Mariage pour tous : Alain Chrétien, UMP, a voté … oui

Publié le 25/04/2013 - 11:06
Mis à jour le 25/04/2013 - 17:56

A l’instar des députés UMP Henri Guaino, Luc Chatel et Madeleine Dubois, le député-maire de Vesoul, Alain Chrétien, a voté mardi 23 avril « pour » le mariage pour tous… par erreur.  » … Je souhaitais voter contre« , s’est-il aussitôt expliqué sur son blog.

 
 ©
©

erreur de manipulation

"Ce mardi 23 avril, l'Assemblée Nationale se prononçait en seconde lecture sur le projet de loi sur le mariage pour tous. Malgré une erreur de manipulation sur le boitier, je précise que je souhaitais voter contre, tout comme certains de mes collègues, notamment Henri Guaino et Luc Chatel qui ont fait la même erreur de manipulation que moi" a tenu à préciser ce même jour Alain Chrétien sur son blog consacré à son activité de député.

Pourquoi était-il contre ?

Il poursuit ses explications quant à son choix :"Je suis pour l'égalité des droits et donc favorable à l'amélioration du PACS par la création d'un contrat « union civile » qui n'intègre pas la notion d'adoption. J'ai d'ailleurs cosigné la proposition de loi de mon collègue UMP Daniel Fasquelle relative à l'institution d'une « Alliance civile » afin de compléter le cadre juridique existant du PACS". 

"Je pense que la question méritait un vrai débat national et surtout pas la précipitation à laquelle nous avons assisté ces derniers mois. C'est pour ces différentes raisons que j'ai souhaité voter contre", poursuit-il. Précipitation, le mot est bien choisi. Alain Chrétien n’aurait pas dû se précipiter pour appuyer sur le bouton de vote électronique même s’il n’avait qu’un temps infime pour le faire et mieux viser !

Quand Cahuzac se trompe en votant pour Hollande

Dans un article du Figaro intitulé "Pourquoi les députés se trompent parfois de vote", Le Figaro rappelle que des erreurs se produisent à chaque scrutin public. Ainsi, en première lecture de cette même loi pour le mariage pour tous, le président de l’UDI, Jean-Louis Borlo, qui était pour avait voté contre, et inversement l’UMP François de Mazières qui y était opposé avait appuyé sur le bouton "pour". La même mésaventure était arrivée à François Hollande à deux reprises, alors qu’il était député de la Corrèze, ainsi que le rapporte Le Figaro : "En septembre 2011 puis en février 2012, le député PS à qui Hollande avait délégué son vote avait par erreur voté pour un texte du gouvernement Fillon. Le député en question n'était autre que… Jérôme Cahuzac."

Lire l’article du Figaro : ICI

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Présidence des Républicains : Jacques Grosperrin votera pour Bruno Retailleau

Ce jeudi 1er décembre, par voie de communiqué de presse, le sénateur du Doubs Jacques Grosperrin a annoncé son intention de voter pour Bruno Retailleau lors de l’élection du futur président des Républicains (LR). Il y a quelques jours, lundi 28 novembre, l’élu avait reçu un autre candidat à Besançon, le secrétaire général du parti Aurélien Pradié.

Dégradation des conditions de travail dans les lycées : FO adresse une lettre ouverte à Marie-Guite Dufay

Vendredi 25 novembre, le secrétaire de Force Ouvrière (FO) Franche-Comté Bourgogne Frédéric Vuillaume a adressé une lettre ouverte à la présidente de la région Marie-Guite Dufay. Il dénonce la dégradation des conditions de travail des agents dans les lycées.

Extinction de l’éclairage public : Besançon Maintenant craint une recrudescence de faits divers…

À partir du 30 novembre, plusieurs quartiers de Besançon vont voit leur éclairage s’éteindre à certains horaires pour permettre à la Ville de Besançon de faire des économies d’énergie. Pour le groupe de la droite et du centre au conseil municipal Besançon maintenant, cette mesure pourrait « renforcer le sentiment d’insécurité » chez les habitants et créer un regain de faits divers nocturnes.

Violences faites aux femmes : depuis Dijon, Emmanuel Macron appelle à ne pas " relâcher l’effort "

Le président de la République, qui a rencontré vendredi 25 novembre à Dijon des victimes, a appelé à ne "pas relâcher l'effort" dans la lutte contre les violences faites aux femmes, estimant qu'il fallait améliorer formation et prévention malgré d'importants "progrès collectifs".

Départ de Vallourec de la Côte-d’Or : Marie-Guite Dufay déplore " un gâchis humain et industriel "

La direction de l’entreprise Vallourec Umbilicals a annoncé, ce jeudi 23 novembre 2022, la fermeture du site de Venarey-les-Laumes, en Côte-d’Or. Plus de cinquante emplois sont ainsi menacés. La présidente de Région Marie-Guite Dufay déplore "un gâchis humain et industriel".

Olivier Rietmann, sénateur de la Haute-Saône, obtient l’exonération de malus écologique pour les véhicules de pompiers

Dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 novembre 2022, à l’occasion de l’examen du projet de loi de finance pour 2023, Olivier Rietmann, sénateur de la Haute-Saône, a obtenu l’adoption de son amendement visant à exonérer de malus écologique les véhicules affectés aux besoins de la protection civile et des services de lutte contre les incendies.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.49
couvert
le 02/12 à 0h00
Vent
3.15 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
87 %