Macron veut une rentrée scolaire "dès le 20 août" pour les élèves en difficulté

Publié le 24/08/2023 - 14:15
Mis à jour le 24/08/2023 - 11:53

Emmanuel Macron souhaite que les élèves "qui en ont besoin" puissent rentrer à l'école "dès le 20 août" pour "faire du rattrapage", et estime qu'il faut des "ajustements" sur le calendrier du bac car certaines épreuves sont trop "tôt dans l'année", dans une interview au Point publiée ce mercredi 23 août 2023 dans la soirée.

 © D. Poirier
© D. Poirier

"Il y a trop de vacances, et des journées trop chargées. Les élèves qu'on aura évalués, et qui en auront besoin, il faut qu'on puisse les faire rentrer dès le 20 août pour leur permettre de faire du rattrapage et nous devons reconquérir le mois de juin pour les élèves qui ne passent pas d'épreuves en fin d'année", estime le président de la République dans cet entretien.

Une refonte des vacances d'été et du temps scolaire

Le chef de l'Etat avait demandé fin juin à son gouvernement de travailler à une refonte des vacances d'été et du temps scolaire sur l'année, sans fixer de calendrier à ce stade, après une visite à Marseille au cours de laquelle il avait fait part de sa volonté de "rouvrir le débat" sur ce sujet.

Emmanuel Macron estime par ailleurs dans cet entretien que les épreuves du baccalauréat, qui ont démarré pour la première fois en 2023 dès le mois de mars, ne peuvent pas se tenir "si tôt dans l'année". "Le ministre dans les prochains jours annoncera les ajustements que nous déciderons à ce sujet", a-t-il ajouté.

Des annonces avant la rentrée sur le calendrier du baccalauréat

Des aménagements sur le calendrier du baccalauréat nouvelle formule sont attendus depuis plusieurs semaines, après de nombreuses critiques de la part des syndicats et des parents d'élèves sur la tenue des épreuves de spécialités en mars, entraînant absentéisme et démotivation de certains élèves au dernier trimestre. Le nouveau ministre de l'Education Gabriel Attal a indiqué qu'il ferait des annonces avant la rentrée sur ce sujet.

Emmanuel Macron dit également dans cette interview vouloir une refondation des programmes scolaires d'histoire et d'instruction civique, tout en renforçant "la formation des enseignants" dans ces deux matières.

"L'histoire doit être enseignée chronologiquement et l'instruction civique, devenir une matière essentielle. Chaque semaine, un grand texte fondamental sur nos valeurs sera lu dans chaque classe puis débattu", a précisé le chef de l'Etat.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

UTBM : 50 heures pour créer un court-métrage lors du festival Film d’un jour

Organisé par les étudiants de l’université de technologie de Belfort-Montbéliard, la 19e édition du festival Film d’un jour revient cette année dans l’Aire urbaine pour une 19e édition du 9 au 11 mai 2024. Durant ce festival, les étudiants sont réunis autour d’un même objectif commun, parvenir à créer un court métrage de A à Z en 50h maximum.  

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.34
légère pluie
le 25/05 à 18h00
Vent
0.85 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
67 %