"On boycotte le bac blanc" au lycée Pergaud de Besançon

Publié le 13/02/2019 - 14:21
Mis à jour le 15/04/2019 - 13:25

Après le lycée Victor-Hugo, 24 professeurs principaux et 15 coordinateurs de discipline démissionnent de leurs fonctions ce mois de février 2019 au lycée Pergaud de Besançon. Aucun sujet ne sera donc transmis ce mercredi soir à la direction de l’établissement pour les épreuves du baccalauréat blanc qui devait se dérouler après les vacances de février…

Illustration ©GM ©
Illustration ©GM ©

Après les différentes actions entreprises par les lycées Victor Hugo, Ledoux, Pasteur à Besançon (présence factice sur les ronds-points pour dénoncer les futures suppressions de postes, la fausse annonce sur le «Bon Coin» pour dénoncer le manque de moyens, les manifestations dans les rues), les enseignants n'en n’ont pas terminé.

À Pergaud, une grève administrative a été entamée cette semaine contre la réforme du lycée. Philippe Boissier, professeur principal en Seconde, coordinateur en mathématiques et représentant des personnels au conseil d’administration nous en parle.

"On boycotte le bac blanc. En tant que coordinateur de mathématiques (NDLR : interlocuteur privilégié entre les professeurs et la direction), je n'ai pas transmis les sujets au proviseur adjoint", explique-t-il. "Comme tous les autres coordinateurs ont fait de même, le bac blanc ne pourra pas avoir lieu au lycée Pergaud".

Des actions "pour se faire entendre"

"La seule façon que l'on a de se faire entendre est de faire des actions qui gênent", souligne Philippe Boissier qui s'insurge d'avoir reçu seulement en janvier les programmes des élèves de Seconde commencés en septembre. "J'ai donc donné des leçons que je n'aurais pas dû. J'ai perdu du temps".

Concernant le contenu des nouvelles spécialités mises en place dès septembre par le gouvernement, le professeur explique ne pas avoir reçu les programmes de Terminale : "Alors que les élèves de secondes s'engagent sur deux ans pour ces spécialités, nous ne pouvons pas les conseiller correctement".

Inquiétudes du côté des élèves de Terminale

Concernant les élèves de terminale inquiets de ne pas passer d'épreuves, Philippe Boissier se veut compréhensif et rassurant : "Les élèves peuvent se rassurer, le travail sera fait dans chacune des matières.  Même si nous n'avons pas d'obligation d'organiser un bac blanc, des épreuves seront données dans les classes par les enseignants. Notre but n'est vraiment pas de les pénaliser. Ils seront préparés pour le bac".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

L’ENIL de Mamirolle finaliste du premier concours culinaire de la région

La remise des prix du premier concours régional "Tous à table" à destination des équipes de cuisine des lycées de Bourgogne-Franche-Comté a eu lieu ce mercredi 5 juin au lycée François Mitterrand à Château-Chinon en Bourgogne. Seul représentant comtois, l’ENIL de Mamirolle a été devancé par les lycées bourguignons. 

Classement QS World : l’Université de Franche-Comté progresse au classement mondial

Dans un communiqué du 6 juin 2024, l’université de Franche-Comté indique qu’elle fait partie des rares universités françaises à progresser cette année dans le prestigieux classement qui distingue 1.500 établissements à travers le monde et parmi lesquels figurent seulement 35 français.

Derrière le lion, le réseau des Alumni comtois…

PUBLI-INFO • Parce que nous avons besoin de liens durables dans une société en pleine mutation, découvrez la plateforme digitale innovante que l’université de Franche-Comté a souhaité mettre à la disposition de ses étudiants, anciens et actuels et ses partenaires, un outil utile, performant et à la pointe de l'innovation. D’ores et déjà, il a rapproché des milliers de membres et a développé leurs échanges professionnels.

Parcoursup : Ouverture de la phase d’admission ce jeudi 30 mai

La phase d’admission Parcoursup débutera ce jeudi 30 mai à 19h pour les 945.000 candidats qui ont validé au moins 1 vœu dans l'enseignement supérieur sur Parcoursup. La plateforme sera disponible en mode consultation dans un premier temps puis plus tard dans la soirée, les élèves pourront répondre aux propositions d’admission.

Groupes de niveau au collège : les parents d’élèves de Valdahon appellent à manifester

Le mercredi 29 mai 2024, les parents d’élèves du collège Edgar Faure de Valdahon appellent les autres parents à ne pas mettre leurs enfants au collège en vue d'une action "collège mort". La raison ? Montrer leur indignation face au fait que les élèves des classes de 6ème et 5ème seront triés par groupe de niveau dès la rentrée prochaine. Une manifestation est prévue dans la matinée du mercredi 29 mai.

À Sancey, une action “collège mort” pour dénoncer les groupes de niveau

Une action "collège mort" aura lieu au collège Henri Fertet de Sancey mercredi 29 mai 2024. Les parents d’élèves sont invités à ne pas envoyer leurs enfants au collège ce jour-là  et à se rassembler devant l’établissement à 10h. Une journée nationale de mobilisation contre la réforme du "choc des savoirs" aura également lieu le samedi 25 mai à 10h30 à Besançon. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.99
légère pluie
le 16/06 à 18h00
Vent
2.16 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
84 %