Marisol Touraine "La tarification à l'activité est derrière nous"

Publié le 31/05/2013 - 18:38
Mis à jour le 31/05/2013 - 18:38

Lors de sa venue au CHU de Besançon, la ministre de la Santé a été accueillie par une centaine de manifestants venus crier leur désarroi face au manque d'effectif et au non-remplacement des personnels absents. "Le changement c'est pour quand ?" pouvait-on entendre à l'arrivée de Marisol Touraine. "Il est en marche" a-t-elle insisté en expliquant dans son discours que l'Etat a injecté 1,6 milliard de plus en 2013 dans les hôpitaux publics. Quant à une nouvelle loi de santé publique, ce ne sera pas avant 2014. 

 ©
©

"Les propositions seront faites au mois de juillet pour que concrètement nous puissions mettre en place une tarification nouvelle qui prenne en compte le parcours de soins, la qualité des soins, la qualité de l'hospitalisation, le rôle de l'hôpital dans son territoire et la loi de financement de sécurité sociale pour 2014 comprendra les premières mesures qui permettront concrètement de montrer que la tarification à l'activité est derrière nous, qu'une nouvelle page de la tarification s'ouvre et que nous nous engageons ensemble pour moderniser la tarification de nos établissements de santé. 

 Alors, j’entends les attentes, et comment ne pas les entendre lorsque l'hôpital public a été malmené. (...) L'engagement du gouvernement envers l'hôpital public est plus fort qu'il n'a jamais été au cours des dernières années. C'est dès maintenant des discussions qui ont commencé pour l'amélioration des conditions de travail et il y a des financements à la clé. ..., C'est dans quelques semaines la signature des décrets qui permettront de faire évoluer la gouvernance à l'hôpital (relation entre les médecins et les directeurs). 

 Puisqu'on me dite le changement c'est pour quand ? et bien le changement il est en marche depuis l'année dernière, depuis que nous avons fait le choix de l'hôpital public et de la santé pour tous les Français... "

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

« Mise en difficulté par la crise sanitaire, la culture ne doit pas devenir l’enjeu de polémiques stériles » selon Marie-Guite Dufay

Interpellée sur les lieux culturels par François Sauvadet, président du département de la Côte-d'Or et président de l'opposition de droite à la Région, la présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay, lui répond dans un communiqué ce mercredi 20 janvier.

2022 : Engageons-nous présente ses premières propositions de « transformation » de la société

Élections législatives et présidentielle le même jour, un référendum d'initiative populaire moins restrictif, ou encore un "indicateur de bien être" au côté du PIB:L'association Engageons-nous, créée en septembre par Laurent Joffrin, ex-directeur de Libération, a présenté  ses propositions en vue de 2022.

Covid-19 : jeunes de Bourgogne Franche-Comté, « ne restez pas seuls ! »

Dans un communiqué du 13 janvier 2021, Denis Lamard, conseiller régional Bourgogne Franche-Comté délégué à la jeunesse et la vie associative et président du CRIJ de Bourgogne Franche-Comté, appelle les jeunes à ne pas rester seuls en cette longue période de crise sanitaire et de travail à distance…
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.78
légère pluie
le 21/01 à 12h00
Vent
7.81 m/s
Pression
1003 hPa
Humidité
51 %

Sondage