En 2024, quels seront les grands changements pour les automobilistes en France ?

Publié le 29/12/2023 - 17:30
Mis à jour le 29/12/2023 - 10:27

Malus écologique, permis de conduire, excès de vitesse, villes ZFE… À l’occasion de la nouvelle année, l’association “40 millions d’automobilistes” présente tout ce qui va changer pour les automobilistes dès le 1er janvier 2024.

 © D Poirier
© D Poirier
  • Fin du retrait des points pour les petits excès de vitesse

 À compter du 1er janvier 2024, les excès de vitesse inférieurs à 5 km/h ne seront plus sanctionnés par le retrait d’un point du permis de conduire. Cependant, la sanction par voie contraventionnelle s’appliquera toujours avec une amende forfaitaire allant de 68 à 135€. Un décret du 6 décembre 2023 l’indique.

  • Passage du permis de conduire à 17 ans

Un décret du 20 décembre 2023 autorise, dès le 1er janvier 2023, le passage du permis de conduire de série B à 17 ans. Ainsi, le code de la route pourra donc être passé à partir de 15 ans pour les personnes inscrites en conduite accompagnée et dès 16 ans pour les autres.

  • Les nouvelles villes en ZFE

Les territoires ZFE (zones à faibles émissions) arrivent dans les agglomérations de Paris, Marseille, Lyon, Rouen et Strasbourg dès janvier 2024. Pour les autres agglomérations, celles qui n’ont pas franchi les seuils de pollution, on parle de territoires de vigilance, ce qui leur laisse jusqu’au 31 décembre 2024 avant de restreindre la circulation des voitures non classées Crit’Air.

  • Durcissement du malus écologique

Dès janvier 2024, la fiscalité applicable aux véhicules les plus polluants est durcie. Il est, entre autre, prévu de :

  • renforcer la taxe sur les émissions de dioxyde de carbone des véhicules de tourisme les plus émetteurs et supprimer le plafonnement du malus à 50% du montant d’acquisition du véhicule,
  • renforcer la taxe sur la masse en ordre de marche, dite « malus masse ». Le seuil de déclenchement du dispositif, actuellement fixé à 1,8 tonne, est porté à 1,6 tonne et un barème progressif est introduit,
  • remplacer l’actuelle taxe annuelle sur l’ancienneté des véhicules par une taxe sur les émissions de polluants atmosphériques. Trois tarifs de 0 euros, 100 euros et 500 euros sont retenus selon les catégories Crit’Air,
  • abaisser de 10% à 5% le coefficient de vétusté appliqué aux véhicules d’occasion,
  • inclure dans le champ du malus les véhicules « pick-up » comportant quatre places ou plus (contre cinq places ou plus aujourd’hui) et les « camions hors route » comportant cinq places ou plus,
  • limiter le bénéfice du remboursement famille nombreuse à une fois par période de deux ans.

"L’association « 40 millions d’automobilistes » s’engage comme chaque année à défendre les droits de tous les automobilistes pour préserver l’automobilité et la qualité de vie des ménages", conclut Philippe Nozière, président de l'association.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Premier Forum Climat de SNCF Réseau à Besançon : ”Le ferroviaire n’est peut-être pas une solution unique, mais ça peut très fortement contribuer à réduire notre empreinte carbone”

Le premier Forum Climat de France porté par SNCF Réseau s’est tenu jeudi 13 juin 2024 à Besançon en présence de 150 élu(e)s régionaux et locaux, d’industriels, de représentants d’associations et d’experts en climat. Objectif : mobiliser la filière ferroviaire et partager une vision commune dans un monde où le train est une manière d’agir face au dérèglement climatique, tandis que le réseau ferroviaire est déjà impacté par le dérèglement climatique…

Circulation place Leclerc : c’est quoi cette pagaille ?

Cela fait quelques jours maintenant que la circulation au niveau de la place Leclerc à Besançon est devenue un enfer pour la plupart des conducteurs contraints d’emprunter cet axe aux heures de pointe. Alors quelles peuvent bien être les raisons d’une saturation aussi soudaine ? On a posé la question à Marie Zehaf, conseillère municipale de la Ville de Besançon déléguée à la voirie.

De nouvelles bornes électriques à charge rapide à la concession Chopard de Besançon

En présence du directeur de Peugeot Besançon Ludovic Mateo, de monsieur Laurent Charbois, de la maire de Besançon Anne Vignot et d’un représentant de la marque Electra Thomas Sarrazanas, le groupe Chopard a inauguré ce jeudi 6 juin 2024, l’installation d’une nouvelle station de super-chargeurs Electra chez Peugeot Besançon.

Comment circuler à Besançon le 25 juin lors du passage de la flamme olympique ?

Le 25 juin 2024, la flamme olympique passera par la capitale comtoise et au-delà de l’événement que cela représente pour la Ville de Besançon, le dispositif de sécurité entourant cet événement impactera forcément la vie du quotidien des Bisontins ce jour-là, à commencer par leurs déplacements. Routes fermées, horaires, transports en commun... on fait le point sur les conditions de circulation dans Besançon pour la journée du 25 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.66
peu nuageux
le 15/06 à 21h00
Vent
1.96 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
85 %