Notre-Dame de Paris : les réactions en Franche-Comté

Publié le 16/04/2019 - 12:19
Mis à jour le 18/04/2019 - 11:36

Suite au violent incendie qui a frappé la cathédrale Notre-Dame de Paris lundi 15 avril 2019, les réactions sont très nombreuses, y compris à Besançon et en Franche-Comté…

La cathédrale Notre-Dame de Paris victime d'un violent incendie le 19 avril 2019.
 © Judikael Hirel/Twitter
La cathédrale Notre-Dame de Paris victime d'un violent incendie le 19 avril 2019. © Judikael Hirel/Twitter

Christine Bouquin, présidente du Département du Doubs et présidente du SDIS 25

"C’est tout un symbole, un monument au cœur de 900 ans de l’histoire de France qui disparait. La puissance du feu qui ravage et détruit si rapidement l’œuvre des hommes bouleverse chacun d’entre nous, car c’est une part de notre patrimoine qui est ici détruite en une soirée. Cette grande Dame aujourd’hui démunie se relèvera pour continuer à incarner l’Histoire de notre pays. Je ne doute pas de la solidarité nationale pour préserver ce joyau".

Christine Bouquin tient à souligner "le travail exemplaire des 400 sapeurs-pompiers mobilisés, parfois au péril de leur vie". Elle souhaite rendre hommage à leur courage et à leur professionnalisme.

Le diocèse de Besançon

Mgr Jean-Luc Bouilleret et l'ensemble des fidèles du diocèse de Besançon "s'associent à la peine des catholiques parisiens et des habitants de la capitale. Le diocèse assure Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, de son soutien et de ses prières en ces heures difficiles."

Les pensées du diocèse vont également "aux nombreux pompiers mobilisés durant des heures. Grâce à leur travail, le feu est désormais maîtrisé ; des objets liturgiques et des reliques ont éyé sauvés".

L'archevêque de Besançon tient à remercier "chacun pour les messages de sympathie qui arrivent du monde entier. Notre-Dame de Paris est un symbole de la vie chrétienne et ce terrible incendie marque les esprits bien au-delà de la capitale."

Ce soir, à 20 heures, les cloches de la cathédrale Saint-Jean-Saint-Etienne ainsi que celles de toutes les églises du diocèse, résonneront en témoignage de soutien.

Yves Krattinger, président du Département de la Haute-Saône

"Au lendemain du terrible incendie qui a ravagé Notre-Dame à Paris, je tiens à exprimer toute ma reconnaissance envers les sapeurs-pompiers qui ont lutté toute la nuit pour préserver l’un des monuments français les plus célèbres au monde. J’ai une pensée particulière pour le sapeur-pompier, grièvement blessé dans l’exercice de ses fonctions.

Comme tous les Français attachés à notre patrimoine national, j’espère que les dégâts occasionnés par ces impressionnantes flammes pourront être réparés, afin de redonner tout son éclat à ce joyau architectural." 

Christophe Grudler et ses colistiers suspendent leur campagne européenne

"L’incendie de Notre Dame de Paris, mardi soir, est un choc pour la Nation française et pour le monde entier. Dans ce contexte, Nathalie Loiseau, qui conduit la liste Renaissance (LREM/Modem) aux élections européennes, a décidé de s’associer au recueillement national en suspendant toutes ses actions de campagne à partir de ce mardi. Christophe Grudler, colistier de Nathalie Loiseau, approuve totalement cette démarche. Dès ce mardi, il a suspendu ses activités publiques de campagne, notamment une émission en direct d’une heure « spéciale Europe » où il devait intervenir sur la Radio Télévision Suisse (RTS) depuis Paris.

Concernant le drame de Notre Dame de Paris, le conseiller départemental du Territoire de Belfort, qui est aussi historien de formation et passionné de patrimoine, a réagi dès mardi soir sur sa page Facebook et sur Twitter (voir ci-dessous). Il s’associe pleinement à l’appel du président de la République, au nom de la Nation, pour le lancement rapide d’une souscription nationale pour rebâtir Notre Dame. « Du haut de cette cathédrale, 900 ans d’histoire de France et du monde nous regardent. Et attendent de nous voir agir, solidairement, pour la reconstruction. », commente Christophe Grudler qui entend s’investir dans la collecte de fonds « au nom de notre histoire, de l’âme de cette cathédrale, et de la mémoire des hommes et des femmes qui nous l’ont léguée depuis tant de générations."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

notre dame de paris

Incendie à Notre-Dame de Paris : Marie-Guite Dufay proposera une aide à la reconstruction en assemblée plénière

Quelques jours après l’incendie qui a détruit une partie de la cathédrale Notre-Dame de Paris le 15 avril 2019, la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay, annonce qu’elle proposera une aide à la prochaine assemblée plénière pour la reconstruction de la partie meurtrie de l’édifice.

Les cloches de la cathédrale Saint-Jean et des églises du diocèse de Besançon résonneront ce soir pour Notre-Dame de Paris

Mgr Jean-Luc Bouilleret et l’ensemble des fidèles du diocèse de Besançon « s’associent à la peine des catholiques parisiens et des habitants de la capitale » dans un communiqué de mardi 16 avril 2019, au lendemain du terrible incendie qui a frappé la cathédrale Notre-Dame de Paris. Ce soir, à 20 heures, les cloches de la cathédrale Saint-Jean-Saint-Etienne ainsi que celles de toutes les églises du diocèse de Besançon, résonneront en témoignage de soutien.

Incendie à Notre-Dame de Paris : un exploitant forestier “inquiet” du stock de chêne disponible

Groupe Charlois, entreprise de la Nièvre et premier producteur français de bois de chêne, fera un don en nature pour la reconstruction de la charpente incendiée de Notre-Dame de Paris lundi 15 avril 2019, mais son dirigeant se dit « inquiet des disponibilités de bois » pour reconstruire la cathédrale.

Notre Dame de Paris, défigurée mais encore debout, sera “rebâtie” promet Macron

Ravagée ce lundi 16 avril 2019 par un incendie, apparemment accidentel, Notre-Dame de Paris a été défigurée mais ne s’est pas totalement effondrée grâce à l’intervention des pompiers qui sont parvenus à maîtriser les flammes et sauver la structure de l’édifice, qu’Emmanuel Macron a promis de « rebâtir ». Une souscription nationale va d’ailleurs être lancée, a confirmé Emmanuel Macron, pour aider à une reconstruction qui s’annonce longue et difficile.

La cathédrale Notre-Dame de Paris en proie aux flammes

Un important incendie impacte la cathédrale Notre-Dame de Paris ce lundi en fin de journée. Il serait « potentiellement lié » aux travaux de rénovation au niveau de la flèche de l’édifice selon les pompiers. Les dégâts seraient déjà considérables.

Politique

Le Sénat adopte un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin à 20 ans d’inaction publique 

Le Sénat a adopté à l'unanimité, le 11 avril 2024, un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin au désengagement de l’État en la matière et qui met à mal la filière apicole et les pollinisateurs sauvages. ”Une victoire importante et une avancée majeure, vingt ans après la détection de cette espèce sur le territoire national”, pour Jean-François Longeot, sénateur du Doubs. 

Haut Conseil des finances publiques : le gouvernement n’a “pas les moyens” de réaliser des baisses d’impôts sèches

Pierre Moscovici, président du Haut Conseil des finances publiques (HCFP), a estimé mercredi 17 avril 2024 que le gouvernement "n'avait pas les moyens" au vu de l'état de ses finances publiques, de faire des "baisses d'impôts sèches", contrairement aux promesses de l'exécutif.

Élections européennes du 9 juin 2024 : modalités pour s’inscrire et voter

Le 9 juin 2024, les Français en âge de voter et les ressortissants d’un État-membre de l’Union européenne résidant en France seront appelés à voter pour l’élection des représentants de la France au Parlement européen. Comment s'inscrire sur les listes électorales et voter ?

L’élu bisontin Kévin Bertagnoli dépose plainte pour “harcèlement” et “menaces de mort”

Le président du groupe Génération-s et adjoint en charge de la Démocratie participative et de la participation citoyenne à la Ville de Besançon, a décidé de porter plainte auprès du procureur de la République contre les auteurs de publications malveillantes survenues suite à son intervention lors du dernir conseil municipal de Besançon du 4 avril 2024.

Pancartes brandis par les élus RN en conseil régional : les réactions s’enchaînent…

+ Plainte du MRAP • Suite aux pancartes "Violeurs étrangers dehors" brandis par les élus du Rassemblent nationale en soutien au collectif Némésis durant le conseil régional du 11 avril 2024, les réactions s’enchainent… Pour rappel, Marie-Guite Dufay, la présidente de la Région, a indiqué son intention de porter plainte.

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Bourgogne-Franche-Comté : Marie-Guite Dufay veut porter plainte contre des élus RN après des pancartes anti-immigrés en plein conseil

Marie-Guite Dufay, la présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé jeudi 11 avril 2024 son intention de porter plainte pour "incitation à la haine" contre des élus du Rassemblement national qui ont brandi des pancartes anti-immigration en séance plénière.

”Violeurs étrangers dehors” : les élus du RN brandissent des pancartes en conseil régional de Bourgogne Franche-Comté

En soutien au collectif Némésis dont l’une des militantes avait brandi une pancarte ”Violeurs étrangers dehors” lors du Carnaval de Besançon le 7 avril, chacun des élus du Rassemblement national ont, à leur tour, affiché cette même pancarte lors de l’assemblée plénière au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté ce jeudi 11 avril.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 0.44
nuageux
le 19/04 à 3h00
Vent
2.1 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
94 %