Une série documentaire de l'affaire du "petit Grégory" sur Netflix

Publié le 12/11/2019 - 20:03
Mis à jour le 19/11/2019 - 14:58

5 épisodes •

Netflix a dévoilé mardi 12 novembre 2019 la bande-annonce de la série documentaire sur l'affaire du petit Grégory. Elle sortira le 20 novembre…

34 ans après la disparition de Grégory Villemin, une série documentaire sera diffusée sur Netflix à partir du 20 novembre 2019. Elle s'appelle "Grégory".

Cette série est produite par Elodie Polo Ackermann. Gilles Marchand est le "showrunner", c'est-à-dire la personne responsable du suivi quotidien sur une série télévisée. La journaliste Patricia Tourancheau a également participé au projet.

 Cinq épisodes d'une heure chacun vont retracer cette disparition non élucidée.

Une première bande-annonce du documentaire  Grégory » a été diffusée ce lundi 11 novembre par Netflix. Une minute et quarante-deux secondes d'alternance d'images d'archives, de coupures de presse d'époque et d'interviews de spécialistes.

Le 16 octobre 1984, le corps de Grégory Villemin, 4 ans, était découvert pieds et poings liés dans les eaux de la Vologne (Vosges). Depuis trente-quatre ans, l'affaire a connu de multiples rebondissements. La cour d'appel de Paris doit examiner prochainement les problèmes de procédure liés à la mise en examen de Murielle Bolle, mineure au moment des faits.

Placée en garde à vue début novembre 1984, Murielle Bolle, âgée alors de quinze ans, avait accusé son beau-frère Bernard Laroche d'avoir kidnappé le petit garçon en sa présence. Elle s'était ensuite rétractée en dénonçant la contrainte des gendarmes. Depuis, Murielle Bolle n'a cessé de clamer l'innocence de Bernard Laroche, abattu par Jean-Marie Villemin, le père de Grégory, en 1985.

Aujourd'hui encore, sa volte-face reste au cœur de l'enquête. En novembre, le Conseil constitutionnel lui a accordé une grande victoire en censurant plusieurs dispositions de l'ordonnance de 1945 sur « l'enfance délinquante », qui régissait alors le traitement judiciaire des mineurs, telle que rédigée à l'époque. Les Sages estimaient que la garde à vue de l'adolescente s'était déroulée dans des conditions non constitutionnelles, la loi ne prévoyant alors, par exemple, ni présence d'un avocat ni notification du droit de se taire.

(Avec AFP)

Info +

L'affaire Grégory a inspiré d'autres chaînes de télévision. En décembre 2018, France 3 avait diffusé une série documentaire sur ce fait divers baptisée « La Malédiction de la Vologne ». « Pour raconter l'affaire Grégory, nous avons focalisé le récit sur l'essentiel : le crime, la vallée, la famille », expliquait le réalisateur cité par France 3.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Raid Amazones 2022 : un coup de pouce pour deux Bisontines engagées avec l’association « SOS Préma »

Audrey Stoerkel et Orianne Muscillo, auxiliaires de puériculture en salle de naissance au CHRU de Besançon, ont décidé de participer à l’aventure et de participer au Raid Amazones en novembre 2022. Elles parrainent l'association "SOS Préma » qui aide à la prise en charge des bébés prématurés ainsi que de leurs parents.

20 % des habitants de Bourgogne-Franche-Comté en difficulté pour utiliser internet

Selon un récent rapport de l’Insee, 440.000 habitants de 15 ans et plus  n'ont pas utilisé internet au cours de l'année 2019. L’ouest de la Bourgogne Franche-Comté est encore plus concerné par cette "illettrisme numérique"  caractérisé par l'inaptitude à utilisé les outils numériques au quotidien.

Plus de 700 personnes présentes pour la marche militante contre l’homophobie et la transphobie à Besançon

Les agressions liées à l’orientation sexuelle sont en hausse depuis plusieurs années en France comme partout dans le monde. Face à cette recrudescence des agressions lgbtqiaphobes, des associations bisontines ont décidé de se rendre visibles à l’occasion du mois des fiertés lors d’une marche militante qui s'est déroulée ce samedi 21 mai 2022 à 14h00 au parc Micaud à Besançon.

Solidarité : un couple d’artistes bisontins vend des oeuvres pour aider l’Ukraine

L’actualité française a quelque peu pris le dessus sur l’actualité en Ukraine et pourtant, la guerre continue, des familles continuent de fuir le pays pendant que des femmes et des hommes luttent contre l’envahisseur russe. En solidarité, Marianne Blanchard, dessinatrice, et son compagnon Antony Maraux, artiste peintre, tous les deux originaires de Besançon, ont décidé de proposer quelques unes de leurs oeuvres dont une grande partie des bénéfices sera reversée à la Croix Rouge de Besançon.

Chantal Carroger, la directrice du CHU de Besançon, part en retraite

Après sept années passées à la direction générale du CHU de Besançon, Chantal Carroger quittera ses fonctions le 23 mai 2022 pour partir en retraite. L’intérim sera assuré par Emmanuel Luigi, actuel directeur général adjoint, jusqu’à la nomination d’un nouveau directeur général dont la prise de fonction débutera au 1er janvier 2023.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.21
ciel dégagé
le 29/05 à 0h00
Vent
1.54 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
40 %

Sondage