Alerte Témoin

Moscovici explique son engagement avec Hollande

Publié le 11/07/2011 - 22:57
Mis à jour le 11/07/2011 - 22:57

Le député PS du Doubs, qui sera le coordinateur de la campagne de François Hollande, a justifié lundi son engagement avec ses amis auprès du député de Corrèze et estimé que c'était à son côté qu'ils porteraient le "plus efficacement cette voix réformiste".

"La fidélité à nos idées, le souci de la cohérence mais aussi la volonté de ne pas diviser notre parti nous conduisent à penser que c'est aux côtés de François Hollande que nous porterons le plus efficacement cette voix réformiste", écrit-il dans une tribune publiée dans Le Monde daté de mardi, rappelant le texte "L'Audace d'innover" qu'il avait initié.

"Avec François Hollande, nous assumons de vouloir dessiner une vision économique et sociale de gauche dans la mondialisation et refusons la tentation de la démagogie", assure l'ancien ministre pour qui "l'autarcie ou le protectionnisme ne feront que dégrader le niveau de vie et pénaliser nos entreprises très dépendantes de l'international".

"Notre choix est un choix d'adhésion. Nous prendrons toute notre place dans la campagne de François Hollande, en lui apportant toute la force de nos convictions sociales-démocrates et réformistes", assure le député du Doubs.

Le texte est signé d'une soixantaine d'élus, notamment de plusieurs sénateurs, comme Michèle André, Martial Bourquin, Yves Daudigny, de François Patriat, président du conseil régional de Bourgogne, de députés ainsi Marisol Touraine, Daniel Hoffmann Rispal, de présidents de conseils généraux Vincent Eblé, Michel Boutant.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Ludovic Fagaut appelle l’adjoint à la sécurité à « endosser le costume »

"L’insécurité ne doit pas devenir la norme..."  Suite aux récentes violences et incivilités dans le secteur de la Cité des Arts, le leader de l'opposition au conseil municipal de Besançon, le LR Ludovic Fagaut, appelle dans un communiqué Benoit Cyprinani à endosser le costume d'adjoint à la sécurité.

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Macron débloque 10 millions d’euros pour les policiers travaillant la nuit

Au cours d'une visite surprise dans un commissariat parisien dans la soirée du lundi 27 juillet 2020, Emmanuel Macron a annoncé le versement d'une "indemnité spécifique" pour les policiers travaillant de nuit, pour un montant total de 10 millions d'euros. Il s'agit d'une des revendications exprimées par les syndicats de police lors de leur rencontre avec le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 20 juillet.

Climat : des mesures concrètes au menu du Conseil de défense écologique

La Convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète : avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé lundi 27 juillet 202 de premières mesures "réglementaires" inspirées des propositions des 150 citoyens à l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, mais jugées timorées par les écologistes et des ONG.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.92
    ciel dégagé
    le 15/08 à 6h00
    Vent
    0.65 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    87 %

    Sondage