Municipales (moins de 1.000 habitants) : la pièce d’identité finalement pas obligatoire

Publié le 19/03/2014 - 15:38
Mis à jour le 20/03/2014 - 08:46

A la demande de l'Association des maires de France (AMF), présidée par le député-maire de Lons-le-Saunier Jacques Pélissard, le ministre de l’Intérieur Manuel Valls annule l’obligation des électeurs à présenter, en plus de leur carte d’électeur, un titre d’identité dans les commune de moins de 1.000 habitants.

la carte d’électeur suffit

"Plusieurs maires, notamment de communes rurales s’étaient alarmés des conséquences de cette obligation d’une double présentation et l'AMF, également alertée par les associations départementales de maires (dont l'AMF70), s’était faite le relais de leurs craintes auprès du ministre de l’Intérieur", indique l’AMF, laquelle avait écrit à Manuel Valls pour lui en faire.
 
"Il n’est pas question de contraindre l’expression du droit de vote en favorisant une abstention déjà trop significative", a répondu le ministre de l’Intérieur à Jacques Pelissard, ajoutant "dans les communes les moins peuplées, la connaissance qu’a le maire de ses administrés suffit souvent à garantir le bon déroulement du vote malgré l’absence d’une pièce d’identité officielle".
 
"Dans toutes les communes dont le conseil municipal est élu au srutin majoritaire, soit 26 950 communes, aucune pièce d’identité ne sera exigée", a encore précisé Manuel Valls, indiquant avoir donné "les instructions nécessaires pour que tous les maires des communes concernées par cette modification soient immédiatement informés".
 
Les électeurs inscrits sur les listes électorales dans les communes de moins de 1000 habitants vont donc pouvoir voter sans avoir l’obligation de présenter une pièce d’identité en vertu d'un nouveau décret qui va être publié au Journal officiel jeudi 20 mars.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Béatrix Loizon, la nouvelle présidente de Doubs Tourisme

Béatrix Loizon, conseillère départementale du canton d'Ornans depuis 2014, a été élue présidente de Doubs Tourisme (comité départemental du tourisme du Doubs - CDT) par les membres du conseil d'administration lors de son assemblée générale du 24 septembre 2021. Elle succède à Pierre Simon, président du CDT depuis 2015.

Présidentielle 2022 : un comité de soutien à Emmanuel Macron dans le Grand Besançon

À l'initiative de Karima Rochdi,  conseillère municipale de Besançon (groupe  LREM – MoDem), et de cinq autres personnalités locales, un comité de soutien à l’action du Président de la République a été  créé  à l'échelle du Grand Besançon ce jeudi 16 septembre 2021.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.89
couvert
le 28/09 à 12h00
Vent
3.17 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
84 %

Sondage