Notre Dame de Paris, défigurée mais encore debout, sera "rebâtie" promet Macron

Publié le 16/04/2019 - 08:23
Mis à jour le 18/04/2019 - 11:36

Ravagée ce lundi 16 avril 2019 par un incendie, apparemment accidentel, Notre-Dame de Paris a été défigurée mais ne s'est pas totalement effondrée grâce à l'intervention des pompiers qui sont parvenus à maîtriser les flammes et sauver la structure de l'édifice, qu'Emmanuel Macron a promis de "rebâtir". Une souscription nationale va d'ailleurs être lancée, a confirmé Emmanuel Macron, pour aider à une reconstruction qui s'annonce longue et difficile.

Capture d’e?cran 2019-04-16 a? 08.22.23
discours Macron © twitter officiel Emmanuel Macron
PUBLICITÉ

« Le pire a été évité même si la bataille n’est pas encore totalement gagnée », a déclaré le chef de l’Etat sur le parvis de l’édifice sinistré. Mais « cette cathédrale, nous la rebâtirons« , a-t-il promis.

Au milieu de la nuit, les pompiers ont annoncé que le feu, qui a pris peu avant 19H00, avait été « maîtrisé«  mais qu’il restait des « foyers résiduels à éteindre ». Il leur aura fallu plusieurs heures pour venir à bout des flammes qui leur ont fait craindre à un moment de « voir la structure s’effondrer », a expliqué le lieutenant-colonel Gabriel Plus, porte-parole des pompiers de Paris.

Malgré tout, le « bilan matériel est dramatique » ajoute-t-il avant de détailler : « l’ensemble de la toiture est sinistrée, l’ensemble de la charpente est détruite, une partie de la voute s’est effondrée, la flèche n’existe plus ». La flèche qui surplombait ce joyau gothique, monument le plus visité d’Europe, n’existe plus, ni les vitraux centenaires.

Marc Bernard, qui habite rue d’Arcole, à quelques pas de Notre Dame, a dû quitter précipitamment son appartement quand le feu a éclaté. De retour quelques heures plus tard, au milieu de la nuit, il est consterné devant les dégâts: « c’est la désolation totale, ça ne ressemblera plus jamais à avant ».

 Tristesse « au-delà des mots »

Le président Emmanuel Macron, qui a annulé son allocution télévision post-grand débat, a dit dans un tweet, partager l' »émotion de toute une nation », le Premier ministre Edouard Philippe exprimant une tristesse qui va « au-delà des mots ».

A New York, depuis les marches de la cathédrale Saint-Patrick, le cardinal et archevêque Timothy Dolan a exprimé sa « désolation » pour Notre-Dame. L’incendie, qui a pris dans les combles de la cathédrale vers 18H50, semble être parti au niveau d’échafaudages installés sur le toit.

Plusieurs responsables étrangers ont aussi fait part de leur émotion, Donald Trump évoquant des « images terribles à voir », Angela Merkel « un symbole de la France et de notre culture européenne » et le maire de Londres Sadiq Khan des « scènes déchirantes ». Le Vatican a, de son côté, exprimé « incrédulité » et « tristesse ».

Le parquet de Paris a ouvert une enquête du chef de « destruction involontaire par incendie », et c’est la piste d’un départ de feu accidentel depuis le chantier qui « retient l’attention des enquêteurs en l’état des investigations », a précisé une source proche du dossier. Les ouvriers du chantier étaient entendus dans la nuit par les enquêteurs, selon le parquet de Paris.

Autour de l’île de la Cité en plein cœur de la capitale, de nombreux parisiens étaient venus pour chanter et prier jusqu’au milieu de la nuit. « Il y a quelque minutes les cordons de sécurité ont été ouverts et on a pu s’avancer en procession de prières vers la cathédrale. Ce qui est bouleversant c’est d’imaginer que le cœur de la France bat ici et brûle », raconte Etienne Vermersch, 28 ans, qui a prié une grande partie de la nuit.

« Un haut-lieu de la foi catholique est en train de brûler », a déploré auprès de l’AFP le porte-parole des évêques de France. Reliques conservées au sein de l’édifice, la couronne d’épines et la tunique de saint Louis ont toutefois pu être sauvées, selon le recteur de la cathédrale, Patrick Chauvet.

12 millions de touristes

Très prisée des touristes, la cathédrale continue d’assurer ses fonctions d’édifice religieux: cinq offices y sont célébrés quotidiennement, et sept les dimanches. Avec les fêtes et célébrations exceptionnelles, ce sont plus de 2.000 offices qui résonnent chaque année sous ses voûtes. Sa flèche, dressée sur les quatre piliers du transept, était un des symboles de la capitale française.

En 2017, 12 millions de touristes ont visité ce bijou de l’architecture gothique, qui faisait l’objet d’importants travaux depuis plusieurs mois. L’intérieur de l’édifice n’a lui été qu’effleuré, a indiqué la députée LREM Sonia Krimi LREM, qui a pu rentrer. « L’autel, les murs tout est intact », a-t-elle dit.

L’Unesco, se tient aux « côtés de la France pour sauvegarder et réhabiliter ce patrimoine inestimable », inscrit à son patrimoine mondial, a tweeté sa directrice générale, l’ancienne ministre française de la Culture Audrey Azoulay. Une souscription nationale va d’ailleurs être lancée, a confirmé Emmanuel Macron, pour aider à une reconstruction qui s’annonce longue et difficile. Dans la nuit, la famille Pinault a annoncé débloquer 100 millions d’euros pour Notre-Dame.

« On va être partis pour des années de travaux », a déclaré sur Twitter le président de la Conférence des évêques de France (CEF), Eric de Moulins-Beaufort. Le bâtiment est mondialement connu pour son architecture mais aussi grâce au chef-d’œuvre de Victor Hugo, « Notre-Dame de Paris », roman maintes fois adapté au cinéma, notamment par les studios Disney, ou en comédie musicale.

Cet incendie intervient au premier jour des célébrations de la Semaine sainte qui mène à Pâques, principale fête chrétienne.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

notre dame de paris

Incendie à Notre-Dame de Paris : Marie-Guite Dufay proposera une aide à la reconstruction en assemblée plénière

Incendie à Notre-Dame de Paris : Marie-Guite Dufay proposera une aide à la reconstruction en assemblée plénière

Quelques jours après l'incendie qui a détruit une partie de la cathédrale Notre-Dame de Paris le 15 avril 2019, la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay, annonce qu'elle proposera une aide à la prochaine assemblée plénière pour la reconstruction de la partie meurtrie de l'édifice.

Les cloches de la cathédrale Saint-Jean et des églises du diocèse de Besançon résonneront ce soir pour Notre-Dame de Paris

Les cloches de la cathédrale Saint-Jean et des églises du diocèse de Besançon résonneront ce soir pour Notre-Dame de Paris

Mgr Jean-Luc Bouilleret et l'ensemble des fidèles du diocèse de Besançon "s'associent à la peine des catholiques parisiens et des habitants de la capitale" dans un communiqué de mardi 16 avril 2019, au lendemain du terrible incendie qui a frappé la cathédrale Notre-Dame de Paris. Ce soir, à 20 heures, les cloches de la cathédrale Saint-Jean-Saint-Etienne ainsi que celles de toutes les églises du diocèse de Besançon, résonneront en témoignage de soutien.

La cathédrale Notre-Dame de Paris en proie aux flammes

La cathédrale Notre-Dame de Paris en proie aux flammes

Un important incendie impacte la cathédrale Notre-Dame de Paris ce lundi en fin de journée. Il serait "potentiellement lié" aux travaux de rénovation au niveau de la flèche de l'édifice selon les pompiers. Les dégâts seraient déjà considérables.

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.83
couvert
le 20/10 à 3h00
Vent
3.44 m/s
Pression
1006.1 hPa
Humidité
96 %

Sondage