Manifestation des conseillers du SPIP : "112 personnes par conseiller" à Besançon

Publié le 09/06/2016 - 17:52
Mis à jour le 10/06/2016 - 11:06

Des salariés du service pénitentiaire d'insertion et de probation (SPIP) de Besançon ont manifesté une nouvelle fois ce jeudi 9 juin 2016 devant le Tribunal de la ville dans le cadre d'une semaine "morte" commencée le 6 juin dernier. 

PUBLICITÉ

Dans le cadre du mouvement national de revendication des SPIP, les agents démontrent visuellement la charge de travail d’un conseiller pénitentiaire sur l’antenne de Besançon, « soit 112 personnes par conseiller », explique une conseillère pénitentiaire d’insertion et de probation. 

Deux juges d’application des peines, le représentant de l’Union syndicale de la magistrature, la députée Barbara Romagnan ainsi que des avocats étaient présents lors de ce rassemblement. 

Un courrier a été transmis au Garde des Sceaux émanant des deux députées du Doubs faisant état de leur soutien à l’égard des conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation.

Qu’est-ce qu’une semaine « morte » ? 

Dans le cadre du mouvement national des SPIP, l’antenne de Besançon a décidé d’une nouvelle semaine morte du 6 au 10 juin 2016,  qui se déclinera selon les modalités suivantes : 

  • Aucune convocation en milieu ouvert (seules les urgences seront traitées par la permanence)
  • Aucun entretien en détention (sauf arrivants, dans les meilleurs délais, et urgences évaluées comme telles pas les CPIP)
  • Aucune réponse aux appels téléphoniques
  • Aucune réponse aux mails
  • Aucun rapport ne sera établi
  • Aucune modification horaire PSE ne sera effectuée par les agents
  • Boycott des formations
  • Deux rassemblements sont prévus mardi 7 juin devant la maison d’arrêt de Besançon entre midi et 14 heures ainsi que jeudi 9 juin devant le tribunal de grande instance entre midi 14 heures.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

HLM du Grand Besançon et SAIEMB : une mobilisation contre la fusion prévue ce mercredi

HLM du Grand Besançon et SAIEMB : une mobilisation contre la fusion prévue ce mercredi

Le projet de fusion entre l'office public HLM de Grand Besançon Habitat et la société d'économie mixte SAIEMB sera à l'ordre du jour de la réunion du conseil d'administration de Grand Besançon Habitat (GBH) ce mercredi 5 juin 2019. Aussi, une mobilisation est prévue en amont de cette dernière à 16h00 au 6 rue André boulloche à Besançon.

Marche pour le climat : 450 jeunes mobilisés ce vendredi à Besançon

Marche pour le climat : 450 jeunes mobilisés ce vendredi à Besançon

Les Eco’lié.e.s, (collectif de lycéens, collégiens et étudiants) suite à l’initiative de l’ECOllectif du 15 mars, effectuent une marche pour le climat ce vendredi 24 mai 2019 à Besançon. Le top départ a été donné à 10h30, Place de la Révolution. Des rassemblements s'étaient formés au préalable devant les établissements scolaires.

Crèches : les 3/4 des agents en grève ce jeudi à Besançon

Crèches : les 3/4 des agents en grève ce jeudi à Besançon

MIS A JOUR • Le syndicat FO communaux de Besançon appelle les agents de la Direction Petite Enfance de la ville de Besançon à une journée de grève jeudi 23 mai 2019 dans le cadre d'une journée d'action nationale contre la réforme de la loi fixant les conditions des modes de garde. Un rassemblement est organisé à 14h esplanade des droits de l'homme. 152 sur 200 agents de la petite enfance se sont déclarés grévistes, selon FO.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.09
partiellement nuageux
le 19/06 à 0h00
Vent
2.14 m/s
Pression
1012.44 hPa
Humidité
74 %

Sondage