ses propositions. La possibilité d'envisager un alignement du statut des métropoles des droits communs sur celle de Lyon, un transfert de compétences aux communautés urbaines comme en bénéficient les métropoles et enfin faire accéder certaines communautés d'agglomération au statut de communautés urbaine sous certaines conditions est mise à l'étude.

"Cette rencontre a été extrêmement positive et a permis de réaffirmer la position de Jean-Louis Fousseret quant au rôle que jouent la CAGB et la Ville de Besançon dans l'élaboration de la réforme et du schéma régional à venir" selon le maire.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Chez Tata Céline, la boutique où le temps semble s’être arrêté…

PUBLI-INFO • La table en formica de Mamie, les verres de la cantine, le mange-disque d’anciennes soirées endiablées… Tata Céline s’emploie à chiner essentiellement en Franche-Comté des objets du quotidien des années 50,60 et 70 à retrouver dans sa boutique, rue de la Madeleine à Besançon.

Le Groupe Chopard installe la marque BYD à Besançon

PUBLI-INFO • Le paysage automobile bisontin accueille depuis le 13 mai un nouvel acteur. Le Groupe Chopard distribue une nouvelle marque électrique en intégrant le constructeur chinois BYD, 1er constructeur mondial de véhicules 0 émission. Vous retrouvez au sein de ce nouveau showroom une gamme prête à se faire une place sur le segment des premiums avec de solides arguments : savoir-faire électrique, prestations innovantes et équipements haut de gamme.

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 22.71
ciel dégagé
le 24/06 à 12h00
Vent
5.57 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
64 %