Livret A : vers une hausse du taux à 2%, mais sans coup de pouce

Publié le 13/07/2022 - 15:25
Mis à jour le 13/07/2022 - 15:21

Un doublement du taux du Livret A, de 1% à 2%, à partir du 1er août 2022 dans la foulée de la hausse de l'inflation, est "possible", a indiqué le gouverneur de la Banque de France, excluant cependant tout coup de pouce exceptionnel.

© Alexas_Fotos via Pixabay ©
© Alexas_Fotos via Pixabay ©

Le Livret d'épargne populaire (LEP) réservé aux ménages modestes mais que beaucoup ne possèdent pas, pourrait lui rapporter une rémunération de 4,5%, au lieu de 2,2%, selon les calculs des spécialistes.

Produit d'épargne détenu par le plus de Français, le Livret A voit son taux calculé automatiquement deux fois par an. La formule de calcul fait la moyenne entre, d'une part, le taux d'inflation moyen des six derniers mois et, d'autre part, la moyenne des taux interbancaires, auxquels les banques s'échangent de l'argent à court terme.

"Comme l'application de la formule conduit à une hausse significative sur le Livret A, et encore plus sur le LEP (Livret d'épargne populaire), il n'y a pas, à nos yeux, de justification à faire un geste exceptionnel supplémentaire", a expliqué sur France Info le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau.

Si le gouverneur applique à la lettre la formule, qui devrait conduire à un taux autour de 2%, sa décision s'impose. S'il souhaite y déroger, la décision est alors tranchée par le ministre de l'Economie. Une décision officielle devrait intervenir ces prochains jours, probablement jeudi ou vendredi, ont déclaré à l'AFP des sources proches du dossier.

Si cette hausse peut sembler une bonne nouvelle pour les épargnants français, elle ne doit pas faire oublier que le taux, même revalorisé va rester très nettement inférieur à l'inflation. Le rendement net va rester négatif, à un niveau qui n'avait plus été observé depuis les années 1980.

Plus haut depuis 2013

En février, la rémunération du livret A avait déjà doublé passant de 0,5%, un plancher historique, à 1%. L'inflation en France se limitait alors à 2,8% en décembre sur un an.

Sa rémunération pourrait à nouveau doubler et atteindre 2%, après la confirmation mercredi que l'inflation pour juin a atteint 5,8% sur un an. Cette revalorisation entraînerait avec elle le taux du Livret de développement durable et solidaire (LDDS).

  • Si le chiffre de 2% est confirmé, ce serait le taux le plus élevé en près de 10 ans, puisqu'il avait été abaissé de 2,25% à 1,75% en février 2013.

Depuis cette date, la rémunération du livret A n'avait cessé de baisser, jusqu'à la précédente augmentation il y a six mois.

Géré conjointement par la Caisse des dépôts (CDC) et les réseaux bancaires, le Livret A sert essentiellement à financer le logement social, tandis que le LDDS est dédié à l'économie sociale et solidaire, ainsi qu'aux économies d'énergie dans les logements.

  • A eux deux, ces livrets totalisent plus de 485 milliards d'euros d'encours, selon la CDC. C'est beaucoup moins que l'assurance vie, qui totalise plus de 1.850 milliards d'euros d'encours, selon France Assureurs.

Le Livret A reste plus avantageux que beaucoup de produits d'épargne, et notamment des fonds euros de l'assurance vie, dont le capital est garanti, mais qui, une fois les impôts pris en compte ont un rendement autour de 1%, en moyenne.

Quelque 19 millions de Français peuvent avoir accès au Livret d'épargne populaire plafonné à 7.700 euros, mais plus de la moitié d'entre eux n'en ont pas, a précisé le gouverneur de la Banque de France qui les a appelés à se saisir de cette solution d'épargne.

Ces livrets bénéficient d'un taux d'intérêt garanti, sont exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux, et l'argent déposé reste disponible à tout moment.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

« Passoires thermiques »: l’audit énergétique obligatoire à nouveau reporté

Nouveau report pour l'entrée en vigueur de l'audit énergétique obligatoire en cas de vente d'une maison ou d'un immeuble en monopropriété classé F ou G au titre du diagnostic de performance énergétique (DPE). Cette mesure visant à lutter contre les "passoires thermiques"a été reportée au 1er avril 2023, a annoncé début août Olivier Klein, le ministre du Logement

Alstom : le site de Reichshoffen cédé à l’espagnol CAF

Le site Alstom de trains régionaux à Reichshoffen dans le Bas-Rhin est passé entre les mains de l’espagnol CAF le 1er août 2022. Il s'agit de l'ultime étape de la réorganisation du constructeur ferroviaire imposée par Bruxelles après l’acquisition de Bombardier Transport.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.78
nuageux
le 15/08 à 18h00
Vent
2.7 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
69 %

Sondage