Alerte Témoin

Opération brioches : 90.000 brioches offertes par l’Adapei du Doubs !

Publié le 27/01/2014 - 16:38
Mis à jour le 27/01/2014 - 16:38

Pour la 43e?me e?dition de l’ope?ration brioches organisée par l'Adapei (Association des amis et parents de personnes handicapées mentales), pre?s de 3.500 volontaires, re?partis sur tout le de?partement du Doubs, se sont investis aux co?te?s de l’association du 7 au 13 octobre 2013. Toute la semaine, ils sont alle?s a? la rencontre du public pour lui offrir la traditionnelle brioche de l’Amitie?. En tout, 90.000 brioches ont été offertes par l'Adapei du Doubs.

brioche.png
brioche.png

Cette anne?e, ce sont pre?s de 90.000 brioches qui ont e?te? offertes dans plus de 500 communes du Doubs.

Les dons rec?us pour cette e?dition seront utilise?s a? diffe?rentes fins selon les sections locales :

  • Besanc?on : Soutenir les actions de la section en faveur de l’accessibilite? des personnes handicape?es a? la Cite? et aux soins ainsi que l’ame?nagement des locaux du service loisirs.
  • Baume-les-Dames : Financer l’achat d’une serre pe?dagogique.
  • Mai?che : Re?nover des studios re?sidences.
  • Montbe?liard : Re?aliser un mini-bassin aquatique a? l’IMP La Bouloie d’He?rimoncourt.
  • Morteau : Cre?er des espaces de de?tente exte?rieurs sur les diffe?rents e?tablissements.
  • Ornans : Terminer les travaux de l’IME l’Arc-en-ciel.
  • Pontarlier : Re?aliser des travaux de re?novation de la Re?sidence « Villa Arago ».

Recherche de volontaires

Pour sensibiliser le public au handicap, l’Adapei du Doubs recherche des volontaires pour offrir la brioche de l’Amitie? pour 2014.
"Nous nous adaptons aux souhaits et possibilite?s de chacun, que cela soit pour une heure, une journe?e ou une semaine" précise l'association.

Plusieurs choix sont possibles pour donner un coup de pouce à l'Adapei : permanence en grande surface, personne-relais dans votre entourage personnel ou professionnel, ou encore le porte a? porte. Il est possible de prendre des renseignements ou de s’inscrire aupre?s de la section locale. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Confinement : comment se sentent les habitants de Besançon ?

Résultats de la consultation • Près de 5.000 habitants de Besançon et de sa région  (9.974 exactement) ont répondu questionnaire de la Ville sur leurs ressentis du confinement et des conséquences de la crise du Covid-19. Si 84,12% des personnes interrogées se disent plutôt inquiètes (voire très inquiètes) concernant la diffusion du Coronavirus, elles supportent relativement bien le confinement à 79,07%.

L’imprimerie Simon offre gratuitement des attestations de sortie

Afin d'aider les personnes qui ont des difficultés à se procurer des attestations dérogatoires de déplacement (pas d’imprimante à domicile, plus d’encre, ou encore en situation de précarité), l’Imprimeur Simon à Ornans a souhaité les offrir. Plusieurs points de retrait ont été mis en place.

Violences conjugales durant le confinement : comment donner l’alerte ?

"les personnes en détresse peuvent être aidées" • Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, a convenu avec Carine Wolf-Thal, présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens, que les victimes de violences intra-familiales pourraient se rendre dans la pharmacie la plus proche afin de donner l'alerte. Voici l'ensemble des dispositifs existants pour donner l'alerte.

Témoignage : un médecin guéri du Covid-19 rend hommage aux soignantes du CHU de Besançon

Vidéos • Médecin généraliste à Salins-les-Bains, le Dr Damien Pollet a été testé positif au Covid-19 le 21 mars 2020 à l'hôpital de Lons-le-Saunier. Après une semaine ponctuée d'une importante fatigue et de fortes fièvres, il développe une forme sévère du Coronavirus. Sa saturation en oxygène diminue le samedi 28 mars. Il est alors transféré par le SAMU à l'hôpital de Besançon. Guéri, de retour chez lui depuis le 1er avril, il a décidé de rendre  hommage aux "guerrières", ces femmes qui l'ont réconforté durant la maladie...

Agriculteurs atteints du Covid-19 : des services de remplacement mis en place

Depuis le 16 mars 2020, des services de remplacement assurent le remplacement d’agricultrices et d’agriculteurs touchés par le virus. Ils mettent tout en œuvre avec les exploitants(e)s concerné(e)s pour que cela s'effectue dans des conditions optimales. Des interventions répondent aussi à des absences liées aux gardes d'enfants.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.92
ciel dégagé
le 06/04 à 18h00
Vent
0.25 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
58 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune