Municipales 2014 : la liste des 44 communes du Doubs qui n'ont pas assez de candidats

Publié le 06/03/2014 - 22:39
Mis à jour le 07/03/2014 - 17:34

Alors que le dépôt des candidatures pour les municipales désormais obligatoire, même pour les communes de moins de 1.000 habitants est clos depuis ce jeudi 6 mars 2014 à 18h, deux communes du Doubs sont sans candidat déclaré et 42 n'en n'ont pas assez.

dsc_9297.jpg
© carvy

10.350 candidats

PUBLICITÉ

Depuis le 17 février, la préfecture du Doubs a enregistré 10.350 candidatures dont 3.903 conseillers municipaux sortants. Le taux de renouvellement de  62% est donc relativement important. Dans le détail, dans le Doubs ,172 listes représentant 4.038 candidats ont été déposée dans les communes de plus de 1.000 habitants. Pour les communes de moins de 1.000 habitants où le déclaration personnelle est désormais obligatoire, 6.312 candidatures individuelles ont été enregistrées.

Sur 594 communes dans le département du Doubs, deux sont sans candidats 

  1. Rang (arrondissement de Montébéliard)
  2. Chapelle des Bois (arrondissement de Pontarlier) 

42 communes de moins de 1000 habitants enregistrent un nombre de candidatures insuffisant par rapport au nombre de sièges de conseillers municipaux à pourvoir :

  1. Adam-lès-Passavant
  2. Amathay-Vésigneux
  3. Arc-sous-Montenot
  4. Arguel
  5. Avilley
  6. Bians-les-Usiers
  7. Bouverans
  8. Chapelle-d’Huin
  9. Charmauvillers
  10. Chassagne-Saint-Denis
  11. Châtelblanc
  12. Chaux-lès-Passavant
  13. Corcelles-Ferrières
  14. Dompierre-les-Tilleuls
  15. Echevannes
  16. Epenouse
  17. Fallerans
  18. Fuans
  19. Laval-le-Prieuré
  20. Longeville
  21. Malans
  22. Montbéliardot
  23. Mont-de-Laval
  24. Montflovin
  25. Montmahoux
  26. Nods
  27. Orve
  28. Oye-et-Pallet
  29. Passavant
  30. Pont-les-Moulins
  31. Rigney
  32. Rignosot
  33. Saint-Georges-Armont
  34. Saint-Gorgon-Main
  35. Saules
  36. Scey-Maisières
  37. Sombacour
  38. Thiébouhans
  39. Vennes
  40. Vernierfontaine
  41. Viéthorey
  42. Villars-sous-Dampjoux
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Après l'annonce officielle de son investiture ce mercredi 10 juillet 2019 dans la soirée , le candidat officiel d'En Marche à Besançon a réagi sur sa  page Facebook. Éric Alauzet a dévoilé une des quatre priorités issues de sa consultation auprès des Bisontins : la santé.

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Dans une lettre aux Bisontins, le candidat socialiste, place publique société civile, a souhaité faire part de ses priorités : transition écologique, qualité de vie pour tous et attractivité de Besançon et de sa communauté urbaine. Au-delà, Nicolas Bodin souhaite "ouvrir la voie vers de nouvelles méthodes de gouvernance plus ouvertes et inclusives".

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Le nom du candidat désigné  par En Marche pour les municipales devait être annoncé ce lundi 1er juillet lors de la seconde vague d'investiture. Mais LREM a fait un pas en arrière et a repoussé l'annonce au 10 juillet. En coulisses, le nom d'Éric Alauzet revient avec force et insistance. Alexandra Cordier quant à elle ne souhaite pas commenter l'imbroglio politique bisontin dans l'attente de la décision du bureau exécutif. Difficile de savoir si le match se joue encore...

Anne Vignot pressentie tête de liste de l’ « Équipe » EELV – PCF – À Gauche Citoyen

Anne Vignot pressentie tête de liste de l’ « Équipe » EELV – PCF – À Gauche Citoyen

Plus de cohérence ? Plus d'humain dans la politique ? Plus d'écologie ? Plus d'union ? Tels étaient les maîtres mots mis en avant lors de la conférence de presse qui s'est tenue ce mercredi 3 juillet 2019 salle Bidault au Kursaal de Besançon en présence de membres de "l'Équipe", composée de plusieurs formations politiques à savoir d'élus d'EELV avec en tête Anne Vignot, du PCF, ou encore "À Gauche Citoyen"et quelques dissidents du PS …

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.48
partiellement nuageux
le 17/07 à 6h00
Vent
0.9 m/s
Pression
1015.34 hPa
Humidité
84 %

Sondage