Le Grand Besançon mutualise ses services "pour une intercommunalité renforcée"

Publié le 25/11/2015 - 15:50
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:45

Depuis plusieurs années, la Ville de Besançon et son agglomération sont engagées dans un processus de rapprochement traduit par des transferts de compétences en plus de la mise en place de services communs et de services partagés.

logo-gb-quadri.jpg
© www.grandbesancon.fr
PUBLICITÉ

Cette évolution a été renforcée par la loi du 16 décembre 2010 qui prévoit la mise en place, en 2015, d’un schéma de mutualisation des services par chaque intercommunalité.

Les enjeux de la mutualisation

La mise en place de la réforme territoriale et les évolutions législatives récentes (loi MAPTAM, loi LAMY, loi ALUR, loi NOTRe) consolident le bloc communal et intercommunal et renforcent le rôle des intercommunalités. En même temps, le contexte financier est marqué par une baisse drastique des dotations de l’Etat.

Les mutualisations représentent donc un véritable levier à mobiliser pour :

  • renforcer l’efficience des organisations et gagner en efficacité,
  • répondre aux besoins de nouveaux services et satisfaire les attentes des habitants, disposer du niveau d’expertise requis par les compétences exercées et les projets du territoire, maîtriser la complexité croissante des normes,
  • optimiser les moyens et les ressources pour faire face au désengagement de l’Etat.

Une nouvelle étape dans la mutualisation des services

  • Une direction générale unique

Déjà deux directeurs généraux adjoints des services (DGAS) ont été mutualisés: le premier en charge des Ressources humaines et le second en charge des Finances et du Conseil de gestion. La fonction de directeur général des services techniques (DGST) est également mutualisée depuis le 1er octobre 2015.

Une nouvelle étape significative a également été franchie dans la convergence des organisations avec la mise en place d’instances paritaires communes à la CAGB (communauté d'agglomérations du Grand Besançon), la Ville de Besançon et au CCAS (comités techniques ; comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail). Enfin, cette évolution sera consolidée par la mise en place d’ici début 2016 d’une direction générale unique entre la Ville de Besançon et la CAGB 

  • De nouveaux services communs

De nouveaux services communs seront mis en place au 1er janvier 2016, permettant d’harmoniser les champs d’intervention :

  • services des finances, conseil de gestion interne et externe
  • qualité, évaluation, gestion du patrimoine
  • services juridiques, services en charge de la préparation et du suivi des assemblées,
  • gestion des assurances, gestion du courrier,
  • parc Auto Logistique (activité déjà partagée pour laquelle une mise en conformité juridique est nécessaire)

Le dispositif mutualisé existant permet déjà d’accompagner les communes dans leurs opérations d’investissement. Celles-ci ont par ailleurs exprimé de nouvelles attentes dans plusieurs domaines : commande publique, juridique, ressources humaines, informatique, technique, transversal. Deux groupes de travail, composés d’élus et de techniciens, proposeront d’ici la fin de l’année de nouvelles dispositions pour mieux les accompagner.

Une démarche évolutive

S’agissant d’une démarche évolutive, le schéma de mutualisation des services sera complété en fonction des nouvelles orientations politiques de la CAGB ou des évolutions législatives. Rendu obligatoire par la loi, le schéma de mutualisation des services contribuera à consolider l’intercommunalité, dans un environnement en pleine mutation, pour plus de cohérence, de complémentarité et d’efficacité dans l’action.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Saint-Jacques : signature de la vente du foncier de la Grande bibliothèque

Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon et président de Grand Besançon Métropole ainsi que Chantal Carroger, directrice générale du Centre Hospitalier Universitaire de Besançon, ont signé ce 9 décembre 2019 la vente au Grand Besançon du foncier de la Grande Bibliothèque Saint-Jacques évalué à 2,1 millions d’euros.

Besançon : le « 119 Grande Rue » de la manufacture horlogère Utinam souffle sa première bougie

La manufacture horlogère bisontine Utinam a fêté le premier anniversaire de son espace "le 119 Grande Rue" à Besançon les 6 et 7 décembre 2019. L'occasion de présenter de nouveaux modèles de montres et la création d'un atelier-expérience "Dans la peau d'un horloger" pendant le mois de décembre.

C’est le Noël de Casse Noisette à la chocolaterie Fabrice Gillotte à Besançon !

Le chocolatier Meilleur ouvrier de France Fabrice Gillotte émerveille les gourmandes et des gourmands comme chaque année avec ses créations spéciales… En 2019, le thème est le Noël de Casse Noisette avec ses langues de chat qui feront danser les papilles, ses rochers à gravir sans effort, ses marrons glacés qui feraient fondre un iceberg, sans oublier ses fameuses truffes qui n'ont pas dit leur dernier mot. Et ce n'est pas tout : découvrez toutes les créations de Noël signées Fabrice Gillotte.

Crédit Agricole Franche-Comté s’associe à La Reine des Neiges II : Tentez de gagner un voyage en Islande pour 4 personnes et de nombreux cadeaux !

PUBLI-INFO • Du 12 novembre 2019 au 12 janvier 2020, participez à l'opération "Compte de Noël" du Crédit Agricole Franche-Comté en récupérant votre code dans une agence. L'occasion pour les participants de se donner la chance de remporter de merveilleux cadeaux de Noël pour toute la famille : un voyage en Islande pour 4 personnes, un pack Disney La Reine des Neiges II et des cartes cadeaux d'une valeur unitaire de 150€ !

Une convention pour définir les moyens des Chambres de commerce et d’industrie en Bourgogne Franche-Comté

Bernard Schmeltz, préfet de Bourgogne-Franche-Comté, préfet de Côte-d'Or, et Rémy Laurent, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bourgogne Franche-Comté, ont signé lundi 2 décembre 2019 une convention définissant les moyens alloués et les objectifs fixés aux CCI de Bourgogne Franche-Comté pour les trois prochaines années. Le tout, dans un contexte de baisse très importante de la ressource des CCI.

Municipale Besançon : les propositions de Karim Bouhassoun pour le développement économique

Karim Bouhassoun, du mouvement "Bisontines – Bisontins" a profité mardi 3 décembre 2019 de sa visite au sein de la manufacture horlogère Vuillemin de Franois afin de présenter son programme économique et industriel pour "l’attractivité économique et le développement des filières" du territoire du Grand Besançon Métropole.

Temporis, ‘‘LA’’ solution locale et indépendante en termes d’emploi

Publi-info • Vous cherchez un job ? Vous cherchez à recruter une comptable, un responsable de production et même un intérimaire pour un remplacement ? En Franche-Comté, Temporis (Intérim et recrutement) sait apporter une solution adaptée à vos besoins parce que les 11 collaborateurs de cette entreprise savent aller au-delà du traditionnel CV.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.69
couvert
le 11/12 à 3h00
Vent
1.4 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
59 %

Sondage