Nouvelle usine Bel aux Etats-Unis, sans incidence sur l'emploi en France

Publié le 24/02/2012 - 07:54
Mis à jour le 24/02/2012 - 07:54

La construction par le groupe fromager jurassien Bel d'une nouvelle usine de fabrication de Mini Babybel aux Etats-Unis n'aura pas d'impact sur les effectifs en France selon la direction. "La nouvelle usine du Dakota du Sud vise uniquement à répondre à la demande très dynamique aux Etats-Unis »

1242551443.jpg
La Vache qui rit... en toutes les langues ©carvy
PUBLICITÉ

 

Selon Guillaume Jouët, vice-président du groupe Bel, démentant des Informations parues dans la presse l’usine aux Etats-Unis   « ne se substitue absolument pas à la production en France où il n'y aura aucune baisse d'effectifs".

Dans son édition de jeudi, Le Parisien/Aujourd'hui en France indiquait que les salariés craignaient des réductions d'effectifs après la construction de cette nouvelle usine, qui doit être opérationnelle en 2014 pour produire 10.000 tonnes de Mini Babybel par an.

 "Les volumes exportés par l'usine française d'Evron (Mayenne) aux Etats-Unis seront progressivement redirigés vers l'Europe, où la demande est aussi très dynamique", a ajouté M. Jouët, précisant que "chaque année, depuis cinq ou sept ans, le groupe Bel investit environ 25 millions d'euros dans son outil de production en France".

Le syndicat CGT sur le site historique du groupe à Lons-le-Saunier n'était pas joignable mais le délégué syndical CFDT à Evron, Christophe Agier, n'était lui non plus pas inquiet. "Demain la production va continuer d'augmenter et les perspectives sont très bonnes sur l'Europe", a-t-il dit, interrogé par France2.

Alors que les deux usines Bel dans le Kentucky et le Wisconsin ne suffisent plus à répondre à la demande américaine , le groupe a annoncé début février la construction d'une troisième usine aux Etats-Unis pour un investissement de 120 millions de dollars (91 millions d'euros).

Les Etats-Unis sont le premier marché du groupe pour la marque Babybel, avec 8.000 tonnes vendues en 2011, devant la France (6.500 tonnes). Depuis 2007, les ventes aux Etats-Unis ont "plus que doublé" selon Bel.   Implanté dans 33 pays, Bel réalise 70% de son chiffre d'affaires hors de France.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

publi-info • Le centre de sports indoor Play Arena propose une offre unique à Besançon : 3 terrains de football, 4 terrains de badminton et 2 courts de squash sur une surface de plus de 2 800 m2. C’est aussi un complexe aménagé pour l’accueil des séminaires d’entreprises et team building.

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Publi-info • Peugeot Saveurs SNC conçoit et fabrique à Quingey nombre de produits qui prennent place sur nos tables, dont les célèbres moulins Peugeot et des accessoires dédiés à la dégustation du vin. Cette année, du 21 au 23 juin, la manufacture organise sa première grande braderie autour de ses fabrications.

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Installé à  Saint-Loup-sur-Semouse en Haute-Saône, le fabricant de meubles en kit a été placé à sa demande en redressement judiciaire le 5 juin 2019 par le tribunal de commerce de Dijon. Huit élus ont décidé de se mobiliser. A leur initiative, une réunion se tiendra prochainement à Bercy.

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le 2 mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert "Beaux Art" au centre-ville de Besançon. La case de Sophie, propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.76
ciel dégagé
le 17/06 à 21h00
Vent
1.71 m/s
Pression
1017.02 hPa
Humidité
90 %

Sondage