Nouvelle usine Bel aux Etats-Unis, sans incidence sur l'emploi en France

Publié le 24/02/2012 - 07:54
Mis à jour le 24/02/2012 - 07:54

La construction par le groupe fromager jurassien Bel d'une nouvelle usine de fabrication de Mini Babybel aux Etats-Unis n'aura pas d'impact sur les effectifs en France selon la direction. "La nouvelle usine du Dakota du Sud vise uniquement à répondre à la demande très dynamique aux Etats-Unis »

 ©
©

Selon Guillaume Jouët, vice-président du groupe Bel, démentant des Informations parues dans la presse l’usine aux Etats-Unis   « ne se substitue absolument pas à la production en France où il n'y aura aucune baisse d'effectifs".

Dans son édition de jeudi, Le Parisien/Aujourd'hui en France indiquait que les salariés craignaient des réductions d'effectifs après la construction de cette nouvelle usine, qui doit être opérationnelle en 2014 pour produire 10.000 tonnes de Mini Babybel par an.

 "Les volumes exportés par l'usine française d'Evron (Mayenne) aux Etats-Unis seront progressivement redirigés vers l'Europe, où la demande est aussi très dynamique", a ajouté M. Jouët, précisant que "chaque année, depuis cinq ou sept ans, le groupe Bel investit environ 25 millions d'euros dans son outil de production en France".

Le syndicat CGT sur le site historique du groupe à Lons-le-Saunier n'était pas joignable mais le délégué syndical CFDT à Evron, Christophe Agier, n'était lui non plus pas inquiet. "Demain la production va continuer d'augmenter et les perspectives sont très bonnes sur l'Europe", a-t-il dit, interrogé par France2.

Alors que les deux usines Bel dans le Kentucky et le Wisconsin ne suffisent plus à répondre à la demande américaine , le groupe a annoncé début février la construction d'une troisième usine aux Etats-Unis pour un investissement de 120 millions de dollars (91 millions d'euros).

Les Etats-Unis sont le premier marché du groupe pour la marque Babybel, avec 8.000 tonnes vendues en 2011, devant la France (6.500 tonnes). Depuis 2007, les ventes aux Etats-Unis ont "plus que doublé" selon Bel.   Implanté dans 33 pays, Bel réalise 70% de son chiffre d'affaires hors de France.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Lancement de la stratégie économique régionale 2022-2028 en Bourgogne Franche-Comté

Vendredi 3 décembre 2021, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région, et Nicolas Soret, vice-président au développement économique, ont lancé les travaux du futur SRDEII (Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation) de La Commanderie à Dole.

Nouvelle gouvernance et nouvelles ambitions pour la Vallée de l’énergie

Lundi 22 novembre 2021, le conseil d’administration de la Vallée de l’Energie a renouvelé ses instances de gouvernance. EDF prend la présidence de l’association qui a été confiée à Alain Daubas, d’EDF Bourgogne-Franche-Comté. Il succède à  Jean-Luc Habermacher, de General Electric. Le CA a ensuite élu au poste de vice-président Damien Delmont, dirigeant de la société 3DLM, ainsi que douze membres au bureau exécutif.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.6
couvert
le 06/12 à 6h00
Vent
0.22 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
100 %

Sondage