Alerte Témoin

L'intersyndicale des retraités interpelle les candidats à l'élection municipale de Besançon

Publié le 27/02/2020 - 11:56
Mis à jour le 27/02/2020 - 11:56

L'intersyndicale (Solidaires retraité.es, FSU, FO-retraités.e, CGT-retraité.es, FGR-FP, LSR ) a adressé une lettre aux candidats à l'élection municipale 2020 en date du 19 février 2020. Dans cette dernière, elle souhaite "attirer l'attention sur la situation particulière des retraités".

manifestation le 14 janvier 2020
manifestation le 14 janvier 2020 © Alexane Alfaro

"69% des maires des 35 000 communes sont des retraité·es, 38% des retraité·es sont adhérent·es à une association. Ils sont donc une réalité incontournable, même si elle n’est pas reconnue, pour la vie de la société", relève l'intersyndicale à moins d'un mois de l'élection municipale.

En plus de l'investissement personnel des retraités, c'est également l'accès aux soins qui préoccupe l'intersyndicale : "Dans le même temps, l’accès à la santé devient plus difficile : engorgement des urgences, hausse du tarif des mutuelles, manque de places dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, poids des restes à charge en matière de soins, d’habitat". À cela s'ajoute le pouvoir d'achat des retraités : "Au mépris des dispositions du Code de la Sécurité sociale, cette année encore, les pensions ne seront revalorisées que de 0,3 % (ou de 1 % pour celles dont les revenus sont inférieurs à 2 000 €)", s'insurge les syndicats.

En ce qui concerne Besançon et Grand Besançon Métropole, plusieurs sujets tiennent à cœur aux organisations syndicales :

La santé :

  • Renforcement des moyens pour la prise en charge des personnes âgées à domicile et en établissements
  • Amélioration de l’accès aux soins, aux spécialistes, à la prévention par l’ouverture de centres de santé ou de dispensaires (personnel médical et paramédical salarié, avec un cahier des charges établi par la collectivité selon les besoins locaux)
  • Développement de la mutualité : bien que nous revendiquions le 100 % sécu, et compte tenu des insuffisances des remboursements sécu, nous pensons qu’il faut développer l’accès à la mutuelle communale.

Le logement :

  • Renforcement des services d’aides à la personne communaux pour permettre le maintien de l’autonomie, chez soi.
  • Ouverture de places supplémentaires en foyers logements.
  • Engagement d’une réflexion sur la citoyenneté et le respect des personnes dans les établissements du 4ème âge.
  • Manque de 500 places en EHPAD dans le Doubs : Quelle action mener dans les communes sur ce sujet ?

Les transports :

  • Gratuité des transports publics : pour l’environnement comme pour le porte-feuille, nous pensons que les transports publics devraient être gratuits. Quelles actions mener pour y parvenir ?
  • Sécurité : rôle de la commune pour assurer le respect des trottoirs, des cheminements piétonniers, des pistes cyclables ... pour sécuriser le déplacement des personnes âgées dans tous les quartiers.
  • Services publics : le maintien des accès aux services publics de proximité est important. Les services locaux doivent être préservés (comme la poste d’île de France). Quelles actions mener pour enrayer la disparition des services publics de proximité ?

Loisirs et Culture :

  • Accès à la culture et aux loisirs des personnes âgées : quelles aides financières et matérielles apporter ?
  • Sports adaptés : comment les développer ?
  • Relations intergénérationnelles : quelles structures développer pour les favoriser ?

L'intersyndicale explique être "très attentive aux positions des candidats sur ces questions" et être "très intéressée par leurs réponses".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Difficultés économiques rencontrées par les entreprises : Michel Raison écrit à Bruno Le Maire

Michel Raison, sénateur de la Haute-Saône, et ses collègues de la commission des affaires économiques du Sénat, ont saisi le 27 mars 2020 Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances, afin de relayer les témoignages locaux exprimant les difficultés économiques rencontrées par les entreprises. Plusieurs points ont été relevés

Coronavirus : quels évènements annulés ou reportés en Franche-Comté ?

Mise à jour régulière • Plusieurs évènements en Franche-Comté, sportifs, politiques et culturels ont été annulés, modifiés ou reportés suite à la publication de l’arrêté ministériel relatif à la lutte contre la propagation du virus Coronavirus (Covid-19). Voici une liste des évènements des prochaines semaines...
EN DIRECT | Point de situation sur la stratégie de la France pour faire face au #COVID19.

EN DIRECT | Les Français se posent des questions et nous leur devons la plus grande transparence. Avec Olivier Veran, nous faisons le point sur la stratégie de la France pour faire face au #COVID19. Suivez notre présentation en direct :

Publiée par Édouard Philippe sur Samedi 28 mars 2020

Coronavirus : Edouard Philippe s’exprime en direct ce samedi

Le Premier ministre donne une conférence de presse ce samedi 28 mars 2020 aux côtés du ministre de la Santé Olivier Véran.

Le G20 en sommet d’urgence sur le coronavirus qui « menace l’humanité entière »

Les dirigeants des pays les plus industrialisés de la planète se réunissent en urgence ce jeudi 26 mars 2020 pour tenter d'apporter une réponse coordonnée à la pandémie de coronavirus qui "menace l'humanité entière", selon l'ONU, malgré des mesures de confinement sans précédent affectant plus de trois milliards de personnes.

Confinement à Besançon : entretien avec Jean-Louis Fousseret 

Coronavirus •

Le maire de Besançon insiste :  "La meilleure protection, c'est le confinement". Un peu moins d'une semaine après la décision de confiner la population, Jean-Louis Fousseret balaie l'ensemble des sujets liés à la crise sanitaire. Envisage-t-il un couvre-feu ? Commet s'organise la municipalité ? Quelle réponse aux policiers municipaux qui réclament des masques ? Quelle est la situation à Besançon ? Le maire a répondu à nos questions…

L’Assemblée vote l’article clé sur l’état d’urgence sanitaire. De nouvelles sanctions pour non-respect du confinement

Coronavirus • Alors que le conseil scientifique du gouvernement se prononcera lundi 23 mars 2020 sur la "durée" et "l'étendue" du confinement de la population, l'Assemblée nationale a voté samedi 21 mars 2020 l'article du projet de loi face au coronavirus qui permet l'instauration d'un "état d'urgence sanitaire" pour deux mois, au terme d'un âpre débat sur l'encadrement de ce régime d'exception, et l'ajout de sanctions pour non-respect du confinement.

Confinement dans le Doubs : Joël Mathurin répond à vos questions…

Premier point de situation dans le Doubs suite à la mise en place du confinement sur l'ensemble du territoire. Le préfet du Doubs a pris le temps de répondre à nos questions et à celles internautes dans un entretien à maCommune.info. Le département du Doubs fait partie des 25 en France où le Coronavirus circule le plus activement. Confinement, point sanitaire, déplacements, travail, appel d'urgence des professionnels de santé. Joël Mathurin vous répond...
Offre d'emploi
 4.09
nuageux
le 30/03 à 9h00
Vent
6.47 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
62 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune