Alerte Témoin

L'intelligence artificielle débattue au Sénat : "oui, mais"...

Publié le 25/10/2017 - 16:53
Mis à jour le 26/10/2017 - 09:24

Michel Raison, se?nateur de la Haute-Sao?ne, et Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort et premier vice-pre?sident de la commission des affaires e?trange?res, de la de?fense et des forces arme?es du Se?nat, de?battaient cet apre?s-midi en se?ance publique au Se?nat sur le the?me "Intelligence artificielle, enjeux e?conomiques et cadres le?gaux".

2014-06-27-senat_hemicycle.jpg
©www.senat.fr (capture)

De plus en plus pre?sente dans le de?bat public au niveau national, europe?en, mais aussi international, le se?nateur de Haute-Saône a souhaite? attirer l’attention de Mounir Mahjoubi, secre?taire d'E?tat aupre?s du Premier ministre, charge? du nume?rique, sur les enjeux e?thiques lie?s au de?veloppement de l’intelligence artificielle.

Alors que cette dernie?re va "profonde?ment modifier nos socie?te?s et nos e?conomies", le Michel raison appelle a? "la prudence et a? la ne?cessite? d’accompagner intelligemment l'essor de ces technologies". Selon lui, "l’intelligence artificielle fait nai?tre des progre?s incontestables, mais aussi des risques. L’e?thique peut justement nous aider a? trouver l’e?quilibre entre risques et progre?s". 

"Nous devons assurer une bonne gouvernance de l’intelligence artificielle et de?finir des principes e?thiques pour encadrer ces technologies tout en e?vitant les contraintes juridiques trop fortes qui risqueraient de freiner l’innovation", pre?conise le se?nateur.

Il plaide a? cet e?gard en faveur de l’e?laboration d’une charte de l'intelligence artificielle et de la robotique et propose e?galement de confier a? un institut national de l'e?thique de l'intelligence artificielle et de la robotique, un ro?le d'animation du de?bat public sur les principes e?thiques qui doivent encadrer ces technologies. 

Dans le secteur de la Défense pour Cédric Perrin 

De son côté, Cédric Perrin soutient davantage le développement de l'intelligence artificielle en pensant particulièrement au domaine de la Défense, mais aussi l'aéronautique, la sécurité, l'éducation, l'environnement, les transports ou encore l'agriculture.

Soulignant "la reconnaissance internationale des travaux des chercheurs franc?ais et le bon niveau de formation des e?tudiants", Ce?dric Perrin plaide en faveur d’une "ve?ritable politique de soutien en faveur des PME spe?cialise?es, et en particulier des start-ups dans le secteur de la De?fense".

"Favoriser le de?veloppement des applications d'intelligence artificielle dans ce secteur constitue un enjeu de souverainete? de premier ordre que nous ne pouvons pas ne?gliger", re?sume le se?nateur qui attend du gouvernement la mise en oeuvre d’un plan strate?gique pour l’intelligence artificielle.

(Communiqués)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Sénatoriales 2020 : Nicolas Bodin et la liste « À votre écoute pour agir » (LUG)

1.659 grands électeurs sont invités à voter dimanche 27 septembre 2020 dans le Doubs pour élire trois sénateurs.  Parmi les cinq listes en lice,  celle de l'union de gauche  "À votre écoute pour agir" (LUG), est menée par le socialiste Nicolas Bodin, actuel vice président en charge de l'économie à Grand Besançon Métropole.

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en visite dans le Jura ce mardi

A l’occasion de la réunion décentralisée du Bureau Confédéral de la CGT en Bourgogne Franche-Comté, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Catherine Perret, membre du Bureau confédéral, viendront à la rencontre de salarié-es des entreprises jurassiennes Jacob Delafon et SKF mardi 22 septembre 2020.

Agressions au couteau : « Nous refusons que Besançon devienne une ville coupe-gorge

Suite à trois agressions au couteau dans la nuit de samedi à dimanche au centre-ville de Besançon, les élus Les Républicains au conseil municipale de Besançon ont publié un communiqué dans lequel ils appellent la maire Anne Vignot et son équipe à "sortir de sa léthargie, soutenir plus activement notre police municipale et, surtout, enfin garantir la sécurité à Besançon."

Vivez en direct le conseil municipal de Besançon du 14 septembre 2020

Le conseil municipal de Besançon de rentrée se tient ce lundi 14 septembre.  Il s'agira pour les 55 conseillers municipaux de Besançon de faire un point sur cette rentrée sous le signe de la Covid et de désigner les  représentants du conseil municipal qui siégeront dans les différentes structures partenaires (syndicats, SEM, associations, etc.)

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.99
    légère pluie
    le 24/09 à 3h00
    Vent
    5.5 m/s
    Pression
    1009 hPa
    Humidité
    95 %

    Sondage