Les salaires des ouvriers de PSA Peugeot-Citroën augmentent de 0,6%

Publié le 26/02/2016 - 18:16
Mis à jour le 05/04/2016 - 13:24

Lors de la deuxième réunion de négociations salariales (PCA France) qui a eu lieu ce jeudi 25 février 2016, la direction de PSA Peugeot Citroën a proposé pour 2016 une politique salariale équilibrée qui concilie les intérêts des salariés et les impératifs de performance du Groupe, ceci afin de protéger l’entreprise dans un environnement instable. 

psa_peugeot_sochaux-001.jpg
©psa
PUBLICITÉ

Signature d’un accord

Dans un contexte d’inflation quasi nulle à 0,2% en 2015, la direction a proposé un budget global d’augmentation des salaires de 1,25%, avec notamment une augmentation générale pour les ouvriers de 0,6%.

A ce stade, quatre organisations syndicales (CFE/CGC, CFTC, FO, GSEA) ont signé l’accord, la CFDT se prononcera dans les prochains jours. Cet accord majoritaire traduit la qualité et la maturité du dialogue social chez PSA, atout indispensable pour la performance de l’Entreprise.

Par ailleurs, l’accord de participation et d’intéressement signé par cinq organisations syndicales, CFE/CGC, CFDT, CFTC, FO et GSEA, le 4 février 2015, prévoit d’associer les salariés aux résultats du Groupe, avec un montant total moyen de 2 000€ versé en 2016, qui n’a pas été atteint depuis plus de 10 ans.

« Back in the Race »

Conformément à cet accord, les salariés PCA France bénéficieront du succès du plan « Back In the Race » au travers du versement d’un intéressement au titre de l’exercice 2015. Il sera complété par un montant exceptionnel de près de 700€, directement lié aux résultats générés par le plan « Back In the Race ».

A l’occasion de la signature par les organisations syndicales de l’accord salarial du périmètre de PCA France, Xavier Chéreau, Directeur des Ressources Humaines du Groupe, déclare que « dans un contexte d’inflation très faible, nous avons proposé une politique salariale qui permet de valoriser les performances individuelles et collectives. Mon objectif est de concilier les intérêts économiques et sociaux de l’entreprise. Maintenant que PSA Peugeot Citroën est « Back in the Race », il faut que l’entreprise libère tout son potentiel pour assurer sa pérennité« . 

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

publi-info • Le centre de sports indoor Play Arena propose une offre unique à Besançon : 3 terrains de football, 4 terrains de badminton et 2 courts de squash sur une surface de plus de 2 800 m2. C’est aussi un complexe aménagé pour l’accueil des séminaires d’entreprises et team building.

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Publi-info • Peugeot Saveurs SNC conçoit et fabrique à Quingey nombre de produits qui prennent place sur nos tables, dont les célèbres moulins Peugeot et des accessoires dédiés à la dégustation du vin. Cette année, du 21 au 23 juin, la manufacture organise sa première grande braderie autour de ses fabrications.

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Installé à  Saint-Loup-sur-Semouse en Haute-Saône, le fabricant de meubles en kit a été placé à sa demande en redressement judiciaire le 5 juin 2019 par le tribunal de commerce de Dijon. Huit élus ont décidé de se mobiliser. A leur initiative, une réunion se tiendra prochainement à Bercy.

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le 2 mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert "Beaux Art" au centre-ville de Besançon. La case de Sophie, propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.02
légère pluie
le 20/06 à 0h00
Vent
1.9 m/s
Pression
1014.36 hPa
Humidité
96 %

Sondage