Marie-Guite Dufay, "vigilante" face au PDG d'Alstom

Publié le 15/03/2018 - 15:28
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:34

Marie-Guite Dufay, Présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté, s'est entretenue ce mercredi 14 mars 2018 avec le Président directeur général d'Alstom, Henri Poupart-Lafarge. Elle se dit être "vigilante" sur l'activité de la région, dans un contexte de fusion entre Alstom et son voisin allemand Siemens. 

lafargemgd.jpg
lafargemgd.jpg
PUBLICITÉ

L’inquiétude règne côté français dans l’affaire de la fusion entre Alstom, géant français des transports ferroviaires, et Siemens, le géant allemand de l’énergie. Politiciens comme syndicalistes craignent que les intérêts français ne soient pas suffisament pris en compte.

Vigilance sur les intérêts régionaux

Consciente de ce malaise, Marie-Guite Dufay, durant son entretien mercredi dernier avec le PDG d’Alstom, a insisté sur « l’excellence des sites industriels régionaux » (Belfort, Creusot, Ornans). Elle a ainsi rappelé à Henri Poupart-Lafarge « sa vigilance continue sur le maintien de l’activité, des investissements et des perspectives commerciales » des trois sites de la région. 

« Constuire le train de demain » 

La Présidente de région a également plaidé auprès d’Alstom pour un « partenariat structurel entre recherche et industriels de la région ». Cette proposition va de pair avec l’offre de Marie-Guite Dufay faite dans le même temps à l’université pour « mobiliser les laboratoires de recherche et les entreprises auprès du train à hydrogène et de la pile à combustible, pour construire le train de demain dans la région. »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

La République en marche a dévoilé lundi ses 19 premiers candidats pour les élections municipales, de Toulon à Mayenne en passant par Pontarlier, en se fixant l'objectif d'atteindre au moins 10.000 conseillers municipaux après mars 2020. Sans surprise, Pierre Simon a été désigné par la commission nationale d'investiture sur Pontarlier. À BesançonIl faudra encore patienter jusqu'à fin juin début juillet pour savoir qui sera investi par "En Marche". 

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Lors des élections européennes de mai dernier, le Parti socialiste a connu une défaite historique en France. Avec 6,2 % des voix, le PS se situe loin derrière les autres grands partis français. Aujourd’hui, le PS lance un appel pour s’associer avec les écologistes qui rejoignent les mêmes valeurs. Martial Bourquin, sénateur du Doubs, approuve cet appel.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 33.52
ciel dégagé
le 27/06 à 9h00
Vent
2.67 m/s
Pression
1022.56 hPa
Humidité
66 %

Sondage