Alerte Témoin

Miss France 2016 : "Pour moi, la beauté c'est être bien dans sa peau, être rayonnante..."

Publié le 09/05/2016 - 17:29
Mis à jour le 09/05/2016 - 17:30

Nous avons rencontré Iris Mittenaere, la Miss France 2016 lors de son passage à la Foire comtoise ce dimanche 8 mai 2016. Nous en avons profité pour savoir à quoi ressemble son quotidien, et lui demander sa définition de la beauté…

1-img_4027.jpg.jpg
Iris Mittenaere, Miss France 2016 ©Victoria Foltete

Que vous apporte le statut de Miss France ?

Iris Mittenaere : "J'ai déjà fait mal pas de choses comme des voyages et des rencontres avec des célébrités : j'ai eu la chance de partir en Côte d'Ivoire avec Catherine Deneuve, Jamel Debbouze, Franck Dubosc, etc. Donc ça m'a apporté beaucoup de choses." 

Avez-vous d'autres rêves après être devenue Miss France ?

I-M : "C'est de continuer ce que je fais en tant que dentiste. Et j'ai déjà un beau rêve qui s'est déjà réalisé donc je pense que je suis déjà gâtée par la vie, je n'ai pas de plus grand rêve que ceux que je vis déjà." 

Considérez-vous le statut de Miss France comme un tremplin pour l'avenir ?

I-M : "C'est en effet un tremplin pour l'avenir, pour tout ce qu'on fait parce que quand on est Miss France, c'est plus facile ensuite d'accéder à certaines choses."

Y a-t-il des inconvénients à être Miss France ? 

I-M : "On a quelques inconvénients : je vois moins ma famille pendant l'année, on fait énormément de choses. Mais comme tout le monde, on travaille toute l'année, il y a des moments de fatigue, pour Miss France c'est pareil, mais je ne pense pas qu'on ait plus d'inconvénients que d'autres personnes." 

Quelle est votre définition de la beauté ? 

I-M : "Pour moi, la beauté c'est d'être bien dans sa peau, être rayonnante aussi. J'ai toujours trouvé ma maman très belle, je pense comme tout le monde avec sa maman, et ma grand-mère parce qu'elles sont rayonnantes, toujours souriantes, toujours positives… Ce sont mes modèles. La beauté c'est aussi donner envie aux gens de sourire."


  • Propos recueillis par Victoria Foltete (stagiaire à maCommune.info)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     31.01
    nuageux
    le 10/08 à 12h00
    Vent
    1.2 m/s
    Pression
    1013 hPa
    Humidité
    43 %

    Sondage