Les Suisses contre deux semaines de vacances en plus ?

Publié le 09/03/2012 - 14:11
Mis à jour le 10/03/2012 - 10:11

Dimanche, nos voisins suisses sont appelés à «une votation» pour savoir s’ils veulent passer de quatre à six semaines de congés pays par an. Selon un sondage de la télévision, deux tiers s'apprêterait à voter contre la proposition du syndicat Travail.Suisse. 

 ©
©

"Voulez-vous deux semaines de congés en plus ?"  C’est en quelque sorte la question qui sera posée à nos amis suisse ce dimanche 11 mars. Une votation à l'initiative de du syndicat Travail.Suisse* qui argue que plus d’un tiers des travailleurs suisses sont stressés et qu’ils méritent bien de profiter de la hausse de productivité de 20 % entre 1992 et 2007 «alors que les salaires n’ont augmenté que de 4,3%».

Le gouvernement suisse et le patronat  «contre»

Pour la plupart des milieux économiques suisses, le texte s’il passait, nuirait à la compétitivité des entreprises. Le patronat EconomieSuisse prend le contre exemple de la France : « Les Français ont nettement plus de temps libre que les Suisses, et cela n'a pas apporté grand chose (...) le taux de chômage est élevé, l'économie est affaiblie et les Français se font porter pâle deux fois plus souvent que les Suisses »

Le gouvernement suisse, qui n’a qu’un avis consultatif dans ce vote, est également opposé au texte tout comme les deux tiers des Hélvètes selon un sondage pour la Télévision Suisse, 33% des suisses seraient favorables à deux semaines de congés payés en plus.  Dans une interview au journal suisse Le Matin, Gilbert Gress, l’entraineur de foot franco-suisse, ironise  «si on pouvait voter chez nous en France pour les 6 semaines de vacances, ce serait oui à 90 % ! » 

En tout cinq questions seront posées aux suisses dans une proposition pour imposer une proportion maximale de 20% de résidences secondaires dans chaque commune. Une décision qui empaquetait surtout les stations de skis...

*Toute initiative soutenue par au moins 100.000 signatures de citoyens suisses peut être soumise au vote : on compte trois ou quatre votations fédérales ou locales par an

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Meeting de soutien à Raphaël Glucksmann :”L’Europe est à un moment où elle doit se réveiller” (P. Jouvet)

Le Parti socialiste du Doubs et Place publique Franche-Comté ont organisé une réunion publique lundi 22 avril 2024 à 19h00 salle Proudhon à Besançon afin de soutenir Raphaël Glucksmann, candidat PS aux élections européennes. Environ 130 personnes ont répondu présentes.

Le Mouvement Franche-Comté veut “stopper” la Pive

Dans un communiqué du 20 avril 2024 intitulé "Stop Pive !", le Mouvement Franche-Comté, représenté par son président Jean-Philippe Allenbach, qualifie le rapport moral et financier 2023 de l’association La Pive (monnaie locale) de "désastreux" et souhaite l’arrêt des subventions publiques qui lui sont allouées.

Il y a 80 ans, les femmes obtenaient le droit de vote : l’hommage d’Aline Chassagne à Besançon

Il y a 80 ans, le 21 avril 1944, les femmes obtenaient le droit de vote en France. Aline Chassagne, adjointe à la maire de Besançon en charge de la culture et du patrimoine historique, a rendu hommage, samedi matin rue Gisèle Halimi, à celles qui se sont battues pour avoir ce droit. Elle a également appelé à "retourner aux urnes".

Le Sénat adopte un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin à 20 ans d’inaction publique 

Le Sénat a adopté à l'unanimité, le 11 avril 2024, un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin au désengagement de l’État en la matière et qui met à mal la filière apicole et les pollinisateurs sauvages. ”Une victoire importante et une avancée majeure, vingt ans après la détection de cette espèce sur le territoire national”, pour Jean-François Longeot, sénateur du Doubs. 

Haut Conseil des finances publiques : le gouvernement n’a “pas les moyens” de réaliser des baisses d’impôts sèches

Pierre Moscovici, président du Haut Conseil des finances publiques (HCFP), a estimé mercredi 17 avril 2024 que le gouvernement "n'avait pas les moyens" au vu de l'état de ses finances publiques, de faire des "baisses d'impôts sèches", contrairement aux promesses de l'exécutif.

Élections européennes du 9 juin 2024 : modalités pour s’inscrire et voter

Le 9 juin 2024, les Français en âge de voter et les ressortissants d’un État-membre de l’Union européenne résidant en France seront appelés à voter pour l’élection des représentants de la France au Parlement européen. Comment s'inscrire sur les listes électorales et voter ?

L’élu bisontin Kévin Bertagnoli dépose plainte pour “harcèlement” et “menaces de mort”

Le président du groupe Génération-s et adjoint en charge de la Démocratie participative et de la participation citoyenne à la Ville de Besançon, a décidé de porter plainte auprès du procureur de la République contre les auteurs de publications malveillantes survenues suite à son intervention lors du dernir conseil municipal de Besançon du 4 avril 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.7
couvert
le 25/04 à 6h00
Vent
1.82 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
94 %