Non à la déchéance : quinze élus de Besançon montent au créneau

Publié le 05/02/2016 - 12:18
Mis à jour le 06/02/2016 - 10:37

Quinze élus de la Ville de Besançon, dont cinq maires adjoints,  ont décidé d'écrire au Premier ministre  Manuel Valls et aux parlementaires pour s'opposer au projet de loi d’extension de la déchéance de nationalité. Ils estiment que la déchéance "met en danger les valeurs de la République bien plus qu' il ne protégerait nos concitoyens".

sldfqwpk-fotolia-37979828-subscription-xxl.jpg
© dr
PUBLICITÉ

« Nous ne voulons pas de la déchéance de nationalité ». Le message est clair. Dans un courrier adressé au Premier ministre et aux parlementaires. Les élus locaux disent intervenir en qualité d’élus de la République et appellent le gouvernement à retirer le texte d’autant, que selon eux, cette mesure ne sera d’aucune efficacité dans la lutte contre le terrorisme et les phénomènes de radicalisation.

« La République a su rester forte jusqu’aujourd’hui parce qu’elle était une et indivisible. Accepter de traiter nos concitoyens binationaux d’une manière différente des autres citoyens français nous éloignerait de nos valeurs et fragiliserait « le vivre ensemble » . En effet cette mesure ne concernerait que les citoyens binationaux, car il est écrit dans le texte que cette peine ne peut être prononcée « si elle a pour résultat de rendre la personne condamnée apatride » 

A noter que le conseil fédéral du Parti socialiste du Doubs s’est également pronnoncé contre l’inscription de la déchéance de la nationalité dans la constitution dans une motion. (voir ci-dessous)

Les 15 élus signataires : 

  • Anne VIGNOT: Maire adjointe de Besançon (EELV)
  • Marie ZEHAF : Maire adjointe de Besançon (PS)
  • Christophe LIME : Maire adjoint de Besançon (PCF)
  • Danièle POISSENOT : Maire adjointe de Besançon  (PS)
  • Solange JOLY: Maire adjointe de Besançon (PCF) 
  • Emile BRIOT  : Conseiller municipal délégué de Besançon (PCF)
  • Thibaut BIZE : Conseiller municipal délégué de Besançon (PCF)
  • Claudine CAULET : Conseillère municipale délégué de Besançon
  • Myriam EL YASSA : Conseiller municipal délégué de Besançon (PS)
  • Pauline JEANNIN : Conseillère municipale délégué de Besançon (EELV)
  • Elsa MAILLOT: Conseillère municipale délégué de Besançon (PCF)
  • Anthony POULIN : Conseiller municipal délégué de Besançon (EELV)
  • Yannick POUJET : Conseiller municipal délégué de Besançon (PS)
  • Francoise  PRESSE : Conseillère municipale délégué de Besançon (EELV)
  • Rosa REBRAB : Conseillère municipale délégué de Besançon (SC)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

La République en marche a dévoilé lundi ses 19 premiers candidats pour les élections municipales, de Toulon à Mayenne en passant par Pontarlier, en se fixant l'objectif d'atteindre au moins 10.000 conseillers municipaux après mars 2020. Sans surprise, Pierre Simon a été désigné par la commission nationale d'investiture sur Pontarlier. À BesançonIl faudra encore patienter jusqu'à fin juin début juillet pour savoir qui sera investi par "En Marche". 

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Lors des élections européennes de mai dernier, le Parti socialiste a connu une défaite historique en France. Avec 6,2 % des voix, le PS se situe loin derrière les autres grands partis français. Aujourd’hui, le PS lance un appel pour s’associer avec les écologistes qui rejoignent les mêmes valeurs. Martial Bourquin, sénateur du Doubs, approuve cet appel.

72 maires et élus locaux de droite et du centre expriment leur soutien à Macron

72 maires et élus locaux de droite et du centre expriment leur soutien à Macron

72 maires et élus locaux de droite et du centre ont exprimé dans une tribune, diffusée samedi par le Journal du Dimanche, leur soutien à Emmanuel Macron, au moment où le parti de droite Les Républicains subit une crise profonde après sa déroute aux élections européennes. Parmi eux, on retrouve notamment le maire  "Agir" de Vesoul, Alain Chrétien.

Emmanuel Macron au vernissage de l’exposition « Yan Pei-Ming face à Courbet » lundi 10 juin

Emmanuel Macron au vernissage de l’exposition « Yan Pei-Ming face à Courbet » lundi 10 juin

Le programme de la visite présidentielle • Le président de la République sera bien à Ornans ce  lundi 10 juin 2019  le jour même du bicentenaire de la naissance de Gustave Courbet (10 juin 1819) pour l'inauguration de la nouvelle exposition "Yan Pei-Ming face à Courbet". Cette dernière fait partie des 15 en France ayant reçu cette année le label "Exposition d’intérêt national" du ministère de la Culture. Le Président de la République sera accompagné par Franck Riester, ministre de la Culture, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, et Sébastien Lecornu, ministre chargé des Collectivités territoriales.

Projet de loi santé : Martial Bourquin dépose des amendements pour lutter contre les déserts médicaux

Projet de loi santé : Martial Bourquin dépose des amendements pour lutter contre les déserts médicaux

Dans le cadre du projet de loi Organisation du système de santé e, débat actuellement au Sénat, le PS Martial Bourquin a déposé des amendements visant à lutter contre les déserts médicaux et propose le conventionnement sélectif  ou "territorialisé" des médecins libéraux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.58
couvert
le 20/06 à 3h00
Vent
2.22 m/s
Pression
1014.66 hPa
Humidité
98 %

Sondage