L'intelligence artificielle débattue au Sénat : "oui, mais"...

Publié le 25/10/2017 - 16:53
Mis à jour le 26/10/2017 - 09:24

Michel Raison, se?nateur de la Haute-Sao?ne, et Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort et premier vice-pre?sident de la commission des affaires e?trange?res, de la de?fense et des forces arme?es du Se?nat, de?battaient cet apre?s-midi en se?ance publique au Se?nat sur le the?me « Intelligence artificielle, enjeux e?conomiques et cadres le?gaux ».

De plus en plus pre?sente dans le de?bat public au niveau national, europe?en, mais aussi international, le se?nateur de Haute-Saône a souhaite? attirer l’attention de Mounir Mahjoubi, secre?taire d'E?tat aupre?s du Premier ministre, charge? du nume?rique, sur les enjeux e?thiques lie?s au de?veloppement de l’intelligence artificielle.

Alors que cette dernie?re va "profonde?ment modifier nos socie?te?s et nos e?conomies", le Michel raison appelle a? "la prudence et a? la ne?cessite? d’accompagner intelligemment l'essor de ces technologies". Selon lui, "l’intelligence artificielle fait nai?tre des progre?s incontestables, mais aussi des risques. L’e?thique peut justement nous aider a? trouver l’e?quilibre entre risques et progre?s". 

"Nous devons assurer une bonne gouvernance de l’intelligence artificielle et de?finir des principes e?thiques pour encadrer ces technologies tout en e?vitant les contraintes juridiques trop fortes qui risqueraient de freiner l’innovation", pre?conise le se?nateur.

Il plaide a? cet e?gard en faveur de l’e?laboration d’une charte de l'intelligence artificielle et de la robotique et propose e?galement de confier a? un institut national de l'e?thique de l'intelligence artificielle et de la robotique, un ro?le d'animation du de?bat public sur les principes e?thiques qui doivent encadrer ces technologies. 

Dans le secteur de la Défense pour Cédric Perrin 

De son côté, Cédric Perrin soutient davantage le développement de l'intelligence artificielle en pensant particulièrement au domaine de la Défense, mais aussi l'aéronautique, la sécurité, l'éducation, l'environnement, les transports ou encore l'agriculture.

Soulignant "la reconnaissance internationale des travaux des chercheurs franc?ais et le bon niveau de formation des e?tudiants", Ce?dric Perrin plaide en faveur d’une "ve?ritable politique de soutien en faveur des PME spe?cialise?es, et en particulier des start-ups dans le secteur de la De?fense".

"Favoriser le de?veloppement des applications d'intelligence artificielle dans ce secteur constitue un enjeu de souverainete? de premier ordre que nous ne pouvons pas ne?gliger", re?sume le se?nateur qui attend du gouvernement la mise en oeuvre d’un plan strate?gique pour l’intelligence artificielle.

(Communiqués)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Le collectif Hop hop hop retire sa banderole appelant à aller voter

À la suite du résultat des élections européennes, le collectif Hop Hop Hop avait affiché une banderole appelant à aller voter sur la façade de l’Arsenal, bâtiment qu’il occupe à Besançon. Le collectif a été sommé de retirer la banderole par le chef de file de l'opposition Ludovic Fagaut qui en avait fait la demande expresse lors du conseil municipal du jeudi 20 juin 2024. 

Des familles de l’Adapei du Doubs demandent l’exclusion de la secrétaire de l’association, Floriane Jeandenand-Guinchard

C'est à travers un courrier adressé à la présidente de l'Adapei (Association départementale de parents et d'amis des personnes handicapées mentales), Nicole Gauthier, que les familles ont alerté sur la candidature de la secrétaire Floriane Jeandenand-Guinchard pour le rassemblement national aux prochaines législatives.

Législatives : le vice-président de GBM Gabriel Baulieu soutient Laurent Croizier

Le maire de la commune de Serre-les-Sapins et vice-président de Grand Besançon Métropole en charge des finances a publié un communiqué le 18 juin dernier dans lequel il annonce publiquement soutenir la candidature de Laurent Croizier, député sortant de la 1ere circonscription du Doubs. Dans celui-ci, il explique les raisons d’une telle "première". 

Le Rassemblement national, un programme “au service des plus riches” ?

À dix jours du premier tour des élections législatives, l’intersyndicale a souhaité tenir une conférence de presse jeudi 20 juin 2024 à Besançon afin d’apporter son point de vue sur la situation. Elle a notamment voulu rappeler les mesures contre lesquelles l’extrême droite s’est opposée…

Législatives 2024 : Macha Woronoff appelle les étudiants de l’université de Franche-Comté à voter

Alors que le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé le 9 juin 2024 la dissolution de l’Assemblée nationale, l’association France Universités rappelle dans un communiqué les valeurs des universités françaises. Un point de vue soutenu et partagé par Macha Woronoff, présidente de l’Université de Franche-Comté.

Amiante à l'école : "pas de danger pour les enfants" affirme la Ville

En octobre 2023, Anne Vignot, la maire de Besançon, avait effectué un point presse suite aux interpellations des élus de l’opposition qui s’inquiétaient de l’état des écoles de la ville au sujet de l'amiante. Si elle s’était déjà voulu rassurante à l’époque, elle le reste aujourd’hui et indique qu’une commission du conseil municipal s’est tenue à quatre reprises pour élaborer un état des lieux et établir des préconisations ainsi qu’un plan d’actions. Ces résultats seront présentés jeudi 20 juin 2024 devant les élus.

Sondage – Comptez-vous aller voter les 30 juin et 7 juillet 2024 aux élections législatives anticipées ?

Suite à la décision du président de la République de dissoudre l'Assemblée nationale après la victoire de l'extrême droite aux élections européennes en France, les électrices et les électeurs sont invités à se rendre aux urnes les 30 juin et 7 juillet 2024 pour élire les député(e)s dans le cadre d'élections législatives anticipées. Comptez-vous aller voter ? C'est notre sondage de la semaine...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 26.96
peu nuageux
le 24/06 à 18h00
Vent
3.95 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
55 %