Moins de jeunes en apprentissage : le coup de gueule du chef étoilé Jacques Barnachon

Publié le 23/06/2020 - 11:58
Mis à jour le 23/06/2020 - 12:04

Vidéo devenue virale (+ de 80.000 vues...) •

C’en est trop pour Jacques Barnachon, chef du restaurant gastronomique de l'Etang du Moulin à Bonnétage. Dans une vidéo tournée le 15 juin 2020, il laisse entendre son incompréhension sur la difficulté de recruter des jeunes en apprentissage.

© Hélène Loget ©
© Hélène Loget ©

Après avoir fait découvrir aux internautes les coulisses du restaurant "L'Etang du Moulin" (chambre froide, cuisine, salle des arrivages), Jacques Barnachon laisse entendre sa colère : "Nous sommes à la recherche d'apprentis cuisinier(e)s, serveurs(e), sommeliers(ères), pâtissiers(ères) et je suis fâché, car je croise des parents et des élèves qui nous disent que l'Éducation nationale ne conseille pas d'aller en apprentissage, car c'est dur et il faut travailler ! Je ne suis pas content, car l'apprentissage c'est la voie de l'excellence, c'est le respect", explique le chef qui demande aux jeunes de venir "dans les métiers de l'artisanat, quel que soit le métier".

Jacques Barnachon s'adresse aussi aux parents : "Faites-leur faire de l'apprentissage, on peut aller plus haut que le bac. L'apprentissage , c'est la réussite d'un pays".

Nous avions rencontré le chef le temps d'un portrait en août 2017 (voir notre article), il nous confiait qu'il avait fait ses premiers lors d'un stage à l'hôtel de France à Villers le Lac où il a réellement découvert ce qu'était la cuisine : "j'ai vu qu'il y avait un chef de cuisine, une équipe, des produits, on peut faire des sauces, des gâteaux… Yves Droz Bartholet était mon maître d'apprentissage, il m'emmenait en dégustation de vin, voir des produits, cueillir des genévriers dans les champs au Bizot". Avec un CAP de cuisine, le chef est ensuite parti à Paris en 1989, puis a effectué un voyage en Thaïlande qui lui "a montré une autre culture" puis s'est rendu en Bourgogne en 1990 où il rencontre les chefs Jean-Pierre Silva et Jean Crotet, deux étoiles au guide Michelin.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Découvrez le nouveau projet des Vaites de la Ville de Besançon

La maire EELV de Besançon a présenté le nouveau projet des Vaites qui sera soumis au vote du conseil municipal le 30 septembre. Alors que le dossier suit son cours sur le plan judiciaire, la nouvelle version de l'écoquartier a été revue à la baisse avec près de 600 logements au lieu des 1.150 prévus, soit une emprise de 11,5 ha urbanisés contre 16,4 ha à l'origine du projet.

Agressions de soignants qui vaccinent : des maires de Bourgogne Franche-Comté signent une tribune dans Le Monde

Depuis l'ouverture de la vaccination au grand public en France, des agressions ont été signalées à l'encontre de médecins, pharmaciens et soignants dans plusieurs villes de l'Hexagone. Face à ces attaques, 466 maires, directeurs d'hôpitaux et professeurs de médecine, dont de Bourgogne Franche-Comté, ont signé une tribune parue dans Le Monde le 13 septembre dernier, appelant à "un sursaut républicain".

Un chercheur franc-comtois reçoit un financement du MIT pour savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable

VIDEO • Né à Devecey, historien de profession et directeur de recherche au CNRS à l'université de Franche-Comté au laboratoire Chrono-environnement depuis 2018, Emmanuel Garnier a reçu un financement en juin 2021 de 30.000€ du Harvard - MIT pour son projet sur le climat de demain intitulé "Paris facing the climatic crises of the little ice age 15th-19th centuries". Objectif : savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable…

Promotion des saucisses de Morteau et de Montbéliard : une nouvelle directrice et un nouveau président pour l’association A2M

L'Association représentative de la filière saucisse de Morteau IGP et saucisse de Montbéliard IGP négocie une transition en douceur, avec l'arrivée à sa tête de Jean-François Nicolet, recevant son siège de président des mains de Michel Delacroix, qui l'occupait depuis plus de vingt ans. Dans le même temps la direction de l'association est elle aussi en mouvement ; Claire Le Grand succède à Romaric Cussenot, en partance pour la Chambre interdépartementale d'agriculture, apprend-on ce lundi 13 septembre.

Haute-Saône : la plateforme d’appel pour les rendez-vous en centre de vaccination change de numéro

Depuis le lancement de la campagne vaccinale en Haute-Saône, une plateforme d’appel pour la vaccination a été mise en place afin de faciliter la prise de rendez-vous auprès des centres de vaccination du département. Le numéro change à partir de ce lundi 13 septembre.

En retard sur la vaccination, la Suisse généralise à son tour le pass sanitaire

Depuis le lundi 13 septembre 2021, la Suisse a décidé d’étendre largement l’obligation de pass sanitaire, face à une pandémie de Covid-19 qui continue de remplir les hôpitaux et les lits de soins intensifs et un taux de vaccination insuffisant. A titre de comparaison, en France, 69,7 % des habitants sont totalement vaccinés (46,6 M) contre 52,81 % en Suisse (4,54 M).

Des pompiers du Doubs vont apprendre la langue des signes

Afin de pouvoir accompagner dans certaines démarches ou prendre en charge une personne blessée souffrant de surdité, le service départemental d'incendie et de secours du Doubs propose à ses personnels une initiation à la langue des signes française. Premières sessions le lundi 13 et le mardi 21 septembre 2021 au centre de secours principal de Besançon-Est à Chalezeule.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.85
ciel dégagé
le 18/09 à 6h00
Vent
1.1 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
98 %

Sondage