Loi sur l’égalité femmes-hommes : Barbara Romagnan sera co-rapporteure

Publié le 21/06/2013 - 17:46
Mis à jour le 22/06/2013 - 11:04

Barbara Romagnan a été nommée mardi 18 juin 2013 co-rapporteure du projet de loi sur l'égalité femmes-hommes qui sera présenté le 3 juillet et examiné à l'automne prochain. Plus particulièrement chargée du volet de l'égalité salariale, la députée PS du Doubs a commencé à mener des auditions nationales et locales avec des acteurs concernés par ce sujet.

barbara_romagnan.jpeg
©

pour une égalité salariale

PUBLICITÉ

« Militante sur ces questions depuis de nombreuses années, j’aurai à cœur d’accomplir cette mission, révèle Barbara Romagnan. J’ai été chargée plus précisément du volet relatif à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et je dois dès lors travailler sur les enjeux suivants:

  • les congés, les droits et protections des parents salariés ou libéraux,
  • la conciliation de la vie privée et de la vie professionnelle,
  • le respect par les entreprises des obligations constitutionnelles et légales en matière d’égalité femmes-hommes,
  • la précarité des femmes au travail et les moyens à mettre en œuvre pour la combattre.« 

Dès cette semaine, la députée PS du Doubs a débuté des auditions à l’Assemblée nationale pour, précise-t-elle, « recueillir l’expertise et les propositions de divers acteurs mobilisés sur ces problématiques tels que des associations, des sociologues, des syndicats, des représentants d’entreprises, des inspecteurs du travail, des institutionnels ou politiques qui ont d’ores et déjà produits des rapports sur des sujets connexes… Localement, j’auditionnerai également des associations, syndicats et organisations dès le mois de juillet. »

Et c’est dans le courant du mois de septembre 2013, qu’à l’appui de ces analyses et réflexions, Barbara Romagnan prévoit de proposer, avec la Délégation aux droits des femmes, des amendements et des améliorations du texte.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

À deux jours de la marche pour le climat samedi 21 septembre à Besançon, le groupe local EELV Grand Besançon met en garde dans un communiqué le groupe Alternatiba Besançon d'une forme de récupération politique à la veille des élections municipales de 2020. "Une marche pour sauver le climat n’est pas une marche de promotion d'un parti politique pour les municipales" estime Europe Écologie Les Verts.

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Avocats, médecins et paramédicaux, pilotes, hôtesses et stewards... Après la RATP vendredi, des professions "qui n'ont pas l'habitude de manifester" descendent dans la rue ce lundi 16 septembre 2019 pour défendre leurs "régimes autonomes" de retraite contre le "système universel" voulu par l'exécutif. Une trentaine d'avocats bisontins sont montés à la capitale pour manifester...

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

"Je suis loin d'être aux 35 heures. La mairie c'est tout le temps", déclare Adrien Pellegrini (LR), constructeur immobilier de 40 ans et maire de La Longeville (Doubs) depuis 2014. Cette commune boisée de 800 habitants, qui compte neuf fermes laitières et de nombreux travailleurs frontaliers, est située dans le Jura, près de la frontière suisse.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.66
ciel dégagé
le 20/09 à 9h00
Vent
7.12 m/s
Pression
1023.9 hPa
Humidité
46 %

Sondage