Maltraitance et négligence médicale : 120 personnes à la première conférence de L'Espoir pour Jade à Besançon

Publié le 22/09/2022 - 10:12
Mis à jour le 22/09/2022 - 09:50

Le 16 septembre 2022, l’association L'Espoir pour Jade a organisé sa première conférence dans le but de faire témoigner plusieurs familles victimes de négligences, erreurs et maltraitances médicales.

 © Association L'Espoir pour Jade
© Association L'Espoir pour Jade

L’association, depuis le début de l’année, a rectifié son statut et a ajouté à son nom L'Espoir pour Jade et la lutte contre les négligences médicales. "Un nom assez poignant un peu comme le quotidien pour toute ces victimes qui viennent leur faire part de leurs difficultés et désarroi", explique l’association. 

Elle ajoute que "cette première conférence a été un succès grâce aux familles qui ont eu le courage de parler de leurs souffrances avec dignité devant 120 personnes qui ont bien compris à quel point c'est très important de passer le message et participer pour faire évoluer la société." 

Le professeur Philippe Humbert qui œuvre et soigne les patients en errance puis des dizaines d’années était présent à cette première conférence. "Notre but c'est aujourd'hui d’aider, soutenir, encourager et accompagner ceux qui sont mis a l'écart par la société et pour qui c'est une double douleur physique et morale", souligne l’association. "Nous allons continuer à apporter notre vision pour sensibiliser les médecins et également le personnel médical, car changer c'est accepter de se remettre en question et évoluer également."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Cernés par le sucre ? Valentine Caput fait le point sur la présence du sucre dans les produits

Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient de livrer ses conclusions concernant l’utilisation de sucres ou de produits sucrants dans quelques 54.000 produits alimentaires transformés de consommation courante. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats pour le moins vertigineux...

Pour une “école promotrice de santé”, les académies de Bourgogne Franche-Comté et l’ARS signent une convention

Pour renforcer la coordination entre ARS et rectorats de la région académique, au service de la santé des élèves de Bourgogne-Franche-Comté, Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique et de l’académie de Besançon, Pierre N’Gahane, recteur de l’académie de Dijon, et Jean-Jacques Coiplet, directeur général de l’ARS, ont signé une convention de partenariat, ce lundi 15 avril, à Dijon, dans les locaux de l’Agence Régionale de Santé.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.4
couvert
le 24/04 à 9h00
Vent
3.82 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
82 %