Médias : le journal "Le Pays" sur le Nord Franche-Comté cédé à L'Est Républicain

Publié le 27/09/2013 - 17:55
Mis à jour le 27/09/2013 - 18:14

Le dernier numéro du quotidien franc-comtois "Le Pays" sur Belfort, Montbéliard et Héricourt  paraîtra lundi, avant sa cession effective au 1er octobre 2013 à son ancien concurrent L'Est Républicain. Dès le mardi 1 octobre, une édition L'Est Républicain-Le Pays lui succèdera.

est_republicain.jpg
©
PUBLICITÉ

Le Pays, tiré à 9.500 exemplaires en 2012, d’après les chiffres de l’OJD a été créé en 1980. Le titre, dépendant du journal L’Alsace dont le siège est à Mulhouse,  avait progressivement gagné des parts de marché au détriment de L’Est Républicain. « La disparition du Pays est triste pour le pluralisme de la presse et elle met fin à une extraordinaire aventure humaine qui a commencé en 1980, quand on a transformé une édition locale du journal L’Alsace en titre« , a déclaré Marie-Lise Perrin, déléguée SNJ à L’Alsace-Le Pays. Le syndicat « déplore la manière dont s’est effectuée la disparition du Pays, dans la mesure où les salariés ont été très peu informés pendant un an, ils sont restés dans le flou total jusqu’à la semaine dernière ».

 Sous la houlette du Crédit Mutuel…

Depuis le rachat du groupe Est Républicain en novembre 2010 par la Banque fédérative  du Crédit mutuel (BFCM), propriétaire d’une dizaine de journaux dans l’est de la France, les deux titres font partie du même groupe de presse régional du Crédit mutuel, actionnaire ultra-majoritaire du journal L’Alsace-Le Pays depuis 1973.

 « Se faire concurrence sur un si petit territoire était stérile et improductif. Il fallait sortir de cette concurrence« , a déclaré Pierre Wicker, directeur général de L’Est Républicain. « Nous nous trouvons à faire un journal avec plus de moyens« , s’est félicité Pierre Wicker. L’Est Républicain, qui compte 73 journalistes en Franche-Comté, a en effet proposé aux 41 salariés du Pays, dont une vingtaine de journalistes, de rejoindre ses équipes à des conditions de salaire équivalentes. Or, « le nerf de la guerre dans un journal de PQR (presse quotidienne régional), c’est les journalistes« , a-t-il souligné. 

Un nouveau projet éditorial… une nouvelle présentation

L’objectif de ce « rapprochement stratégique » est « d’unir nos moyens au service d’un nouveau projet éditorial« , a expliqué Nicolas Bastuck, directeur régional de L’Est Républicain en Franche-Comté, qui espère « offrir un meilleur journal et conquérir de nouveau lecteurs« . « Notre stratégie est de donner plus de densité à notre maillage » et « de s’ancrer davantage dans les territoires« . 

Le 1er octobre, le journal L’Est Républicain proposera pour ses quatre éditions franc-comtoises une nouvelle présentation en deux cahiers, l’un destiné aux informations locales et l’autre aux informations régionales, aux sports et aux informations nationales.

Le site internet du journal, dont l’audience a progressé de plus de 30% en six mois, d’après la direction, permettra de mieux discerner les informations lorraines et franc-comtoises.

 (avec AFP) 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Ce mardi 15 octobre 2019, un collectif de 90 personnalités, dont l'acteur Omar Sy, demande "urgemment" à Emmanuel Macron de condamner "l'agression" dont a été victime la femme voilée prise à partie par un élu RN alors qu'elle accompagnait une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.04
pluie modérée
le 19/10 à 15h00
Vent
0.94 m/s
Pression
1006.91 hPa
Humidité
96 %

Sondage