Les propositions de Marie-Guite Dufay pour la ruralité

Publié le 12/09/2015 - 19:25
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:26

Alors qu'elle salue la venue du Président de la république, à Vesoul, ce lundi, dans le cadre du comité interministériel aux ruralités, la tête de liste socialiste aux prochaines élections régionales rappelle quels sont ses objectifs en la matière.

dsc_9054.jpg
Marie-Guite Dufay le 14 avril 2014 lors de l'annonce de sa volonté de fusionner les deux régions Bourgogne et Franche-Comté©damien poirier

En campagne

PUBLICITÉ

Elle met d’abord l’accent dans un communiqué sur l’aménagement et l’accompagnement les territoires ruraux dans leur développement. « Il faut bien sûr poursuivre l’amélioration des réseaux routiers et ferroviaires, mais il n’y a désormais plus de développement envisageable sans outil numérique », écrit-elle. Elle propose ainsi de résorber les zones blancehs en matière de téléphonie mobile en lien avec les opérateurs privés.

Marie-Guite Dufay ajoute : « aucun territoire ne doit se sentir délaissé. La grande région devra accompagner le développement des maisons de service au public ». À l’instar des maisons de santé « aujourd’hui devenues une nécessité pour garantir l’accès aux soins en milieu rural face à l’évolution de la démographie médicale. »

Pour la candidate socialiste, enfin, « la grande région devra investir massivement dans le développement des énergies renouvelables qui constituent une nouvelle ressource, notamment pour les territoires ruraux. »

Elle précise également qu’elle ira à le 17 septembre dans la Nièvre à la rencontre des acteurs qui se mobilisent en faveur des territoires ruraux, et qu’elle participera à la convention agricole Bourgogne Franche-Comté qui se tiendra à Arc-et-Senans le 18 septembre.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l'action du Gouvernement, Michel Raison, sénateur de la Haute-Sao?ne a interrogé mardi 14 mai 2019  en séance publique au Sénat, la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, sur les engagements pris par la ministre  pour réparer le préjudice subi par la Ville de Lure suite à la décision du Gouvernement Philippe d'abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire sur lequel le Président François Hollande s'était engagé en septembre 2015.

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Jean-François Longeot, sénateur du Doubs, s'est rendu ce lundi 13 mai 2019 dans une maison de santé à Belleherbe, à l'Agence Régionale de Santé puis au cabinet éphémère de Pontarlier dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé où il est rapporteur pour avis. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.88
légère pluie
le 19/05 à 9h00
Vent
1.61 m/s
Pression
1005.85 hPa
Humidité
94 %

Sondage