Nadine Morano : "La France n'exerce plus de leadership en Europe"

Publié le 15/05/2014 - 10:35
Mis à jour le 15/05/2014 - 10:36

L'ex-ministre sous Nicolas Sarkozy et tête de la liste UMP pour la zone du grand Est à l'élection européenne 2014, Nadine Morano, était en Franche-Comté ce mercredi 14 mai 2014. L'occasion pour la candidate et son numéro 2, Arnaud Danjean, d'appeler la population à se rendre aux urnes le 25 mai mais aussi de parler de la paix au sein de l'Union européenne ainsi que de la "politique désastreuse menée par la gauche" en France.

 ©
©

"Aujourd'hui, la France n'exerce plus de leadership" a déclaré Nadine Morano, "Sous Nicolas Sarkozy, il y avait un vrai leadership. Aujourd'hui, nous sommes en recul à la fois sur la scène européenne et internationale et c'est grave pour la France". Elle explique que "Si notre économie va mal, ce n'est pas à cause de l'euro puisque l'Allemagne a la même monnaie et a une balance commerciale excédentaire de 198 milliards d'euros, alors que la France a une balance déficitaire de 72 milliards. Donc tout ça n'est pas de la faute de Bruxelles mais de la France. François Hollande mène une politique désastreuse et incohérente".

"Un acquis fragile : la paix"

Nadine Morano a souligné un aspect de l'Union européenne : la paix. "Le premier acquis de l'Union européenne dont on ne parle plus, c'est la paix, c'est ce qu'ont réussi a faire les pères fondateurs. Je n'entends jamais nos adversaires parler de paix !"

Arnaud Danjean insiste en expliquant qu’"il faut arrêter de penser que la paix est un concept ringard ou qui va de soi". Il raconte que "Aujourd'hui j'ai 40 ans, j'ai connu la guerre dans les Balkans, j'ai vu ce qu'était la guerre dans les années 90 juste après avoir voté "non" à Maastricht. (...) Outre le fait que j'ai vu des horreurs à 25 ans sur le continent européen, j'ai vu une diplomatie allemande qui joue toute seule, une diplomatie française qui joue toute seule, une diplomatie britannique qui joue toute seule qui font croire qu'elles ont des intérêts nationaux dans les Balkans depuis la guerre de 1914, qui n'arrivent pas à  se mettre d'accord, avec un conflit qui dure... Je vois que 20 ans après, quand on arrive à régler des choses, c'est parce qu'on est ensemble et on est en paix parce qu'on est unis." termine-t-il.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Régionales en Bourgogne Franche-Comté : les candidats et la fusion des régions

Depuis 2015, la Bourgogne et la Franche-Comté font destin commun. Une fusion qui n'est pas pour autant acceptée par tous les habitants. Certains y voient une perte d'identité et de visibilité. Comment les candidats aux élections régionales voient-ils cette rivalité entre les deux ex régions et entre Besançon et Dijon ?

Régionales et Départementales 2021 : déplacement de trois bureaux de vote à Besançon

Dans le cadres des élection régionales et départementales de 20 et 27 juin 2021, la Ville de Besançon a essayé de maintenir les bureaux de vote à leur adresse habituelle mais trois d’entre eux ont dû être déplacé. Ces élections ont la particularité d’être un double scrutin simultané et nécessitent une organisation particulière, le nombre de bureau de vote passant de 68 à 136.

Poutine salue un sommet « constructif » avec Biden mais n’annonce rien

Le président russe Vladimir Poutine a jugé mercredi 16 juin 2021 que son premier sommet avec son homologue américain Joe Biden avait été constructif, "sans animosité", mais n'a pas annoncé d'initiative concrète. Les deux hommes se sont retrouvés à Genève pour essayer d'apaiser les tensions très fortes entre les deux pays.

Régionales en Bourgogne-Franche-Comté : quel candidat répond le mieux à l’urgence climatique ?

+ Réaction EELV • Le Réseau Action Climat a publié ce jeudi 17 juin une analyse des programmes des quatre principaux candidats pour la Région Bourgogne-Franche-Comté, au regard de leurs propositions pour faire face à l’urgence climatique et sociale. Alors que Marie-Guite Dufay (PS-PCF) et Denis Thuriot (LREM) proposent "des programmes insuffisants", Gilles Platret (LR) et Julien Odoul (RN) "sont largement à la traîne et ne tiennent visiblement pas compte de l’urgence climatique", selon l'étude.

Régionales 2021 : Gabriel Attal à Besançon en soutien au candidat LREM

Pour remplacer la venue de Jean Castex, c'est le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal qui vient soutenir Denis Thuriot, candidat de la majorité présidentielle aux élections régionales en Bourgogne Franche-Comté lors d'un meeting à Besançon ce vendredi 18 juin 2021. Une dizaine de gilets jaunes se sont rendus sur place afin d'attendre l'arrivée du porte-parole du gouvernement.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.12
nuageux
le 19/06 à 21h00
Vent
1.51 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
94 %

Sondage